La production des hommes ; Marx avec Spinoza

La production des hommes ; Marx avec Spinoza

À propos

La lecture conjointe de Marx et de Spinoza se justifie de l'idée qu'est mise en oeuvre par l'un et l'autre une rationalité d'un type différent de celui de la raison formelle, utilitaire et calculatrice. On se propose d'explorer les ressources offertes par la thèse, partagée par les deux philosophes, selon laquelle les hommes doivent être compris comme des « parties de la nature » (partes naturae, Teile der Natur) : peut alors être considéré comme ressors fondamental de l'aliénation tout procédé théorique et tout dispositif pratique aboutissant à la séparation des hommes et de la nature, à l'abstraction du sujet hors du monde objectif, à la formalisation de la raison indépendamment de ses contenus. Marx et Spinoza ont en commun d'avoir vu que ces procédés et ces dispositifs d'abstraction du sujet et de subjectivation de la raison, instaurés initialement en vue d'assurer la maîtrise des hommes sur la nature et du sujet sur l'objectivité, devaient se renverser en leur contraire et finalement engendrer un sujet impuissant.

Nouvelle édition revue et corrigée, suivie d'une discussion des thèses de Frédéric Lordon, Capitalisme, désir et servitude. Marx et Spinoza (2010).

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782711625390

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    290 g

  • Distributeur

    Vrin

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty