À propos

Un spectre hante l'université française : le spectre de la déconstruction. Crée par Jacques Derrida à la fin des années 1960, il est devenu, dans l'esprit des réactionnaires de tout poil, le mot-valise désignant tout ce qu'ils haïssent dans la pensée, lorsque celle-ci cherche à émanciper davantage qu'à ordonner. Dégénérescence de la culture, mépris pour les grandes oeuvres, délire interprétatif, amphigouri linguistique, danger politique, confusion sexuelle, licence morale : à en croire les ennemis de la déconstruction, tout ce qui va mal dans le monde lui est imputable. Mais que signifie cette peur ? Que signifie la fixation frénétique d'une frange d'intellectuels pour tout ce qui peut ressembler à une pensée différente, libre, inventive et fondamentalement démocratique ? Que cela signifie-t-il, si ce n'est la volonté de policer la pensée et ses institutions, pour pouvoir mieux, ensuite, policer les corps ? Telle est, en tout cas, l'interrogation qui a présidé au colloque « Qui a peur de la déconstruction », qui s'est tenu à la Sorbonne en janvier 2023. Il a fait scandale chez les tenants de la police. En voici les actes.


Sommaire

Introduction Étienne Balibar, Un messianique sans messianisme est-il pensable ? Aurélien Barrau, Trahir par amour Fabrice Bourlez, Les queer et le tact de la déconstruction Danielle Cohen-Levinas, Plus d'une langue Marc Crépon, L'inconditionnelle condition de la paix Monique David-Ménard, Critique, déconstruction et affirmation de la pensée Marc Goldschmidt, Réitération de la dernière modernité dans la déconstruction : Derrida, Benjamin et Freud Stéphane Habib, L'usure des mots Marta Hernandez, Expliquer n'est pas (du tout) justifier Denis Kambouchner, Pourquoi lire Derrida Seloua Luste Boulbina, Les souterrains de la déconstruction Hélène Merlin-Kajman, Avoir ou ne pas avoir peur : telle est la question Ginette Michaud, Du virus et de ses variants (retours sur le ressentiment, le racisme et le « wokisme ») Avital Ronell, Fight Cage Marta Segarra (CNRS-LEGS), Déconstruction des barrières entre les genres et les espèces : Hélène Cixous Sam Weber, Dé-limitation: sur la vigilance déconstructive Raphael Zagury-Orly, Le judéo-franco-maghrébin - "Une loi un peu folle".

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine > Philosophie analytique (XXe siècle)


  • Auteur(s)

    Isabelle Alfandary, Anne-Emmanuelle Berger, Jacob Rogozinski

  • Éditeur

    PUF

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    30/08/2023

  • Collection

    Perspectives Critiques

  • EAN

    9782130855309

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    336 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    328 g

  • Support principal

    Grand format

Isabelle Alfandary

sabelle Alfandary est professeure de littérature américaine à l'université SorbonneNouvelle. Son dernier livre : Science et fiction chez Freud. Quelle épistémologie pour la
psychanalyse ? (Les Éditions d'Ithaque, 2021).

Anne-Emmanuelle Berger

Anne-Emmanuelle Berger a enseigné pendant vingt ans la littérature française à l'université de Cornell (New York, USA). En 2006, elle revient en France en tant que professeur de littérature française et d'étude de genres à l'université Paris VIII et prend la direction du Centre d'études féminines et d'études de genre de cette université. Elle est aussi directrice de l'Institut du Genre (CNRS), créé en 2012.
Essayiste, critique littéraire reconnue, Anne-Emmanuelle Berger a écrit en anglais et en français sur la poésie, les rapports entre littérature et philosophie modernes, la politique des langues et les politiques culturelles du Maghreb (entre autres). En tant que spécialiste des questions de genre et de sexualités, elle a publié de nombreux articles et des ouvrages sur ce sujet (Cornell UP, Éd. des Femmes).

Jacob Rogozinski

Jacob Rogozinski est professeur émérite à la Faculté de philosophie de Strasbourg.
Auteur de plusieurs livres sur Artaud, Derrida, la chasse aux sorcières, il a publié en
2022 Moïse l'insurgé aux Éditions du Cerf.

empty