Où va le monde ? 2012-2022 : une décennie au-devant des catastrophes Où va le monde ? 2012-2022 : une décennie au-devant des catastrophes
Où va le monde ? 2012-2022 : une décennie au-devant des catastrophes Où va le monde ? 2012-2022 : une décennie au-devant des catastrophes

Où va le monde ? 2012-2022 : une décennie au-devant des catastrophes

, , ,

À propos

Tous les discours des personnalités économiques ou politiques qui s´expriment dans les médias ont un propos commun : la reprise est en vue, la croissance va revenir, on va s´en tirer. Certes, il y aura des sacrifices à faire, des réformes à effectuer, mais, grosso modo, le cours ordinaire des choses va reprendre. Or nous sommes à l'aube d'une période particulière. C'en est fini du cours des choses à l'ancienne, comme nous l'avons connu jusqu'à la fin du XXe siècle. Pourtant, ici, nul n'arrive à se projeter dans le grand bouleversement de demain et à anticiper les mutations. Où va le monde dans les dix prochaines années ? Yves Cochet souhaite que nous nous préparions au choc et que nous le pensions comme tel : choc versus crise, versus catastrophe... Pour Jean-Pierre Dupuy, on doit changer de mode de pensée ("Faire comme si le pire était inévitable") ; pour Susan George, il est urgent d'inverser politiquement l'ordre économique ; enfin, Serge Latouche nous invite à anticiper et nous adapter à la grande transition qui va nous conduire, de gré ou de force, à la décroissance.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Hommes / Femmes politiques

  • EAN

    9782755506433

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    76 Pages

  • Longueur

    15 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Poids

    56 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Jean-Pierre Dupuy

Jean-Pierre Dupuy, polytechnicien et ingénieur des mines, est professeur à l'Université Stanford. Il a fondé le CREA (Centre de recherche en épistémologie appliquée) et enseigné longtemps à l'Ecole polytechnique la philosophie sociale et politique et l'éthique des sciences et des techniques. Il est l'auteur de très nombreux ouvrages, parmi lesquels : L'enfer des choses. René Girard et la logique de l'économie (avec Paul Dumouchel, 1979) ; La panique (1991) ; Le sacrifice et l'envie (1994) ; Pour un catastrophisme éclairé (2004) ou Petite métaphysique des tsunamis (2005).

Serge Latouche

Serge Latouche est l'un des « contributeurs historiques » de la Revue du MAUSS ; professeur émérite à la faculté de droit, économie et gestion Jean-Monnet de l'université Paris-Sud, il a été cofondateur de la revue d'étude théorique et politique de la décroissance Entropia. Il a écrit de nombreux ouvrages dont Pour en finir avec l'économie avec Anselm Jappe aux Éditions Libre & Solidaire. Serge Latouche a développé une théorie critique envers l'orthodoxie économique, et a réfuté l'économisme, l'utilitarisme dans les sciences sociales et la notion de développement. À travers une argumentation théorique et une approche empirique nourries de nombreux exemples, il dénonce les notions d'efficacité et de rationalité économiques. Il est un des penseurs les plus connus de la décroissance, thème principal de ses derniers ouvrages.

empty