À propos

Rien n'est plus difficile que d'être libre, maître et créateur de son destin. Rien de plus écrasant que la responsabilité qui nous enchaîne aux conséquences de nos actes. Comment jouir de l'indépendance en esquivant nos devoirs ? Par deux échappatoires, l'infantilisme et la victimisation, ces maladies de l'individu contemporain.
D'un côté, l'adulte, choyé par la société de consommation, voudrait garder les privilèges de l'enfance, ne renoncer à rien tout en étant diverti en permanence. De l'autre, il pose au martyr, même s'il ne souffre que du simple malheur d'exister.
Les bien-souffrants seraient-ils les nouveaux bien-pensants ? N'est-il pas temps alors de ne plus confondre la liberté avec le caprice ? La peur et la faiblesse sont-elles le prix à payer pour notre refus de la maturité ?
Enfin, comment maintenir la démocratie si une majorité de citoyens aspire au statut de victime au risque d'étouffer la voix des vrais déshérités ?
Telles sont quelques-unes des questions que pose ce livre - prix Médicis/essai 1995 - en des pages à la fois intuitives et rigoureuses.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie


  • Auteur(s)

    Pascal Bruckner

  • Éditeur

    LE LIVRE DE POCHE

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    04/09/1996

  • Collection

    Ldp Litterature & Documents

  • EAN

    9782253139270

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    283 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    155 g

  • Support principal

    Poche

empty