La mort blanche La mort blanche
La mort blanche
La mort blanche

La mort blanche

Traduction JACQUES POLANIS 

À propos

Lorsque la voiture piégée explosa dans une rue de Dublin, John Roe O'Neill perdit la raison : sous ses yeux, sa femme et ses deux fils venaient de mourir par la faute d'un terroriste. John cessa d'exister, ou plutôt il devint le Fou. Parce qu'il était biologiste moléculaire, sa folie était plus dangereuse qu'aucune bombe. Seul, dans un laboratoire de fortune, près de Seattle, il fabriqua une arme bactériologique terrifiante, la Peste blanche, qui tuait les femmes sans remède.
Toutes les femmes. Il allait faire partager sa souffrance à la terre entière. Et menacer l'humanité de génocide. A moins que quelques femmes protégées n'aient échappé à l'épidémie. Et que John, ayant regagné l'Irlande, ne change de camp... Dans ce roman terrible et vraisemblable, Frank Herbert, l'auteur de Dune, décrit un avenir proche : celui du terrorisme absolu. Il rend aussi hommage à ses origines irlandaises.

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction

  • EAN

    9782221137031

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    573 Pages

  • Longueur

    21.6 cm

  • Largeur

    13.7 cm

  • Épaisseur

    4 cm

  • Poids

    549 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Frank Herbert

Frank Patrick Herbert est l'auteur de Dune, le livre-culte suprême pour tous les amateurs de SF. Né le 8 octobre 1920 à Tacoma dans l'état de Washington, il se marie pour la deuxième fois en 1946 et aura trois enfants. Il s'essaie à l'écriture à partir de 1944 sous un pseudonyme qu'il n'a jamais voulu divulguer. Les premières nouvelles (non SF) qu'il écrit sous son nom sont publiées dans le journal Esquire. En 1952, il publie sa première nouvelle de SF dans Astounding. La même année, il étudie la psychanalyse jungienne et devient lui-même analyste. Son premier roman, inspiré par cette longue étude de la psychologie des profondeurs, paraît en 1956, Le Dragon sous la mer. En 1963, il publie The Dune World dans le journal Analog. Cette nouvelle plaît tant aux lecteurs que Frank Herbert décide de s'en inspirer pour écrire son prochain livre. L'année 1965 voit la publication de Dune. Il obtient le prix Nebula, puis l'année suivante le prix Hugo. La saga de Dune peut alors commencer. En 1984, il participe activement au projet de David Lynch qui adapte Dune au cinéma. La même année, sa femme, Beverly, décède. Il se remariera en 1985. Frank Herbert est mort le 11 février 1986 d'une embolie pulmonaire. La saga de Dune restée inachevée est reprise par son fils Brian et par Kevin J. Anderson.

empty