Des cornichons au chocolat

Donnez votre avis

Sur 1 avis clients

Des cornichons au chocolat

Liste

Publié en 1983 sous le pseudonyme de Stéphanie, "Des cornichons au chocolat" est devenu un livre culte. Toute une génération s'est identifiée à cette adolescente de treize ans : sa solitude et sa révolte, son regard dérangeant sur les adultes, l'école, le travail, et son goût discutable pour les sandwiches aux cornichons et au chocolat... En réalité, le véritable auteur de ce livre n'est autre que le romancier Philippe Labro qui a décidé, vingt-quatre ans plus tard, de revendiquer ce « roman caché », d'autant qu'il constitue le premier volet d'une trilogie féminine poursuivie avec Manuella puis avec Franz et Clara. Les lecteurs et les lectrices reconnaîtront certainement, dans ce « témoignage », la patte du célèbre romancier qui a su, avec une réelle justesse de ton, se mettre dans la peau d'une adolescente. On n'oublie pas facilement Stéphanie...

Poche
5.90 €
Ajouter au panier

Autres informations

  • EAN 9782253121985
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 251 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm
  • Poids 130 g
  • Distributeur Hachette

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles


Biographie

Philippe Labro - 27/08/1936-.... 82 ans Francais France http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Labro
Journaliste, écrivain, cinéaste et parolier, Philippe Labro est l'homme de médias (directeur général des programmes de RTL de 1985 à 2000 ; vice-président de RTL en 1996 ; vice-président de Direct 8 de 2005 à 2012) et l'écrivain talentueux et prolixe que l'on sait – il est notamment l'auteur de 20 livres, parus aux éditions Gallimard, parmi lesquels : Des feux mal éteints (1967), Le Petit Garçon (1990), Quinze ans (1992), La Traversée (1996), Je connais gens de toutes sortes (2002), Tomber sept fois, se relever huit (2003), Franz et Clara (2006), Les Gens (2009), 7500 Signes (2010). Sa passion pour les États-Unis remonte à ses 18 ans, lorsqu'il part étudier en Virginie et en profite pour voyager à travers tout le pays – une expérience marquante et fondatrice de son univers littéraire. « Je n'ai pas eu besoin de demander la permission à qui que ce soit, parce que c'était un instinct, qui reposait sur un désir, une curiosité d'Amérique, que j'avais depuis toujours. Elle venait de mes lectures d'enfance, du cinéma, de la libération de la France. » De ces années de jeunesse sont nés deux romans, L'Étudiant étranger (1986, prix Interallié) et Un été dans l'Ouest (1988, prix Gutenberg).

empty