/

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Montmartre, 1909. Masseïda, une jeune femme noire, erre dans les ruelles de la Butte. Désespérée, elle frappe à la porte de l'atelier d'un peintre. Un vieil homme, Théophile Alexandre Steinlen, l'accueille. Elle devient son modèle, sa confidente et son dernier amour. Mais la Belle Époque s'achève. La guerre assombrit l'horizon et le passé de la jeune femme, soudain, resurgit... Minuit, Montmartre s'inspire d'un épisode méconnu de la vie de Steinlen, le dessinateur de la célèbre affiche du Chat Noir. On y rencontre Apollinaire, Picasso, Félix Fénéon, Aristide Bruant ou encore la Goulue... Mais aussi les anarchistes, les filles de nuit et les marginaux que la syphilis et l'absinthe tuent aussi sûrement que la guerre. Ce roman poétique, d'une intense sensualité, rend hommage au temps de la bohème et déploie le charme mystérieux d'un conte.

Librairie le Failler vous conseille

La Butte, en ce temps-là, paraissait une montagne. La poésie et la tuberculose y régnaient à parts égales. Surgie des cabarets, des ateliers de peintres et des bosquets en fleurs, une nuée de jeunes gens cueillait les fruits du siècle naissant. À chaque carrefour s’aiguisaient des fantaisies, se forgeaient des merveilles. Tout semblait possible depuis qu’une bonne fée avait tendu sa chevelure haute-tension aux pylônes des boulevards.



Montmartre, 1909. Perdue dans les ruelles sombres, une jeune femme noire erre dans la nuit. A la recherche d’un endroit où dormir, Masseïda ignore vers qui se tourner. A la Butte, elle ne connaît personne et personne ne semble vouloir d’elle. Alors elle marche lentement, désespérément. Vaillant, un des chats gardiens du quartier, apparaît au détour d’une ruelle et la guide jusqu’à l’atelier du peintre Alexandre Steinlen. Dans le crépuscule de la Belle Epoque, sous les regards des artistes et des filles de nuit, le premier chapitre d’une histoire de passion, de peinture et de bohème, commence...



Julien Delmaire s’inspire avec son roman d’un épisode oublié de la vie de Steinlen, le célèbre dessinateur de chats. Et après lecture, je peux vous dire que l’écrivain a autant de mérite que le peintre ! Minuit Montmartre nous fait découvrir un monde coloré et terriblement vivant, rempli de chants, de parfums, de rires et de personnages hauts en couleur. Les descriptions de la Butte et de ses habitants sont incroyablement justes et précises, grâce à un vocabulaire venu tout droit des années 1900. Nous ne lisons pas un roman sur Montmartre, nous y sommes vraiment ! L’odeur de l’absinthe chatouille le nez du lecteur, le fait danser avec les filles de joie, puis chanter avec les anarchistes et les marginaux. La Goulue, l’allumeur de lampadaires, le préfet et Picasso et ses compères forment une joyeuse bande hétéroclite toujours prête à nous guider dans les méandres des rues de la Butte.



Soyez prêts avec ce livre à accomplir un voyage riche en émotions, plein de poésie, de lyrisme et de sensualité. Sublime et bouleversant !

Autres informations

  • EAN 9782246813156
  • Disponibilité disponible
  • Nombre de pages 214 pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 235 g
  • Distributeur Hachette

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles


empty