Les frères Sisters

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par PHILIPPE ARONSON

À propos

Face aux sombres ruminations de son frère Eli, soudain confronté, dans l'exercice de son métier de tueur à gages, à une authentique "crise de la vocation", Charlie Sisters défend les vertus de cette lucrative profession qui est de longue date la leur en continuant à éliminer sans états d'âme toute personne qui se met en travers de son chemin.
Quand leur employeur commun, "le Commodore", enjoint aux deux frères de se mettre en selle pour se rendre en Californie afin de mettre fin aux jours d'un certain Hermann Kermit Warm, Charlie force Eli à accepter la mission mais, non content de caresser le rêve d'embrasser une existence moins sanguinaire, Eli ne trouve, lors de ce voyage éminemment professionnel, rien de mieux à faire que de tomber banalement amoureux - épisode fâcheux qui a pour effet d'alimenter les éternelles querelles qui signent les rapports qu'entretiennent les deux frères depuis la plus tendre enfance.
Quand tous deux, furieux et amochés, finissent par arriver en Californie après avoir chevauché les déserts du Nevada et rencontré des individus patibulaires de toute engeance, c'est pour découvrir qu'en la personne du sieur Warm, leur victime désignée, se dissimule une sorte de scientifique délirant, inventeur d'une formule magique susceptible d'assurer leur fortune en faisant jaillir des rivières californiennes les pépites d'or à la poursuite desquelles s'emploie alors l'Amérique tout entière. Les trois hommes se lancent alors dans une aventure d'un type nouveau qui se solde par un épilogue aussi tragique que bouleversant.
Au fil des pages de ce roman dont le côté pince-sans-rire le dispute à l'excentricité profonde, Patrick deWitt rend un hommage décalé aux classiques du western tout en invitant son lecteur à faire - de cadavres en cadavres, et de violences en violences - l'expérience d'une impitoyable plongée dans les entrailles les plus sombres de cette période de l'histoire américaine.
Mais, plus profondément encore, et ce à l'instar d'Ablutions, son premier roman, Les Frères Sisters est aussi le monologue intérieur infini au fil duquel tout individu tente de se convaincre qu'il importe de continuer à vivre l'existence qu'il découvre être la sienne, juste avant de prendre conscience que l'histoire qu'il se raconte ne fonctionne plus.
Inventif, différent, voire bizarre, au sens fort, doté d'une irréprochable et enthousiasmante maîtrise narrative, ce deuxième roman de Patrick deWitt signe avec éclat l'aptitude, chez son auteur, à se renouveler entièrement et avec une rare puissance, en jouant sur des codes dont la brillante manipulation relève, loin de toute parade rhétorique, d'une très insolite philosophie de l'existence.
Porté par le saisissant humour noir et l'écriture superbement plastique de Patrick deWitt, Les Frères Sisters est un roman dont les frères Coen pourraient apprécier à sa juste valeur l'approche troublante et pénétrante qu'il propose de la fascinante perversité à l'oeuvre dans les motivations de l'âme humaine. (Les Frères Sisters a, du reste, déjà suscité l'intérêt du monde du cinéma : l'acteur John C. Reily souhaite en produire l'adaptation et jouer le rôle d'Eli).


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Patrick DeWitt

  • Traducteur

    PHILIPPE ARONSON

  • Éditeur

    ACTES SUD

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    01/09/2012

  • EAN

    9782330009847

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    21.7 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    340 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty