À propos

La réflexion de Laurence Engel s'organise autour d'un triple paradoxe : il existe un divorce entre le monde politique et le monde culturel hormis au moment des élections et lors de crises démocratiques aiguës ; le rejet d'une culture classique représentée comme discriminante et en même temps un fort attrait pour elle au moment de grandes expositions par exemple ; le rayonnement du secteur culturel en termes d'identité symbolique, de visibilité touristique, d'impact économique et son dénigrement car il appartient à un domaine jugé non-productif.
Dans cette situation délicate, il s'agit de trouver des pistes qui contribueraient à un renouveau de l'action culturelle, tout en évitant l'instrumentalisation des artistes et la contamination par le divertissement.
Forte d'une expérience qui va de la Mairie de Paris au Ministère de la Culture en passant par la Cour des Comptes et Arte, Laurence Engel brosse un tour d'horizon des grands chantiers : de la musique (Philharmonie) au cinéma (Netflix), du numérique à l'audiovisuel sans oublier Radio France ou le design et le livre.
Comment redonner à l'État un rôle efficace ? Tel est un des objectifs de cet essai qui vise à renouer avec une politique publique solide qui contribuerait aussi à résoudre la crise de la démocratie que nous traversons.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Faits de société / Actualité


  • Auteur(s)

    Laurence Engel

  • Éditeur

    Bartillat

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    16/11/2017

  • EAN

    9782841006380

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    20.1 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    239 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty