À propos

Charles Lemonnier (1806-1891), saint-simonien fut appelé par les frères Péreire à d'importantes fonctions aux Chemins de fer du Nord, puis au Crédit Mobilier. Militant idéaliste, il organise en 1867 à Genève, le congrès de la Paix tenu sous la présidence d'honneur de Garibaldi, au cours duquel est fondée la Ligue internationale de la paix et de la liberté. Son siège restera en Suisse jusqu'en 1919, date à laquelle il sera transféré à Paris. La ligue est alors présidée par Charles Lemonnier. Le titre de son journal Les Etats-Unis d'Europe dont le premier numéro paraît en janvier 1868 est emblématique et représente le but que s'est fixé la Ligue à savoir réunir tous les peuples européens dans une fédération républicaine afin de parvenir à une paix durable.
Lemonnier fut également l'éditeur des oeuvres choisies de Saint-Simon parues en 1859 à Bruxelles.
Extrait : Supposez que chacune [des nations européennes], chacune bien entendu, gardant sa pleine autonomie, son indépendance, son gouvernement, son administration intérieure, consente à former un gouvernement général européen au et d'administrer les intérêts généraux et communs de la fédération, de telle sorte qu'en regard des Etats-Unis d'Amérique nous ayons sur ce bord-ci de l'Atlantique, les Etats-Unis d'Europe, [...]-qui ne serait touché de la puissance, de la moralité, de la grandeur des résultats ?
[...] Plus de douanes; libre échange, liberté commerciale absolue entre les nations fédérées union économique et sociale en même temps que politique; fédéralisation des questions; équilibre des conditions de travail et de capitalisation champ plus vaste de l'offre et de la demande, économie, sécurité, facilité dans l'exécution et dans l'exploitation des travaux publics.
[...] c'est que la fédération soit bien comprise et franchement voulue, non-seulement par le gouvernement de chacune des nations appelées à la former, mais par la grande majorité des citoyens composant cette nation. [...] les membres de ce grand corps [...] n'entrent dans l'alliance que par un acte de libre adhésion et de pleine volonté. L'adhésion des gouvernements ne suffirait pas il y faut l'assentiment explicite, le vote formel des citoyens, tout au moins de leurs représentants spécialement autorisés à cette fin. [...] la liberté esquissant la théorie des États-Unis d'Europe, a rangé, catégoriquement, parmi les conditions que doivent remplir les nations qui voudraient se fédérer l'existence préalable chez chacune d'elles du gouvernement républicain.


??

??

??

??


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe


  • Auteur(s)

    Charles Lemonier

  • Éditeur

    Manucius

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    17/09/2011

  • EAN

    9782845781306

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    152 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    126 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty