La dette impensée ; Heidegger et l'héritage hébraïque

La dette impensée ; Heidegger et l'héritage hébraïque

À propos

Quels sont les référents de la philosophie de Heidegger, outre l'origine grecque de la pensée occidentale ? Les écrits de Heidegger renferment-ils un héritage non reconnu ? Dans quelle mesure la tradition hébraïque constitue-t-elle en effet « l'oubli » de sa philosophie ? L'Occident porte certes la double marque de la pensée grecque et de la foi chrétienne. Mais cette dernière désigne pour Heidegger essentiellement la foi christique ou néo-testamentaire. C'est sur cette omission du judaïsme, et donc sur la dette impensée de Heidegger à l'égard de la source hébraïque de la pensée occidentale, que s'interroge le présent livre de Marlène Zarader. Même si la recherche heideggerienne s'est renouvelée et diversifiée suite à la publication de documents encore inaccessibles à l'époque, ce livre n'a pas perdu en importance depuis sa première édition.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782711625239

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    424 g

  • Distributeur

    Vrin

  • Support principal

    Grand format

Marlène Zarader

Marlène Zarader est professeur émérite de
philosophie contemporaine à l'université de
Montpellier-III et membre honoraire de l'Ins-
titut universitaire de France.

empty