Les dames de nage (Édition adaptée en grands caractères ; Malvoyance, fatigue visuelle, troubles de l'apprentissage, troubles DYS, dyslexie, dysgraphie, TDA/H, alphabétisation, FLE, facile à lire)

À propos

« Je l'ai aimée comme un enfant, comme un homme, comme je n'ai plus jamais aimé. Elle s'est dissoute un jour, peu après notre amour, dans une eau claire. C'était dans un cristal d'émeraude glacé. J'ai continué à grandir sans elle, bien sûr, avec ce don qu'elle m'avait fait dès l'enfance de cette découverte sans cesse renouvelée de l'amour.

L'auteur nous embarque, au fil des amours de ses héros, de l'Afrique à l'Amérique du sud, à la recherche de cet inconnu qui toujours fascine, avec un don irrésistible pour dire le clair-obscur des sentiments. Son regard précis s'exprime dans une prose drue, nette, crue et poétique à la fois, qui échappe à toute nostalgie.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Bernard Giraudeau

  • Éditeur

    A VUE D'OEIL

  • Distributeur

    A VUE D'OEIL

  • Date de parution

    06/09/2007

  • Collection

    Zoom

  • EAN

    9782846663786

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Poids

    600 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Grands caractères   Broché  

Bernard Giraudeau

Après une enfance passée au port de la Palice, Bernard Giraudeau cède à l'appel de l'aventure et s'engage à 15 ans dans la Marine nationale. Après deux tours du monde, il enchaîne les petits boulots avant d'intégrer le conservatoire où il obtient un premier prix de comédie classique et moderne.
Sa première apparition cinématographique date de 1973 où il se retrouve aux côtés de Gabin et Delon dans le film de Giovanni "Deux hommes dans la ville". Au cours des années 80, ce bourlingueur joue dans de nombreux films noirs et comédies qui le rendent populaire auprès du grand public : "Le Juge Fayard", "Le grand Pardon", "L'Année des méduses", "Rue Barbare", "Les spécialistes"... C'est par le biais de la réalisation qu'il témoigne de son goût toujours prégnant du voyage et de l'aventure. Alors qu'il met en scène "L'Autre" puis "Les Caprices d'un fleuve", Bernard Giraudeau trouve de nouveaux rôles marquants sous l'objectif de Nicole Garcia, Bernard Rapp, Claire Devers, François Ozon, Xavier Durringer ou Raoul Ruiz.
Atteint d'un cancer en 2000, il consacre depuis une partie de son temps à aider les malades en soutenant l'Institut Curie et l'Institut Gustave Roussy. C'est également à cette époque que l'acteur se lance dans l'aventure littéraire. Auteur de romans à succès comme "Les Hommes à terre" paru en 2004, "Les Dames de nage" en 2007 ou "Cher Amour" en 2009, il renoue au travers de ses récits avec son goût pour le voyage.
Il nous a quitté le 17 juillet 2010.

empty