Pasolini, 1922 – 2022

« Nous avons perdu, avant tout, un poète. Il n’y pas beaucoup de poètes de par le monde, il en est seulement trois ou quatre par siècle. Lorsque ce siècle sera fini, Pasolini sera du petit nombre de ceux qui compteront en tant que poètes. Le poète devrait être sacré. Nous avons donc perdu ce poète prodigieux, qui a créé quelque chose de nouveau et d’extraordinaire en Italie, de la poésie civique de gauche, et qui par conséquent a fait ce que personne n’avait fait avant lui. »

Alberto Moravia, 5 novembre 1975 

 

Pasolini poète, réalisateur, scénariste, journaliste.

Pasolini en colère, engagé, communiste, antifasciste, debout.

Pasolini homosexuel, irrévérencieux, libre, dénoncé. 

Pasolini controversé, attaqué en justice, trainé dans la boue, en danger de mort. 

Pasolini assassiné. 

Plus que jamais : Pasolini vivant !

Au lendemain du festival de Cannes et au moment où l’industrie cinématographique vit ses plus profonds bouleversements, de nombreuses autrices et auteurs secondés par leurs éditeurs sont là pour nous rappeler avec fougue que le cinéma n’est pas mort.

Il est bien là, toujours debout, aussi fort et vital qu’à ses premiers jours !

C’est pour partager avec vous ce doux constat et ce goût pour le livre de cinéma que notre table "Incontournables" du mois de juin est consacrée à tous ces textes à petits prix, accessibles à toutes et tous, que nous lisons et portons avec passion depuis de nombreuses années au sein du rayon Cinéma. 

Classiques du 7ème art, films contemporains, œuvres fantastiques, cinéma du réel, acteurs affranchis, réalisatrices visionnaires, essais coup de poing ou déclaration d’amour au cinéma : tous nos coups de cœur petits formats sont réunis pour que, sur l’écran noir de vos nuits blanches, vous vous fassiez votre cinéma...

Cas unique dans l'édition française, Diane de Selliers ne publie qu'un seul livre par an ! A chaque fois, elle s'empare d'un grand texte de littérature mondiale et l'illustre avec les meilleurs artistes de l'époque, offrant ainsi aux lecteurs une chance inégalée de s'approprier les chefs-d'œuvre de la littérature. Si la première édition est souvent luxueuse et chère, Diane de Selliers a eu la bonne idée de rééditer chaque titre dans un plus petit format et à un prix plus abordable. C'est cette "Petite Collection" que nous vous présentons en ce joli mois de mai. C'est aussi pour nous l'occasion de rendre hommage à une éditrice qui, par son talent et son travail, élève l'édition au rang d'œuvre d'art !

Depuis toujours, nous partageons le monde avec les oiseaux. Nous les croisons furtivement au bord des chemins ou sur les branches des arbres, plus rarement sur le rebord de nos fenêtres.
À chaque fois, ces brèves rencontres mettent nos vies en suspens et ravivent le vieux rêve de l'humanité : défier les lois de la gravité et s'élever dans les airs ! 
Ces volatiles, petits et grands, n'ont pas fini de nous fasciner comme en témoigne la nuée de livres qui leur a été consacrée depuis l'Antiquité. Nous avons sélectionné ceux qui sont le plus à même de vous ouvrir la porte du monde mystérieux des oiseaux.  
Bon vol !

Du 4 février au 13 mars se tiennent les Jeux Olympiques, ainsi que les Jeux Paralympiques d’hiver à Pékin, en Chine.

 

Alors que le pays est verrouillé d’un point de vue sanitaire et politique, cet événement permet au gouvernement chinois une exposition mondiale durant ces quinze jours décisifs.

 

Dans un contexte géopolitique tendu, le parlement européen a demandé à l’Union Européenne à boycotter les Jeux Olympiques, pour dénoncer entre autres le travail forcé des Ouighours, et d’inviter les ambassadeurs à ne pas se rendre à la cérémonie d’ouverture. Ces événements démontrent bien que les Jeux Olympiques sont et seront toujours des sujets politiques.

 

Surnommé par certains les « jeux de l’absurde » ces JO resteront parmi ceux qui auront fait le plus couler d’encre. Tout d’abord, car aucune trêve internationale (pause dans les différents conflits mondiaux) n’aura lieu, à la différence des précédents jeux. Ensuite, car le porteur de la flamme ne sera pas un sportif comme le veut la tradition, mais un militaire du régime. Et enfin, car beaucoup pointent du doigt l’absurdité écologique que sont des épreuves de jeux olympiques d’hiver sur de la neige artificielle…

 

Vous entendrez certainement parler de « jeux improbables », ou encore « des jeux de la honte » mais au-delà de cette polémique, les Jeux Olympiques restent un événement planétaire regardé par des millions de personnes qui trouvent dans le sport d’autres valeurs, – le courage, la persévérance ou la détermination -, et dans cet événement d’hiver des paysages contemplatifs et une véritable réflexion sur le lien qui unit la montagne et l’homme.

 

Passionnée par le biathlon et les sports d’hiver depuis de nombreuses années, j’ai souhaité proposer une sélection variée d’ouvrages autour de ce thème afin de vous faire vivre ou revivre les différents exploits sportifs qui font l’âme des Jeux Olympiques d’hiver depuis leur création en 1924. Pour aller plus loin, quelques ouvrages sur la montagne et le sport complètent ce beau tableau. Je vous souhaite un beau voyage mêlé d’émotions et d’espoirs aux côtés de toutes celles et ceux, championnes et champions, qui font vivre à la force de leur talent et de leurs rêves cet événement mondial depuis tant d’années.

 

À vos marques, prêts, lisez !

 

Justine

Et si nous nous plongions la tête dans les couleurs ? Pour marquer le printemps et l’arrivée des beaux jours nous vous proposons une sélection d’ouvrages sur le thème de la couleur.

Mais qu’est-ce que la couleur ? Selon le Larousse, la couleur est définie comme le résultat « de l'impression produite sur l'œil par une lumière émise par une source et reçue directement ».

Au-delà de cette définition très scientifique, la couleur nous la côtoyons et l’utilisons tous les jours. Elle fait partie intégrante de notre vie quotidienne, sans même que nous nous posions la question du procédé qui crée la couleur que nous voyons. Elle est de manière évidente une compagne de route, présente dans nos objets du quotidien et dans les scènes de vie que nous observons.

La sélection des "incontournables" du mois essaye de définir, d’expliquer, d’informer sur ce qu’est la couleur. Qu’il s’agisse du design, de la peinture, de la nature, retrouvez différents ouvrages qui vous éclaireront sur la notion de couleur."

« Au clair de lune comme à l’aurore, l’endroit est serein, charmant, parfait pour le repos et la méditation.

Ne vous en approchez jamais.

Il est truffé de wombats redoutables. »

Kenneth Cook, La vengeance du wombat, Autrement

 

« Notre patrie est une terre étrangère dont nous ne méritons pas encore de parler la langue. »

Peter Carey, Loin de chez soi, Actes Sud

 

« Where must we go… we who wander this Wasteland in search of our better selves ? »

Générique de fin, Mad max ; Fury road

 

L’Australie. Sa grande barrière de corail, ses îles paradisiaques, son art aborigène, son opéra envoutant, ses parcs nationaux, ses kangourous, ses koalas… Ses serpents, ses crocodiles, ses discriminations, ses incendies !

Que l’on rêve de l’arpenter de long en large, ou qu’on préfère l’observer de loin, au cinéma ou en se plongeant dans un livre sans bouger de chez soi, l’Australie ne cesse de nous fasciner.

À l’occasion de la parution de l’ouvrage admirable que Melvin Zed, auteur et réalisateur bretillien, consacre à Mad Max, nous avons eu envie de partir sur les routes de ce pays ensorcelant, aux paysages à la fois indivisibles et disparates, aux côtés de Bruce Chatwin, Kenneth Cook ou Max Rockatansky à la découverte de l’incroyable complexité de son histoire, de ses légendes, de ses habitants et de son art.

C’est parti pour une virée qui ne manquera pas de sensations fortes !

Le festival Court Métrange qui a pour but de promouvoir et faire découvrir la création de courts-métrages de fiction à caractère fantastique, insolite ou étrange a eu lieu la semaine passée. La 17e édition était placée sous le signe du Diable, des enfers et des possessions démoniaques ! Vous y avez peut-être croisé Julia, notre libraire spécialiste et passionnée de cinéma qui tenait une table et avait sélectionné rien que pour vous, des ouvrages passionnants. Découvrez ici, quelques livres autour des diables et des démons !

Pendant plusieurs mois, nous avons eu la chance d’accueillir au rayon Beaux-Arts Juliette, une étudiante à la fois passionnée et passionnante ! Et son cœur battait pour la Corée, pays d’une grande richesse culturelle, artistique, architecturale. Elle nous a proposé de partager avec vous sa passion à travers une sélection d’ouvrages éclectiques, et nous a laissé, avant de s’envoler fin août pour 6 mois en Corée, un texte d’introduction qui nous a donné à tous l’envie folle de dévorer les multiples livres, articles, musiques, séries tv, films produits par ce pays si fascinant. Merci pour tout Juliette et bonne continuation au pays du matin calme (et rapporte nous donc des pâtisseries coréennes !)

 

Julia

Pendant un moment, ça avait été un peu difficile, mais en fin de compte le but était atteint. Magnifique. Il me faudrait de nombreuses heures pour apprendre que « magnifique » n’était certainement pas le terme adéquat et que dix-neuf hommes et femmes étaient bloqués dans la montagne par la tempête, luttant de toutes leurs forces pour rester en vie. 



Jon Krakauer, Tragédie à l’Everest, 1997

En 1997 paraît aux USA un livre coup de poing: Tragédie à l’Everest de Jon Krakauer, journaliste passionné d’alpinisme propulsé écrivain par le succès d’Into the wild. L’année précédente, en 1996, huit alpinistes trouvent la mort lors de l’ascension du sommet culminant du globe lors d’une tempête. Survivant et traumatisé par l’expérience, Jon Krakauer décide sans attendre de poser les mots dans ce témoignage hors-norme qui dérange, passionne et questionne. Ces morts pouvaient-elles être évitées ? Cette montagne mérite-t-elle qu’on mette en danger sa propre vie, ainsi que celles des guides, sherpas, sirdars qui nous accompagnent, pour un rêve fou accessible uniquement à celles et ceux qui peuvent y mettre le prix ?

Accompagné de références historiques transformant l’ascension de l’Everest en épopée géopolitique à rebondissements digne des meilleurs polars, Tragédie à l’Everest est un véritable chef-d’œuvre à l’origine pour beaucoup de lectrices et de lecteurs d’une véritable passion pour les récits d’aventure en général et d’alpinisme en particulier. Il fait partie de ces livres qui font naître subitement une nouvelle passion à celles et ceux pour qui la montagne n’avait jamais été autre chose qu’un tas de cailloux sordide. Elle prend vie soudainement, devient inquiétante, mortelle, mouvante, exigeante, presque calculatrice, magnifique et cruelle, et se révèle le théâtre d’épopées folles nous renvoyant nous, êtres humains, à ce que nous sommes : des individus à la fois fragiles et résistants, dominateurs et dominés, courageux et lâches, rêveurs et déterminés.

À chaque nouvelle lecture d’un récit se déroulant en montagne, on y laisse un petit peu de nous, oubliant soudainement tous les tracas du quotidien pour se surprendre à rêver de conquêtes et de paysages. Et c’est pour ne jamais avoir à terminer cette expédition que nous vous proposons pour cet été une trentaine de livres autour de ce thème. Récits de voyage, architecture, photographies, romans ados ou adultes, albums jeunesse, bandes dessinées, mangas ; laissez-vous guider sur les pas de ces passionné.e.s magnifiques, de ces femmes et hommes aux rêves fous, respirez un bon coup l’air vivifiant, méfiez-vous des yétis et surtout : lisez Jon Krakauer.

Julia et Christian

« Pouvez-vous citer cinq noms de femmes artistes ? »

 

Par cette simple question, le National Museum of Women in the Arts à Washington alerte sur le peu de visibilité accordée aux femmes dans l’histoire de l’art. « Demandez à quelqu’un de nommer cinq artistes, précisait-il, et beaucoup de gens vous donneront des noms d’hommes. »

 

A l’occasion des expositions Femmes peintres au musée du Luxembourg et Elles font l’abstraction au centre Pompidou, nous tenions absolument à tenter de réparer les lacunes de l’histoire de l’Art en redonnant à ces femmes la place qu’elles méritent – femmes souvent reléguées uniquement au statut de muse, même lorsqu’elles étaient elles-mêmes de très grandes artistes. Nous nous sommes lancés dans la lecture d’ouvrages sur le sujet qui nous semblaient pertinents, importants, militants afin de démanteler nombre d’idées reçues sur le sujet. Une petite mise en bouche ?

 

Idée reçue numéro 1 : « Il n’y avait pas de femmes artistes avant le 20ème siècle. » FAUX : Même si les femmes avaient toutes les difficultés du monde à accéder au statut d’artiste, elles étaient bien au rendez-vous ! Mais invisibilisées à l’extrême, et absentes des manuels d’histoire de l’art. Pour preuve : la première femme artiste connue est Hélène, fille de Timon d’Égypte, et qui exerça en… l’an 400 avant Jésus-Christ !

Idée reçue numéro 2 : « Les femmes ont une place de choix dans l’art contemporain. » FAUX : selon la société Artprice, en 2017, les femmes ne représentent que 14% des 500 meilleurs artistes contemporains.

Idée reçue numéro 3 : « Le combat des femmes pour leur reconnaissance en tant qu’artistes est très récent. » FAUX: Dans les années 80 déjà, un groupe de femmes artistes new-yorkaises, les Guerrilla girls, clamait : « Faut-il que les femmes soient nues pour entrer au Métropolitan Museum? Moins de 5% des artistes de la section art moderne sont des femmes, mais 85% des nus sont féminins ». Le texte fondateur de Linda Nochlin, «Pourquoi n’y a-t-il pas de grande artiste femme?», réédité cette année par Thames & Hudson, date quant à lui de 1971. Et Frida Kahlo, artiste emblématique de la première moitié du XXème siècle, fit de son combat féministe une affaire personnelle, voulant défendre avec ardeur « cette masse silencieuse et soumise ».

Idée reçue numéro 4 : « Si les femmes artistes se cantonnent aux natures mortes, c’est par sensibilité féminine. » FAUX : Jusqu’au milieu du XIXème, l’enseignement artistique de base (le nu) est interdit aux femmes ! On leur réserve les arts considérés comme secondaires (portrait, paysage, nature morte). Difficile, dans ce cas, de parler de véritable choix personnel !

 

Pour définitivement sortir des idées reçues, nous avons préparé une large sélection d’ouvrages à découvrir en librairie qui montre toute l’étendue et la puissance de la création des femmes artistes. 

Julia et Christian

Créée en 2014 au sein d’une des plus admirables maisons d’éditions françaises, Klincksieck, la collection De natura rerum a réuni au fil des années un véritable petit cabinet de curiosité dédié à la botanique, à la minéralogie, à l’entomologie, bref à tout ce qui touche de près ou de loin notre environnement naturel.

 

Imprimés sur un beau papier, illustrés de magnifiques dessins naturalistes, les titres de la collection attirent d’abord notre attention par leur couverture soignée, souvent ornée d’une magnifique illustration de Xavier Carteret, co-directeur de la collection avec l’écrivain Patrick Reumaux. Ce dernier va piocher dans son immense culture littéraire pour nous faire découvrir quelques perles rares de la littérature naturaliste : des textes classiques bien sûr  de Jean de Bosschère, Liam O’Flaherty, Vita Sackville-West, André Dhôtel, mais aussi de jeunes auteurs qui renouvellent un genre littéraire en plein essor.

 

Xavier Carteret, co-directeur de la collection et illustrateur de grand talent, a accepté de répondre à nos quelques questions. Il ne nous reste plus qu’à le remercier pour le travail remarquable de cette collection, et pour l’émerveillement chaque fois renouvelé et partagé par l’ensemble de l’équipe de la librairie à la sortie de chacun de leurs titres.

 

Julia et Christian

"Rien ne développe l’intelligence comme les voyages." - Émile Zola

 

Prenant cette citation à la lettre, nous avons décidé pour commencer l’année 2021 que notre désir de voyager l’emporterait sur la morosité ambiante !

Et pour ceci, rien de mieux que d’admirer le travail d’un merveilleux éditeur de beaux-livres autour du voyage : Elytis. Photographies, carnets de voyage, récits ou essais plus sociologiques sur un pays ou un peuple : Elytis nous accompagne depuis une quinzaine d’années, et il faut bien dire que voyager à leur côté promet toujours de belles découvertes et un regard émerveillé sur le monde. Alors, partez à leur côté, découvrez ou redécouvrez cet éditeur de talent, et voyagez de votre salon autour du monde, car comme le disait si bien Henry Miller, « une destination n’est jamais un lieu, mais une nouvelle façon de voir les choses. »

Julia et Christian

Qui Se Cache Derrière Les Éditions Elytis?

Nous essayons de ne pas trop nous cacher, mais tout de même, comme il faut bien exister, nous sommes trois la plupart du temps, avec une apprentie généralement – sauf cette année, pour cause de… vous savez quoi. En plus, nous sommes frères, donc, un seul nom dans la maison : Mouginet, Xavier et Jean-Baptiste.

Comment Sont-Elles Nées?

Elytis a trouvé son rythme de croisière il y a une quinzaine d’années, de la volonté de travailler sur le thème du voyage, en portant un soin tout particulier à la fabrication des ouvrages (pour la plupart faits en France), aux choix des papiers, avec de grands illustrateurs, photographes et voyageurs.

Comment Sélectionnez-Vous Les Auteurs/Thèmes ?

Nous publions essentiellement sur les thèmes du voyage et de l’histoire des territoires ; ce qui nous amène à exclure tous les autres champs éditoriaux. Sauf le vin, bien évidemment, car nous sommes basés à Bordeaux et que l’usage de la bonne chère est une pratique courante chez les gens qui ont le bon goût de naître sur des terroirs sacrés (la maison d’édition est sise à moins de trois kilomètres d’un Premier grand cru classé de notoriété sinon cosmique, tout au moins mondiale…).

Quels Sont Les Projets En Cours?

Nous avons plusieurs beaux-livres en chantier pour cette année 2021, avec de grands illustrateurs étrangers, notamment taïwanais, japonais et hollandais… Nous publierons le second livre de Mateusz Urbanowicz, dont le premier livre Boutiques de Tokyo, a rencontré un beau succès. Par ailleurs, nous mettons en place une nouvelle série d’ouvrages, pour la fin d’année, qui ravira les esthètes, amateurs de beaux objets et d’illustrateurs de grand talent. Plus d’informations prochainement sur les réseaux sociaux…

Quels Coups De Cœur Ces Derniers Temps (Livres, Cinéma, Art…) ?

Récemment, l’ouvrage Espresso, de Cédric Sapin-Defour, chez Guérin, m’a bien enchanté par sa finesse d’esprit, son humour et son écriture, alors même que la montagne ne me gagne pas vraiment. Il faut aussi voir ou revoir le film Parasite, Palme d’or à Cannes en 2019 ; et revenir dans les musées, dès leur ouverture, pour réviser ses classiques et prendre conscience que la vie est bien là.

À voir la première table des Incontournables « post-confinement » consacrée aux MASQUES, certains crieront à l’opportunisme éhonté !

Qu’ils se détrompent ! Le thème des masques avait été choisi dès le mois de février à une époque où nous n’imaginions pas en porter du matin au soir trois mois plus tard. (C’est ce qu’on appelle avoir du nez !!)  

Quoi qu’il soit, le masque est un objet fascinant qui a rempli des fonctions diverses et variées depuis la nuit des temps.

Nous avons extrait de nos rayons 17 titres qui montrent la richesse de l’univers des masques et qui pourraient bien vous donner envie d’en porter pour d’autres raisons que de vous protéger.

Qui n’a jamais rêvé d’une cabane dans un arbre où l’on pourrait s’endormir en regardant les  étoiles ? Ou d’une maison que l’on pourrait emmener aux quatre coins du monde ? Quand le rêve se mêle à la réalité, on ne peut que s’émerveiller. Des cabanes dessinées par Sylvain Tesson aux Tiny Houses à aménager, la sélection que nous vous proposons à tout faire de vos  rêves d’enfants des projets de grands ! 

En ce début d’année, laissez-vous séduire par les dessins botaniques et les sublimes ouvrages qui les mettent en valeur. Des arbres aux fleurs en passant par les herbiers, des peintres et dessinateurs ont tenté, par le dessin naturaliste, de rendre la beauté du monde végétal. Connus ou moins connus, anciens ou modernes, ces artistes nous ont laissé de magnifiques planches qu’on ne se lasse pas d’admirer !

Les incontournables sont de retour pour cette rentrée !

Depuis quelques années, l’intérêt pour le textile va croissant. De plus en plus d’artistes et d’écrivains explorent ce matériau. Des toiles de Jouy aux imprimés africains, en passant par le batik, l’extraordinaire richesse des étoffes du monde entier n’a pas fini de nous surprendre !

Nous vous invitons à découvrir l’art textile à travers les plus beaux livres de nos rayons.

L’avenir de notre planète dépendra en grande partie de notre manière d’habiter les villes. En effet, qu’ils soient démographiques, climatiques,  politiques, sociaux, les enjeux de notre époque ont tous partie liée avec notre condition urbaine. Les vingt livres que nous avons sélectionnés tentent de repenser la ville sous tous ses aspects, y compris dans ses relations avec sa périphérie. La ville se lit comme un livre, venez tourner les pages !

Chaque année au mois de mai, le prestigieux Festival de Cannes permet au 7ème art, que nous défendons avec tant de ferveur ici tout au long de l’année, d’obtenir dans les médias et les discussions en terrasse une visibilité bien méritée. Et comme, à la librairie, toutes les occasions sont bonnes pour parler de cinéma, notre table des Incontournables sera ce mois-ci sans surprise consacrée à tous ces livres qui nous permettent de prolonger un peu plus la magie opérée dans les salles obscures. Récits, essais, biographies, coups de coeur ; Jean-Patrick Manchette, Jacques Rancière, Jean-Baptiste Thoret et Michel Ciment côtoient ici pour notre plus grand plaisir Sidney Lumet, Alexandre Mathis et Béla Balazs. Car c’est cela aussi, la puissance du cinéma : réunir des personnalités toutes plus distinctes les unes que les autres autour d’une même grande passion qu’ils savent si bien partager. Bonnes lectures, et bons films !

Cette année, la 3eme biennale EXEMPLAIRES se tiendra à Rennes à l’école des Beaux-arts (ainsi qu’à Rennes 2 et au FRAC Bretagne) du 28 au 30 mars prochain !

Un événement à ne pas manquer !! www.exemplaires2019.fr.

À cette occasion, nous proposons une sélection d’ouvrages consacrés au graphisme sur notre table des Incontournables du mois de mars. Choisis pour leur grande qualité, ces livres abordent tous les aspects du design graphique : typographie, mise en page, affiche, logo, écran, couleur, illustration, motif etc… Ils témoignent tous, à leur manière, de la grande créativité qui a cours dans ce domaine. Si le graphisme ne se limite pas au livre, c’est dans celui-ci qu’il se donne le mieux à voir !

« En ce début de printemps, notre table des Incontournables compose un magnifique bouquet d’ouvrages sur le jardin et l’art du paysage. Du Jardin en mouvement de Gilles Clément au Court traité du paysage d’Alain Roger, découvrez vingt classiques ou futurs classiques de la réflexion sur une terre transformée par l’homme. Paysagistes, botanistes, biologistes, écrivains ou philosophes : laissez-vous bercer par les mots de celles et ceux qui savent si bien apprécier le délicat équilibre, passionné et respectueux, entre l’homme et la nature. »

Alors que se terminait la Fashion Week HAUTE COUTURE fin janvier et en attendant la Fashion Week FEMME à la fin du mois, l’occasion nous est donnée de nous intéresser à la mode sous toutes ces coutures. Essais sur les normes sociétales qui régissent le corps des femmes, réflexions sur les coulisses d’une industrie faite de paillettes et de scandales, biographies de couturières et couturiers ou textes d’auteurs classiques sur la vie élégante : parcourez toute la diversité des écrits sur un monde plus fantasmé et complexe qu’il n’y parait. 

« Sans musique, la vie serait une erreur. » Nietzsche

 

Après la trêve des confiseurs, nous reprenons notre cycle des Incontournables au rayon Beaux-Arts de la librairie. En ce début d’année, c’est la musique classique qui est à l’honneur. Vingt titres qui parlent de musique comme nul autre : des essais, des biographies de musiciens, des écrits d’artistes et bien sûr des romans. Laissez-vous enchanter par la remarquable biographie de Bach du grand interprète John Elliot Gardiner ou par les écrits loufoques et poétiques du grand Erik Satie : Mémoires d’un amnésique.

Beau voyage à vous, et belle année 2019.

Christian et Julia

Ce mois-ci, notre table d'Incontournables est consacrée à la photographie. Nous avons sorti des rayons une vingtaine d’ouvrages : des classiques bien sûr (La Chambre claire Roland Barthes, Sur la photographie de Susan Sontag) ou  futurs classiques de la littérature photographique tel que Comprendre une photographie de John Berger ou Pour une photographie documentaire critique de Philippe Bazin. Et bien d’autres titres, plus inattendus, qui proposent une nouvelle approche de la photographie parmi lesquels le magnifique El rectangulo en la Mano de Sergio Larrain ou le tordant Aucune photo ne peut rendre la beauté de ce décor du collectif Taroop et Glabel.

Sur cette table d’Incontournables, il y a forcément un livre à découvrir ou à redécouvrir !

Quels sont, en général, les ouvrages incontournables de l’histoire de l’art ? Quel est LE livre qui a marqué une génération d’architectes ? Quel auteur culte a contribué par ses écrits à renouveler l’histoire de la musique ? Du design ? Du cinéma ?

Très modestement, nous avons tenté d’apporter une réponse à ces questions en proposant une table thématique renouvelée chaque mois des livres que nous considérons comme incontournables dans le domaine de l’art.

Au programme : des classiques, des coups de cœur et des titres plus inattendus…

Derrière chaque musée, chaque exposition, se cachent toujours une myriade de projets – artistiques, politiques… – et une multitude de métiers – conservation, restauration, gardiennage, artistes.
Que leur objectif soit simplement l’amour de l’art ou plutôt à visée lucrative (ou comme la plupart du temps : les deux), le public n’a que trop rarement accès aux arcanes de ces lieux capitaux qui animent pourtant la vie culturelle depuis plus de deux siècles et demi.
Nous avons eu envie ce mois-ci de vous ouvrir les portes du monde merveilleux et ambigu des musées et expositions, de vous laisser librement vous fondre dans les murs de ces lieux magiques indispensables pour y comprendre les mécanismes et rouages qui les régissent. Essais, beaux livres, bandes dessinées, romans, livres jeunesse ; tous ici tentent de répondre avec nuances à cette question que nous voulions un poil provocante : l’art exposé sent-il le renfermé ? 

empty