Langue française

  • Depuis plus de onze ans, Takeshi Shikama photographie les forêts du Japon, des États-Unis et d'Europe. Il cherche à capter leur essence et à fixer le temps, à rendre visibles les secrets du monde végétal. Ses compositions sont comme des haikus, qui restituent l'émotion de l'artiste face à un lieu, un arbre, une fleur.
    Aux États-Unis, il immortalise la majesté du parc de Yosemite. Sur la côte du Nord-Ouest Pacifique, il documente l'abondance végétale et les stigmates de la déforestation. À New York, il s'intéresse aux arbres de Central Park qui se détachent devant les gratte-ciels de Manhattan et cohabitent avec les statues et les monuments. Ses recherches le mènent ensuite en Europe.
    Takeshi Shikama accorde autant d'importance aux détails de la prise de vue qu'à l'objet photographique. Il réalise ses tirages avec la technique du platine/palladium, sur un papier traditionnel, fabriqué à la main à partir de l'écorce du gampi, un arbre japonais.
    Cette monographie rassemble plus de 150 photographies de ses séries Respirations silencieuses des forêts, Évanescence, Contemplation, Forêts urbaines et Jardins de mémoire.

empty