À propos

Patrick Cauvin Menteur Antoine Berthier a de l'imagination. Beaucoup. Et c'est bien utile quand l'existence, elle, est d'une affligeante banalité... Chez le médecin, où il attend avec anxiété des résultats d'analyses, il se repasse le film de ses plus beaux mensonges et des situations invraisemblables où ils l'ont entraîné. Comment, censé être parti en week-end avec une fiancée, il a dû passer trois jours à la cave. Comment il a été, plus tard, champion d'escrime ou auteur de «polars»...
Berthier, c'est un aventurier du bobard, un pro du boniment, un spécialiste de l'artifice. C'est nous, en somme. Il y a de la drôlerie et du pathétique dans ce portrait d'un mythomane ordinaire où Patrick Cauvin, prix des Maisons de la Presse 1990 pour Rue des Bons-Enfants, retrouve la veine de E=MC2, mon amour.

Ce petit livre est désopilant. Pas seulement parce que le refuge dans le mensonge est criant de vérité, mais aussi surtout parce que Patrick Cauvin nous rend la tendre ironie, la vraie musique des vies rêvées.
André Brincourt, Le Figaro littéraire.

Sans mentir, l'un des meilleurs livres d'un Cauvin au mieux de sa forme.
Jean David, VSD.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782253137696

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    187 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    113 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Patrick Cauvin

De son vrai nom Claude Klotz, Patrick Cauvin est né le 6 octobre 1932 à Marseille.
Depuis 1938, il vit à Paris où il fait ses primaires et se découvre une vocation de footballeur, écourtée parce sa myopie. C’est un élève moyen, chétif et affaibli par les privations de la guerre. Claude Klotz est depuis 1944 passionné par la culture américaine ( films, acteurs, cigarettes...).
Dans ses études, il découvre la philosophie et passe une licence à l’université.
Il fait la guerre d’Algérie pendant deux ans en tant que soldat. A son retour, il enseigne le français dans un collège de banlieue parisienne jusqu’en 1976.
Il est critique de cinéma pour le journal Pilote et commence à écrire des romans policiers comme Darakan, la série Reiner,...
Il écrit également des pastiches de films d’épouvante ou d’action, comme Dracula père et fils et Les fabuleuses aventures d’Anselme Levasseur. Sous le nom de Claude Klotz, il écrit des romans noirs. Et, sous celui de Patrick Cauvin, des best-sellers plus souriants. Il est l’auteur d’une vingtaine de livres dont E=mc² mon Amour, Rue des bons-enfants, Haute-Pierre,... Aujourd’hui, Claude Klotz habite Montmartre, est marié et père de deux enfants.

empty