Mais où sont passés les Indo-Européens ? le mythe d'origine de l'Occident Mais où sont passés les Indo-Européens ? le mythe d'origine de l'Occident
Mais où sont passés les Indo-Européens ? le mythe d'origine de l'Occident Mais où sont passés les Indo-Européens ? le mythe d'origine de l'Occident

Mais où sont passés les Indo-Européens ? le mythe d'origine de l'Occident (édition revue et augmentée)

À propos

Mais où sont passés les Indo-Européens ? On les a vus passer par ici, depuis les steppes de Russie, ou par là, depuis celles de Turquie. Mais qui sont les Indo-Européens ? Nos ancêtres, en principe, à nous les Européens, un petit peuple conquérant qui, il y a des millénaires, aurait pris le contrôle de l'Europe et d'une partie de l'Asie jusqu'à l'Iran et l'Inde, partout où, aujourd'hui, on parle des langues indo-européennes. Mais les Indo-Européens ont-ils vraiment existé ? Est-ce une vérité scientifique, ou au contraire un mythe d'origine, celui des Européens, qui les dispenserait de devoir emprunter le leur aux Juifs, à la Bible ? Jean-Paul Demoule propose dans ce livre iconoclaste de s'attaquer à la racine du mythe, à ses détournements aussi, comme la sinistre idéologie aryenne du nazisme, qui vit encore. Il montre que l'archéologie la plus moderne ne valide aucune des hypothèses proposées sur les routes de ces invasions présumées, pas plus que les données les plus récentes de la linguistique, de la biologie ou de la mythologie.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe

  • EAN

    9782757865910

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    830 Pages

  • Longueur

    18.6 cm

  • Largeur

    13.1 cm

  • Épaisseur

    3.9 cm

  • Poids

    726 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Jean-Paul Demoule

Jean-Paul Demoule est professeur de protohistoire européenne à l'université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre de l'Institut universitaire de France. Il a présidé l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) de 2001 à 2008.ÿSes travaux portent sur la néolithisation de l'Europe ainsi que sur les sociétés de l'âge du Fer, sur l'histoire de l'archéologie et son rôle social, ou encore sur ses constructions idéologiques et, à ce titre, sur le « problème indo-européen ».

empty