Le nom de la rose

Traduction JEAN-NOEL SCHIFANO  - Langue d'origine : ITALIEN

À propos

Rappel de l'histoire : C'est d'abord un roman policier, une enquête dans un lieu voué au silence et à la prière, admiré de tout l'Occident pour la science de ses moines et la ri-chesse de sa bibliothèque : une abbaye bénédictine située entre Provence et Ligurie. Un moine est assassiné, nous sommes en 1327. Arrive l'ex-inquisiteur Guillaume de Baskerville qui se voit prier par l'Abbé de découvrir au plus vite qui a poussé un de ses moines à se fracasser au pied des murailles. Tout advient en l'espace de sept jours (une mort violente par jour) dans l'enceinte de l'abbaye.

A propos de cette nouvelle version revue et corrigée par l'auteur :
- Les modifications éparses et variées n'en changent ni la structure narrative ni le style - qui est celui d'un chroni-queur du Moyen Age. Certaines répétitions, adjectifs ou incises inutiles ont été éliminés. De rares bévues ont été corrigées par exemple traduire cicerbite (qui est une sorte de chicorée) par courge - quand au Moyen Age la courge n'était pas encore connue.
- Le latin était et demeure fondamental pour conférer à l'histoire sa saveur conventuelle. Cependant, certains pas-sages, où les citations nécessitaient l'emploi d'un diction-naire et nuisaient à la fluidité du récit, ont été modifiés.
- " Pour le reste, comme je l'ai dit, il s'agit de variations faites non tant au profit du lecteur qu'à mon profit à moi de relecteur, pour que je me sente stylistiquement plus à mon aise... " .



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782246791638

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    609 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    15.4 cm

  • Poids

    675 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Umberto Eco

Umberto Eco, est né dans le Piémont. Il a fait des études de philosophie et soutenu une thèse sur L'esthétique chez Thomas d'Aquin.
En tant qu'universitaire, il a travaillé sur l'esthétique médiévale et la communication visuelle. Par la suite il se spécialise en sémiotique (étude des signes, de la langue et de ses non-dits, symboles, attitudes et limites de l'interprétation).
Umberto Eco est titulaire de la chaire de sémiotique de l'Université de Bologne . Il a également enseigné à Paris au Collège de France, ainsi qu'à l'Ecole Normale Supérieure.
Il a travaillé comme journaliste à la RAI et chroniqueur hebdomadaire à l'Expresso.
En 1980 il fait ses débuts dans la fiction avec Le nom de la rose.

empty