/

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Le mot de l'éditeur : En juin 2012, j'achète à un brocanteur sur Internet un lot de 250 photographies d'une famille dont je ne sais rien. Les photos m'arrivent dans une grosse enveloppe blanche quelques jours plus tard. Dans l'enveloppe il y a des gens, à la banalité familière, bouleversante. Je décide de les inventer puis de partir à leur recherche. Un soir, je montre l'enveloppe à Alex. Il dit : « On pourrait aussi en faire des chansons, ce serait bien. » Les gens dans l'enveloppe, ...un roman, une enquête, des chansons. I. M.   Un tourbillon de sens et d'émotion. Un dispositif renversant. La preuve que la littérature est bien un art vivant. Hubert Artus, Lire. Difficile de dire laquelle des deux parties est la plus émouvante. Isabelle Monnin a une plume, et de l'humanité. Sophie Delassein, L'Obs. Un grain, une poésie, une gravité rares. Juliette Einhorn, Le Magazine littéraire.

Librairie Le Failler vous conseille



"Les romans sont des abris où retrouver les disparus. Écrire, c'est construire leur refuge, assembler des branchages, bâtir des murs, préparer les lits, penser à la liste des courses et aux chansons que l'on chantera après le repas. C'est les attendre au bout du chemin, la nuit est tombée déjà, ils sont en retard."



Isabelle Monnin a acheté un lot de 250 photographies d'inconnus. Elle les as reçues par la poste. Ce sont eux, les " gens dans l'enveloppe " : elle a décidé de leur inventer une histoire. Elle a appelé la petite fille présente sur beaucoup de clichés Laurence ; sa grand-mère, Mamie Poulet. Et les autres. Elle a mis en scène des envies d'évasion, un départ en Argentine, un sentiment d'abandon, le tout avec une langue poétique. Son ami Alex Beaupain, auteur et compositeur, s'est dit " si on en faisait des chansons ? ". Et puis, comme ça, Isabelle a eu envie de les retrouver, ces gens de l'enveloppe. Un clocher reconnu au coin d'une photo, une enquête qui commence... Et la rencontre avec quelques troublantes coïncidences entre la fiction et la réalité, comme le fait que la fillette devenue maman se nomme Laurence dans la vraie vie. Le lien se crée entre la journaliste et ces inconnus qui ne le sont plus vraiment, au point que certains acceptent de chanter sur le disque...



Avec ce livre hybride mi-fiction, mi-enquête, Isabelle Monnin et Alex Beaupain ont créé une merveille d'émotions, de mélancolie heureuse et d'humanité. 

Un conseil : attendez d'avoir terminé votre lecture avant d'écouter les chansons...

Autres informations

  • EAN 9782253067887
  • Disponibilité disponible
  • Nombre de pages 408 pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 252 g
  • Distributeur Hachette

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles


empty