Autobiographie : mémoires d'une recluse

Traduit du GREC par LUCILE ARNOUX-FARNOUX

À propos

Née en 1801 sur l'île grecque de Zakynthos au sein d'une famille d'aristocrates, Elisavet Moutzan-Martinengou est, en raison de son sexe, condamnée à un double enfermement : cloîtrée entre les quatre murs de la demeure familiale, elle se retrouve également privée de toute véritable éducation. Pourtant, elle n'a de cesse de s'opposer à la vie corsetée que sa famille lui réserve. C'est dans la lecture et l'écriture qu'elle trouve très tôt refuge, tissant inlassablement les contours d'un vaste continent intellectuel, pour repousser toujours plus loin les frontières de son foyer.

Près de cent ans avant Une chambre à soi de Virginia Woolf, Elisavet Moutzan-Martinengou se forge un destin bien à elle : celui d'une écrivaine déterminée à conquérir sa liberté. Ses mémoires, uniques en leur genre, participent à contrecarrer l'effacement qu'ont connu et que connaissent encore les femmes à travers l'histoire.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Elisavet Moutzan-Martinengou

  • Traducteur

    LUCILE ARNOUX-FARNOUX

  • Éditeur

    Cambourakis

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    05/04/2023

  • Collection

    Cambourakis Poche

  • EAN

    9782366247626

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    120 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    98 g

  • Support principal

    Poche

Elisavet Moutzan-Martinengou

Dramaturge, écrivaine et traductrice, Elisavet Moutzan-Martinengou (1801-1832) est l'autrice de vingt-huit pièces de théâtre, de plusieurs contes et de traités théoriques. Après s'y être refusée pendant plus de dix ans, elle finira par se marier et mourra brutalement quelques jours après avoir mis au monde son premier fils.

empty