Documentation Francaise

  • Parfois louangeurs parfois critiques, de tous les livres existant sur Jack Lang aucun ne propose une réflexion systématique sur les politiques culturelllesmise en place à cette époque. Conçu sous la forme d'un dictionnaire avec ses 108 entrées alphabétiques réparties en trois parties. 60 éminents spécialistes ont participé à ce dictionnaire, cet ouvrage a l'ambition d'être la référence et d'offrir des clefs de compréhension de cette époque et de l'héritage considérable qu'elle nous a légué.

  • La démocratie libérale , il y a encore peu de temps, semblait être le dernier mot de l'histoire. Aujourd'hui des signaux de crise se manifestent un peu partout dans le monde : France, Royaume-Uni ou encore en Suisse. En même temps, différentes formes de renouveau démocratique apparaissent. Souvent en lien avec les outils numériques, elles visent à rendre la démocratie plus participative. L'engagement citoyen prend de nouvelles formes militantes et associatives. Le gouvernement explore de nouvelles options pour renouveler le modèle démocratique mais est-ce suffisant ?

  • Les collectivités territoriales et la décentralisation Nouv.

    Cette 12e édition présente les collectivités territoriales françaises en 2021, après les transformations intervenues avec leslois MAPTAM (2014) et NOTRe(2015), le redécoupage des régions... Les nouvelles obligations pesant sur les élus depuis les lois de 2017 pour la confiance dans la vie politique, les évolutions relatives au statut de Paris, de la Nouvelle-Calédonie ou la nouvelle collectivité de Corse depuis le 1er janvier 2018 sont également exposées, de même que les inévitables répercussions de la crise sanitaire sur les finances locales. Les questions-réponses (une centaine) sont organisées autour de six thèmes : les différentes catégories de collectivités territoriales, les grands principes les régissant, leurs compétences, leurs finances, la démocratie locale et l'intercommunalité.

  • Au moment où les défis globaux sont plus prégnants, en matière de climat et plus largement d'environnement, de santé publique, de maîtrise des armements et de non-prolifération, d'échanges économiques, de problèmes migratoires, les réponses collectives semblent aujourd'hui lacunaires ou insuffisantes. Ce système doit désormais relever deux défis principaux. Le premier est celui de l'efficacité : de moins en moins nombreux, les traités multilatéraux se cantonnent souvent à des engagements purement déclaratoires (la COP 21 en est un exemple), d'autres semblent en panne, comme le système de l'OMC par exemple. Le second défi est celui de l'unilatéralisme des grandes puissances, certaines refusant de participer aux traités multilatéraux, voire les combattants ouvertement comme le Statut de Rome et la Cour pénale internationale pour les États-Unis.

  • Rédigé dans un style clair et didactique par deux universitaires, ce livre s'adresse aux lecteurs curieux de l'actualité et de la politique internationale. Il traite des aspects historiques, juridiques, économiques et politiques essentiels à la bonne compréhension du système international. Sont également abordés les grands thèmes au coeur de l'actualité internationale tels que les acteurs illégaux, la cyber-menace ou encore la protection internationale de l'environnement. Pour aller plus loin, chaque chapitre se clôt sur des approfondissements consacrés à des sujets saillants du débat international (choc des civilisations, réforme du conseil de sécurité des Nations Unies etc.).

  • En place depuis 2014, le gouvernement Modi fait preuve d'un intense activisme nationaliste hindou qui met sous pression les minorités confessionnelles. D'un point de vue économique, le pays a fait le choix d'une intégration rapide dans la mondialisation (reposant notamment sur la maîtrise des hautes technologies) qui n'est pas sans provoquer des tensions sociales et des désastres environnementaux. Enfin, "la plus grande démocratie du monde" est en quête de reconnaissance sur la scène internationale où elle souhaite jouer un rôle à la mesure de son passé et de ses aspirations.

  • Les élections municipales de mars 2020 ont relancé la réflexion sur la situation des maires aujourd'hui en France. Entre crise des vocations (50% d'entre eux disaient ne pas vouloir se représenter un peu plus d'un an avant les élections de 2020) et des responsabilités (ex. gestion des déchets, logement...) de plus en plus transférées au niveau intercommunal, leur rôle et leur place sont questionnés. Quel est l'avenir des maires en France et la République a-t-elle besoin de maires ?
    En s'appuyant sur les résultats des municipales et les données exclusives du Cevipof (Centre de recherches sur la vie politique en France de Sciences Po Paris), l'auteur souligne le double mouvement contradictoire que subissent les maires, à la fois de hiérarchisation accrue des collectivités locales (communes et structures intercommunales, départements, régions) et de demande de proximité de la part de leurs administrés. Il revient sur la construction historique de la figure du maire, sur les logiques politiques des élections municipales (nationalisation des questions en débat), sur le profil sociologique des maires, sur la relation des Français à leurs maires (confiance et démocratie locale) et sur les raisons profondes de la crise.

  • L'objectif de ce livre est de décrire les réalités de ce système afin de les rendre plus accessibles et plus compréhensibles pour le simple citoyen ainsi que de revenir sur les critiques que ce système suscite et qui mériteraient des débats politiques plus approfondis.
    - La première partie vise, d'une part, à clarifier la répartition des compétences entre l'Union européenne et ses États membres, d'autre part, à préciser la diversité et la nature des décisions prises par les instances européennes.
    - La deuxième partie traite des pressions auxquelles ce système est soumis en raison du développement exponentiel du lobbying privé et de l'émergence des stratégies et des pratiques d'influence publique - La troisième partie analyse les quatre grands acteurs du nouveau carré institutionnel européen.
    - La quatrième partie est consacrée aux procédures de décision, à leur exécution et à leur contrôle

  • Brexit, crise migratoire, montée des populismes... que devient l'Union européenne à la veille des élections de juin 2019 qui enverront de nouveaux députés au Parlement européen ? Dans une nouvelle édition mise à jour et augmentée, cet ouvrage présente à la fois les mécanismes du fonctionnement de l'Union européenne, ses moyens d'action et les défis auxquels elle est confrontée. Sa présentation sous forme de questions-réponses fait de cet ouvrage un outil de travail utile notamment pour bien se préparer aux concours et examens.

  • Cette troisième édition présente les modifications des institutions françaises et de leur fonctionnement intervenus à la suite de la révision constitutionnelle de juillet 2008 et des nouveaux réglements de l'Assemblée nationale et du Sénat de mai et juin 2009 rédigés en application de la réforme constitutionnelle et qui décrivent précisément la nouvelle procédure de débat et d'adoption des lois, mais aussi de contrôle du gouvernement.

  • La question de la démocratie représentative a pris une ampleur sans précédent en France alors même que l'on va célébrer le soixantième anniversaire de la Ve République. Les élections de 2017 se sont déroulées dans le cadre d'une crise historique de confiance entre les Français et leur personnel politique. Les propositions de réforme constitutionnelle se sont multipliées. Comment expliquer cette crise de confiance ? Comment renouer le lien politique avec des citoyens plus autonomes ? En quoi la situation française est-elle différente des autres démocraties européennes ? En quoi la démocratie directe ou la démocratie participative sont-elles des perspectives d'avenir ? Comment concevoir de manière réaliste une amélioration de la vie démocratique ? Telles sont les questions abordées dans cet ouvrage.

  • Les primaires ouvertes ont été célébrées à la fois comme une avancée démocratique et un outil performant sur le plan électoral. Adoptées par le parti socialiste en 2011, elles sont pourtant devenues le mode de désignation du candidat à l'élection présidentielle du parti socialiste, de la droite Républicaine et des écologistes lors des deux dernières élections de 2012 et 2017. Elles sont célébrées comme une innovation démocratique car elles donnent un nouveau pouvoir aux "sympathisants", et non pas qu'aux adhérents, et parce qu'elles contribuent à mettre en débat les propositions des partis. Les primaires ne renforcent-elles pas la présidentialisation et la personnalisation de la vie politique? Ne contribuent-elles pas à hystériser le débat public? N'affaiblissent-elles pas des partis politiques qu'elles cherchent à re-légitimer mais dont elles affaiblissent les fonctions traditionnelles (programmatiques notamment)? Les primaires sont- elles un vrai renouveau démocratique ? Exacerbation de la politique spectacle ou nouvelle chance pour le débat ?

  • Depuis de longues décennies, le Moyen-Orient est en proie aux conflits, aux tensions et aux divisions. Des religions vouées à la paix et à l'amour s'y transforment en doctrines de haine et de guerre. Des sources immenses de richesse, notamment pétrolière, y coexistent avec la pauvreté de la grande majorité des populations. Nulle part au monde, on ne trouve dans un espace aussi réduit tant de rivalités et de violence portant sur la maîtrise de territoires (Irak, Syrie, Yémen, Palestine...). Récurrence des affrontements, stagnation économique, absence de démocratie, inertie politique, interventions extérieures multiples et non coordonnées..., le numéro 103-104 de Questions internationales dresse un panorama complet de cette région conflictuelle.

    Ajouter au panier
    En stock
  • "Cet ouvrage dresse le portrait de la justice civile, pénale et administrative à la lumière de ces changements. Il est organisé autour de quatre thèmes : la définition de la notion de justice et de ses principes, le fonctionnement de la justice, les gens de justice, la justice internationale.
    Sa présentation sous forme de questions-réponses et d'encadrés, fait de cet ouvrage un outil de travail utile notamment pour bien se préparer aux concours et examens.
    "

  • L'évolution des modes de vie, le progrès technique et numérique contribuent à modifier considérablement les comportements en matière de consommation au cours des dernières décennies. Ces changements engendrent une diversification de nouveaux modes de consommation : vente directe, e-commerce, consommation collaborative ou circulaire... Comment les politiques publiques accompagnent-elles cette transformation ? La consommation est-elle en train de devenir plus responsable et équitable ?
    Les autres rubriques traitent de la fraude aux prélèvements obligatoires, du nombre de fonctionnaires et France et du projet de bibliothèque numérique Gallica.

    Ajouter au panier
    En stock
  • La loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l'école et les nombreux textes qui l'ont suivie constituent les derniers jalons de la longue histoire des politiques de l'éducation en France que ce volume retrace. Au fil de plus de cent textes (lois, circulaires, mais aussi discours, mémoires...), introduits et commentés, l'étudiant, le chercheur, ou le lecteur curieux, sont invités à parcourir plus de deux cents ans d'histoire de l'Ecole, des décrets fondateurs du Premier Empire à ceux relatifs aux récents aménagements des rythmes scolaires.
    Pour faire de vous un spécialiste, "Regard d'expert " vous offre un panorama complet sur ce sujet.

  • En France, les syndicats de communes occupent une place importante dans le paysage politique et institutionnel local. Créés à la suite de la loi du 22 mars 1890, et cantonnés initialement aux politiques d'assistance, ils ont largement évolué depuis lors. En témoigne leur nombre (ils sont encore plus de 10 000), l'importance de leurs budgets (ils figurent parfois parmi les plus gros investisseurs locaux) et la grande diversité de leurs champs d'intervention (eau, assainissement, déchets, énergie, transports, etc.). Pourtant, malgré cette présence persistante, ils restent des institutions encore peu étudiées par la recherche en science sociale.

  • Qu'on la critique ou qu'on l'admire, la Russie ne laisse jamais indifférent. Voilà une vingtaine d'années qu'elle vit à l'heure de Vladimir Poutine, un homme qui soulève lui aussi les passions, plus encore depuis l'annexion de la Crimée en 2014. Objets de débats, la Russie, Vladimir Poutine et le « poutinisme » méritaient donc toute l'attention de Questions internationales, l'opportunité également de faire le point sur l'évolution du plus vaste État du monde, redevenu ces dernières années un géant géopolitique en dépit de ses problèmes démographiques et économiques.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Accéder à la troisième dimension est un vieux rêve de l'humanité et, comme tout ce qui lui est inaccessible, ce milieu a considérablement nourri son imaginaire. Que ce soit dans les romans, le cinéma, la bande dessinée, l'air a donné naissance à quantité d'oeuvres culturelles, à travers le temps et les sociétés. D'Icare à Tanguy et Laverdure en passant par les As de la Première Guerre mondiale, les hommes et les femmes qui tentent de dompter ce milieu alimentent toutes les fascinations.
    Le fait aérien, c'est aussi l'iconisation de la machine du progrès technique en général et son traitement nous éclaire sur la manière dont l'humanité pense son avenir. Mais, au-delà de leurs simples effets sur l'imaginaire collectif, les représentations culturelles du fait aérien et de l'arme aérienne alimentent aussi les idées des cercles politiques et militaires et peuvent contribuer à façonner leur vision de cette arme.
    Que cela soit dans une nouvelle de science-fiction comme The War in the Air de H. G. Wells ou dans le film Top Gun, ces oeuvres véhiculent des conceptions de la guerre et du combattant qui peuvent à leur tour se retrouver dans les doctrines et les campagnes de recrutement. Dés lors, il était nécessaire de se pencher sur ce phénomène. Cet ouvrage constitue les actes du colloque organisé à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne le 26 septembre 2018.
    Il rassemble une vingtaine de contributions qui s'intéressent chacune à différents aspects de ce fait aérien et de l'arme aérienne dans la culture. Que ce soit dans ses dimensions humaine, technique, politique et stratégique, cette somme permet d'appréhender comment fonctionne un mythe populaire, comment il génère ses propres représentations et comment celles-ci sont instrumentalisées.

  • La revue Questions internationales propose des mises en perspective, des synthèses et des analyses qui offrent des clés de compréhension pour les grands thèmes de l'actualité internationale et européenne.

    Sa présentation est agréable et pédagogique : les articles sont enrichis par des encadrés, des glossaires, des chronologies, et illustrés par de nombreuses cartes et photographies.

    Chaque numéro comprend :

    - un dossier : un sujet d'actualité internationale, un enjeu géostratégique majeur ou encore l'évolution d'une zone géographique, analysé à l'aide d'articles de fond, de points de repère et de cartes ;

    - et des rubriques variées comme Questions européennes, Regards sur le monde, Documents de référence, Questions internationales à l'épreuve, Les portraits de Questions internationales, Questions internationales sur Internet Un comité d'orientation et un comité éditorial, composés de personnalités et de spécialistes reconnus des affaires internationales, garantissent la qualité et l'objectivité de la revue. Le rédacteur en chef, Serge Sur, est professeur à l'université Panthéon-Assas-Paris II et directeur du centre Thucydide, Analyse et recherche en relations internationales.

  • Les questions de sécurité publique sont au coeur de l'actualité française. En témoignent les lois d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (lois Loppsi 1 et 2), le débat autour du fichier central d'identité biométrique ou encore celui sur la vidéosurveillance et les violences urbaines avec l'exemple anglais.
    Quels sont les enjeux, réalités de la sécurité en France ? Pour sortir du brouhaha médiatique, « Entrez dans l'actu » vous apporte des informations objectives, factuelles et chiffrées sur la sécurité.

  • En quoi l'histoire nous éclaire-t-elle sur les mutations et les adaptations qu'a connues la Ve République, plus généralement sur l'évolution de nos démocraties et le présent ? La longévité de la Constitution de 1958 ne manque pas d'être marquée par des changements multiples et profonds. La fin de la guerre froide a produit un premier ébranlement. Né de la mondialisation, le second séisme s'est amplifié avec l'irruption des nouvelles technologies et de l'internet. Travail d'historiens, ce volume analyse soixante ans d'évolution des institutions et de la pratique politique, l'Athènes du Ve siècle avant J.-C., la pratique du vote, symbole majeur de la démocratie, et la notion de laïcité, valeur typique de la République française.

empty