La maison aux sept pignons (présentation Anne Battesti)

Traduction CLAUDE IMBERT 

À propos

«Dans une de nos villes de la Nouvelle-Angleterre, le long d'une petite rue, se dresse une maison de bois toute délabrée, coiffée de sept pignons pointus tournés vers différents points de l'horizon, disposés tout autour d'une énorme cheminée... Cette vénérable demeure m'a toujours fait l'effet d'une physionomie humaine, portant non seulement les traces du soleil et du vent du dehors, mais aussi celles des longues années de vie mortelle dont toutes les vicissitudes se sont écoulées en elle.» La Maison aux sept pignons (1851) est l'histoire d'une maison maudite, hantée par un crime ancestral qui paralyse le temps, empoisonne les vivants et ensorcelle la mémoire... Ce second roman de Nathaniel Hawthorne apparaît comme «la plus éminente contribution de la Nouvelle-Angleterre à la littérature fantastique» (Lovecraft).



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782081256545

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Nathaniel Hawthorne

Issu d'une famille puritaine implantée à Salem, Nathaniel Hawthorne (1804-1864) est très tôt orphelin de père. Elevé par une mère que son veuvage a rendu austère, il grandit loin du monde. Ses premières tentatives littéraires sont des échecs et il lui faut attendre 1850 et le succès de La Lettre écarlate pour être consacré. Suivront des chefs-d'oeuvre tels que La Maison aux sept pignons en 1851 ou Le Livre des merveilles l'année suivante. Il est en outre l'auteur de nombreuses nouvelles. Maître américain du « gothique provincial », son traitement de la condition humaine et son analyse de la société puritaine font d'Hawthorne l'un des plus grands auteurs de la littérature américaine.

empty