Condition de l'homme moderne (avant-propos Laure Adler ; préface Paul Ricœur)

Traduction GEORGES FRADIER 

À propos

Comment l'humanité, qui était au sommet du progrès technique, a-t-elle pu se laisser happer par la barbarie totalitaire et finir par y sombrer ? Telle est la question de Condition de l'homme moderne. Cette faillite est la conséquence de l'oubli par l'homme moderne d'un monde de valeurs partagées et discutées en commun avec autrui, dès lors qu'il n'a plus envisagé les choses qu'au travers du prisme de leur utilité pour son bonheur privé. Indifférent aux autres, l'homme moderne ne forme plus avec eux qu'une foule d'individus sans lien véritable et sans défense contre la voracité des dictateurs et des leaders providentiels. Seule une « revalorisation de l'action », nous dit Arendt, cette intervention consciente avec et en direction d'autrui, permettra à l'homme moderne d'échapper aux dangers qui pèsent toujours sur sa condition.
Cette réédition est accompagnée de l'importante préface originale de Paul Ricoeur qui reste une des meilleures introductions à la pensée d'Arendt. Dans son avant-propos inédit, Laure Adler montre comment le texte d'Arendt fut et reste visionnaire dans l'éclairage qu'il jette sur les urgences d'aujourd'hui.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782253101321

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    518 Pages

  • Longueur

    17.9 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    274 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Hannah Arendt

Hannah Arendt, née en 1906, est l'une des plus belles figures intellectuelles du XXe siècle. Ses études sur les Origines du totalitarisme, son reportage en forme d'essai sur le procès d'Eichmann ( La banalité du mal ), son ?uvre de journaliste et d'essayiste ont joué un rôle majeur de la pensée philosophique et politique. Née à Hanovre, elle a vécu aux États-Unis jusqu'à sa mort, en 1975.

empty