/

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

La sonate à Bridgetower (sonata mulattica)

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Le mot de l'éditeur : En 1789 débarque à Paris le violoniste prodige George Bridgetower, neuf ans, accompagné de son père qui le rêve en Mozart. Fils d'un Nègre de la Barbade et d'une Polonaise, élève de Haydn, le garçon démarre une carrière qui se poursuivra bientôt en Angleterre et l'amènera à devenir ami avec Beethoven qui lui écrira une de ses plus belles sonates. Un roman avec pour toile de fond la condition des Noirs qui mêle aux bouleversements politiques et sociaux suscités par ...les idées des Lumières ceux du monde de la musique et des sciences.

Grand format
22.50 €
sur commande

Librairie Le Failler vous conseille

Focus sur un jeune musicien tombé dans l’oubli…



Paris, 1789. George Bridgetower, jeune violoniste prodige de neuf ans arrive en ville avec son père : un Noir de la Barbade se faisant passer pour un grand prince d’Abyssinie. Ce dernier espère bien rendre son fils célèbre dans toute l’Europe afin de profiter de l’or et de la gloire de son succès. Très vite, père et fils rencontrent tous les grands noms des milieux artistiques et politiques de la ville et la réussite est au rendez-vous. Mais la Révolution gronde et les mentalités changent de plus en plus vite. A Paris, mais aussi à Londres puis à Vienne, Georges et son père vont connaître les grands bouleversements sociaux de la fin du XVIIIe siècle, ce qui va irrémédiablement changer leur vision du monde.



Grâce à la description du premier concert de George à Paris, l’auteur nous plonge dès le début de son roman dans un monde d’artistes et de musique qui nous enchante et nous ravit. Puis il nous fait visiter la ville, nous promène de monuments historiques en salons, de salons en salles de concert et nous entraîne dans un tourbillon de couleurs et d’événements captivants. Nous assistons aux débuts prometteurs d’un jeune artiste, à sa découverte du monde, à sa rencontre avec les plus grands musicien puis à sa consécration.



J’ai passé un excellent moment de lecture avec La Sonate à Bridgetower. Emmanuel Dongala jongle très habilement entre fiction et faits réels et sa plume est aussi précise et minutieuse que peut être l’archet d’un violon. George et son père forment un duo attendrissant auquel on s’attache très vite. Et si ce livre est un bel hommage à la musique classique et aux grands compositeurs tels que Mozart ou Beethoven, c’est aussi un très bon roman sur le plan historique, qui décrit avec passion les influences du siècle des Lumières dans tous les grands domaines.



Au final, La Sonate à Bridgetower est un roman remarquable, qui va sans doute faire parler de lui. Bravo l’artiste !

Autres informations

  • EAN 9782330072803
  • Disponibilité disponible
  • Nombre de pages 334 pages
  • Longueur 24 cm
  • Largeur 15 cm

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles


empty