La pensée extrême ; comment des hommes ordinaires deviennent des fanatiques La pensée extrême ; comment des hommes ordinaires deviennent des fanatiques
La pensée extrême ; comment des hommes ordinaires deviennent des fanatiques
La pensée extrême ; comment des hommes ordinaires deviennent des fanatiques

La pensée extrême ; comment des hommes ordinaires deviennent des fanatiques

À propos

Une exploration de la rationalité paradoxale de ceux qui s'abandonnent à la folie du fanatisme. Un ouvrage qui déconstruit un certain nombre d'idées reçues sur leur profil et leurs intentions, avec l'exploration d'un univers mental mal connu et qui, à juste titre, fait peur.
En convoquant les travaux les plus récents de la sociologie, des sciences politiques et de la psychologie cognitive, ce texte dessine un portrait inédit d'un mal qui ronge les démocraties contemporaines :
La radicalisation des esprits. S'appuyant sur de nombreux exemples et expérimentations de psychologie sociale, il propose un descriptif des étapes qui conduisent au fanatisme et quelques solutions pour aider à la déradicalisation.



Sommaire

Avant-propos à la nouvelle édition Introduction 1. Les extrémistes sont-ils des fous ?
2. Comment devient-on extrémiste ?
3. Résoudre l'énigme de la pensée extrême : le paradoxe de l'incommensurabilité mentale Conclusion Bibliographie

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Violences

  • EAN

    9782130733607

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    370 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    342 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Gérald Bronner

Gérald Bronner est professeur de sociologie à l'université Paris-
Diderot et membre de l'Académie des technologies. Auteur de plusieurs
ouvrages sur les croyances collectives, son livre La démocratie des crédules
(Puf, 2013) a obtenu de nombreuses distinctions.

empty