Rene Resciniti de Says dit l'élégant

À propos

1978, Henri Curiel, 1979, Pierre Goldman : deux figures de l'extrême gauche sont assassinées par une organisation d'extrême droite inconnue, « Honneur de la Police ». En 2012, peu avant de mourir, un homme revendique - à visage couvert - sa participation à l'assassinat de Pierre Goldman. Quant à celle d'Henri Curiel, elle est pour la première fois révélée dans ce livre.
Cet homme, c'est René Resciniti de Says, dit « l'Élégant ».
Membre de l'Action française en mai 68, parachutiste au 9e RCP, puis au 6eme RPIMA, parti guerroyer dans les Phalanges libanaises et en Afrique aux côtés de Bob Denard, « instructeur militaire » en Amérique latine, cet « affreux» est un authentique marquis italien né des noces bâclées entre une mère chanteuse lyrique et un père aventurier parti très tôt du domicile conjugal sur les Champs-Élysées. Sa vie d'aventurier nous renvoie aussi bien au cinéma qu'à la littérature. On y passe de la Fureur de vivre aux Chiens de guerre, de la langue d'Audiard d'un Paris interlope aux personnages de Blondin.
Dans ce roman « vrai », Christian Rol revient sur les assassinats commandités au plus niveau, mais au delà de l'affaire d'État dont il fut la main armée par les « services », il parle d'une jeunesse militante au coeur des groupuscules d'extrême-droite : Occident, ou Ordre Nouveau qui ensanglantèrent le Quartier latin à la fin des années soixante et qui furent un vivier riche en gros bras pour les services parallèles du pouvoir de l'époque et en futur leaders politiques de la France d'aujourd'hui.

Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Faits de société / Actualité

  • EAN

    9782358872430

  • Disponibilité

    À paraître

  • Nombre de pages

    340 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    10 cm

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Christian Rol

Christian Rol est écrivain et grand reporter. Il est l'auteur
de Maxime Brunerie, une vie ordinaire. Denoël

empty