La mort ; une enquête de Francis Malone

À propos

Dans l'amante, on soupçonne la mante, le manipulateur a le masque de l'ingénu, le corrompu porte les oripeaux de l'intègre, le bourreau prend les allures de la victime, le faiseur résonne, à défaut de raisonner, à peu près comme le penseur. Et inversement. Confusion qui n'épargne même pas l'enquêteur, Francis Malone, au point qu'il en vient à dire : « Et si je découvre que c'est moi qui ai fait le coup, comment je procède ? » Au milieu de cette relativité générale, un seul point fixe, visible de partout, du quai de Conti comme de Providence, des Alpes comme de la Sorbonne : la mort, sans cesse, la mort...


Rayons : Policier & Thriller > Policier


  • Auteur(s)

    Michel Rio

  • Éditeur

    Seuil

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    11/03/1998

  • Collection

    Cadre Rouge

  • EAN

    9782020329590

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    230 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Michel Rio

MICHEL RIO est né en Bretagne, a passé son enfance à Madagascar
et vit à Paris. Il est à ce jour l'auteur de vingt-deux romans, de contes,
de pièces de théâtre et d'essais, publiés chez Balland, au Seuil et
chez Fayard. Il a rejoint avec Ronde de nuit, sous-titré Essai avec
personnages, le catalogue de Sabine Wespieser éditeur en 2016.
Commencée en 1982 avec Mélancolie Nord (Balland, SW POCHE
2017), couronnée par plusieurs prix littéraires dont le prix Médicis,
attribué à Tlacuilo en 1992 (Le Seuil), son œuvre occupe une place
prépondérante dans le paysage littéraire. Traduite dans plus de
vingt langues, elle a été l'objet d'un livre d'essais critiques inter-
national et interdisciplinaire (Mélancolies du savoir ; Paris, 1995 et
New York, 1999), où elle est analysée à la lumière de la physique,
de la biologie, de l'anthropologie ou de la linguistique, et qui
réunit des contributions de chercheurs aussi importants que
Ste phen Jay Gould ou Christian Metz.

empty