/

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Le gardien des choses perdues

Traduction Christine Le Buf - Langue d'origine : Anglais

Liste

Sur 1 avis clients

Donnez votre avis

Le mot de l'éditeur : À soixante-dix-neuf ans, Anthony Peardew a passé la moitié sa vie à collecter les objets perdus, dans l'espoir de réparer une promesse brisée. Réalisant que son temps est compté, le vieil homme, autrefois écrivain célébré, décide de léguer sa demeure victorienne et les «trésors» qu'elle recèle à sa fidèle assistante Laura, qu'il pense être la seule à même de restituer les objets à leurs propriétaires. En exprimant ses dernières volontés, il est loin de se douter de leurs répercussions et ...de l'heureuse suite de rencontres qu'elles vont provoquer...

Librairie Le Failler vous conseille

Voilà un roman absolument délicieux qui devrait enchanter nombre de lecteurs.



Une histoire comme personne, hélas, n'en vit mais qui nous fait rêver et regretter que justement la vie ne se déroule pas ainsi. Une savoureuse comédie qui ferait un excellent film dans le style Quatre mariages et un enterrement, dont il est d'ailleurs question dans le roman. Une belle histoire d'objets perdus et/ou trouvés, de rencontres, de chagrins, d'amour et d'amitié, saupoudrée d'une mesure de merveilleux qui nous fait oublier le quotidien pas toujours merveilleux merveilleux...



Si donc, vous n'avez pas trop le moral, devez faire un voyage en train/avion/bateau, avez la chance de pouvoir lézarder au bord d'une piscine ou de vous lover dans un canapé au coin du feu, si vous êtes insomniaque ou avez tout simplement envie de lire une jolie histoire (jolie n'étant pas synonyme de  stupide, nous sommes d'accord ! ), une histoire que vous ne lâcherez qu'à regret et n'aurez de cesse de faire lire à vos ami(e)s, alors n'hésitez pas à faire connaissance avec Anthony, le gardien des choses perdues.



Anthony est un écrivain un peu oublié, un vieux monsieur solitaire très triste qui ramasse  les objets qu'il trouve au hasard de ses promenades, les étiquette soigneusement et écrit l'histoire qu'il leur imagine. Pourquoi, alors qu'il n'est atteint d'aucune autre maladie que sa profonde mélancolie, s'adonne-t-il à ce curieux passe-temps ?



Jeune homme, Anthony a perdu le seul objet auquel il tenait profondément, un médaillon offert par Thérèse, sa fiancée adorée, brutalement décédée une semaine avant leur mariage. Depuis, inconsolable, il marche les yeux rivés au sol, pistant les choses perdues, sûr qu'un jour une de ses trouvailles réparera un cœur brisé. Mais la vie est passée, Anthony a vieilli et n'a plus l'énergie de rechercher les propriétaires de ses trésors. Le temps est venu pour lui de rejoindre Thérèse. S'il renonce à  sa mission c'est aussi parce qu'il sait pouvoir compter sur sa fidèle assistante Laura, laquelle ignore tout de la « marotte » de son patron et ne sera pas au bout de ses surprises à l'ouverture du testament...



Bien sûr Anthony et Laura ne sont pas les seuls personnages. Tous, peu ou prou cabossés par la vie, vont finir par se rencontrer, s'aimer – ou pas – s'entraider et se soutenir à coup sûr.



Une maison victorienne aux parquets cirés, le jardin d'hiver, la roseraie, les napperons impeccablement amidonnés, la sacro-sainte cérémonie du thé, tout est so british et exquis. Un  roman à l'atmosphère délicieusement surannée qui transporte le lecteur dans un espace-temps un peu indéfini. C'est l'arrivée d'Internet dans la demeure et la maladie d' Alzheimer d'un des personnages qui nous rappellent que nous sommes bien au XXIème siècle et qu'à l'heure du tout jetable et remplaçable certains objets nous relient à la terre et sont essentiels à notre histoire intime.



Un roman plein d'humour et d'émotions qui, tout en nous parlant de bons sentiments, évite très habilement toute mièvrerie.



Petit plus pour les amoureux de chiens : vous allez doublement adorer :) !

 



Ruth Hogan est née à Bedford, en Angleterre. Lorsque, âgée d'une trentaine d'années, elle est victime d'un accident de la route, elle décide de devenir écrivain. C'est d'un autre coup du sort, un cancer, en 2012, et des nuits blanches provoquées par la cortisone et consacrées à l'écriture, que naîtra son premier roman en cours de traduction dans quinze pays

Autres informations

  • EAN 9782330073046
  • Disponibilité disponible
  • Nombre de pages 352 pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 11 cm

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles


empty