À propos

La chute du mur de Berlin a plongé les gauches européennes en plein désarroi. Sur le champ de bataille des idées, le progrès, la liberté et l'universel ont fait place à une nouvelle triade directement importée des États-Unis : le genre, l'identité et la race. Les progressistes se battaient jadis au nom du prolétariat, du tiers-monde et des damnés de la terre. Trois discours - néoféministe, antiraciste et décolonial - désignent désormais l'homme blanc comme l'ennemi : son anatomie fait de lui un prédateur par nature, sa couleur de peau un raciste, sa puissance un exploiteur de tous les « dominés ». L'enjeu de cet essai est de montrer comment la lutte des races est en train de remplacer la lutte des classes, de balayer les problèmes sociaux et la méritocratie et de détruire l'idée d'humanité commune.Aussi percutant que dérangeant. Lire.Un livre événement. Le Figaro magazine.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Changement social / Histoire sociale


  • Auteur(s)

    Pascal Bruckner

  • Éditeur

    LE LIVRE DE POCHE

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    13/04/2022

  • Collection

    Documents

  • EAN

    9782253104605

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11.2 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    204 g

  • Support principal

    Poche

empty