Comment la terre s'est tue : pour une écologie des sens Comment la terre s'est tue : pour une écologie des sens
Comment la terre s'est tue : pour une écologie des sens
Comment la terre s'est tue : pour une écologie des sens

Comment la terre s'est tue : pour une écologie des sens

Traduction ISABELLE STENGERS  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Comment se fait-il que les arbres ne nous parlent plus ? Que le soleil et la lune se bornent à décrire en aveugle un arc à travers le ciel ? Et que les voix de la forêt ne nous enseignent plus rien ? À de telles questions répondent souvent des récits qui font de nous, « enfants de la raison », ceux qui ont su prendre conscience que les humains étaient seuls au sein d'un monde vide et silencieux.
Les peuples de tradition orale savent qu'il n'en est rien et l'enquête passionnante de David Abram leur donne raison. Plutôt qu'une prise de conscience, ce qui nous est arrivé est une brutale mutation écologique, qui a interrompu la symbiose entre nos sens et le monde.
Toutefois, ce n'est pas l'ancien pouvoir d'animation des choses qui s'est tari. Ne sommes-nous pas témoins de scènes étranges ? N'avons-nous pas des visions ? Ne faisons-nous pas l'expérience d'autres vies... lorsque nous lisons ? Et si la magie vivifiante de nos sens avait été capturée par les mots écrits ? Les mots de David Abram possèdent cette magie, et surtout, ils réactivent l'expérience d'un monde au présent. Ce monde alentour qui, en sourdine, continue à nourrir nos manières de penser et de parler, de sentir et de vivre.
Parce que la terre parle...

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • EAN

    9782348068249

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    356 Pages

  • Longueur

    19.2 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    354 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

David Abram

Philosophe américain et théoricien de l'écologie né en 1957, inscrit dans la filiation de Thoreau, de Merleau-Ponty et d'Ivan Illich, David Abram fait partie des universitaires impliqués dans l'évolution de « l'hypothèse Gaia » et la deep ecology. Il a créé l'Alliance for World Ethic.

empty