• Visage ; mis à nu

    Olivier Roller

    Visage. mis à nu est un livre sur le travail photographique d'Olivier Roller, considéré aujourd'hui comme l'un des meilleurs portraitistes hexagonaux.
    Depuis 20 ans, il « rollerise » - terme inventé par la presse pour définir son travail de portrait - des personnalités du monde de la culture, de la mode et des médias, de Juliette Binoche à Sofia Coppola, de Jean-Luc Godard à Xavier Dolan, de Jean Paul Gaultier à Karl Lagerfeld.
    Ce livre réunit 200 portraits sur plus de 300 pages, mais aussi des commentaires d'Olivier Roller et de personnalités qu'il a photographiées. Il propose ainsi une série de regards sur ces images singulières et étranges, et plus largement sur ce travail particulier qu'est le portrait qui, ici, ne met pas en scène le visage mais le présente tel qu'il est, qui met à nu ceux qui s'y soumettent.

    Olivier Roller est l'un des portraitistes hexagonaux les plus reconnus, y compris par ses modèles, politiques, écrivains et artistes. Qu'ils aient apprécié le résultat ou pas, ils s'accordent tous à dire qu'ils ont vécu dans son studio une expérience qui les a confrontés à leur image. Parfois malgré eux, sans échappatoire possible.
    Olivier Roller a sa manière singulière de restituer la réalité d'un visage - certains diraient plus «vrai» - avec ses reliefs, ses particularités, voire même ses imperfections. Bref, le visage, rien que le visage, dans ce qu'il révèle de nous.

    « Mon travail part d'un constat : je suis frappé par la manière dont on regarde l'autre ou, pour être plus exact, dont on ne le regarde pas. [.] Ce qui m'intéresse c'est d'enlever les couches successives de masques que l'on se crée pour révéler l'identité et l'intime. » Olivier Roller.
    Sous la direction de Bruno Chibane.
    Ont participé au livre, à travers des contributions ou des interviews :
    Rodolphe Burger, Jean-Claude Brisseau, Daniel Cohn-Bendit, Christophe Donner, Clara Dupont-Monod, Mike Hodges, Julia Kerninon, André S. Labarthe, Jean-Luc Nancy, Nathalie Quintane.

  • Il y a l'histoire : le 10 mai 1981 marque l'accession de François mitterrand à l'elysée, et la rupture avec une longue séquence politique à droite qui aura duré 23 ans.
    Il y a les histoires : pour restituer la densité, mais aussi la diversité et l'inattendu de cette journée historique, olivier roller, photographe portraitiste, et emmanuel lemieux, journaliste, ont rencontré une centaine d'acteurs de premier plan et de témoins de toute nature. Du premier ministre pierre mauroy à l'acteur Fabrice luchini, en passant par mazarine, Jean-François Kahn, Bernard Kouchner, Bernard-henri lévy, stéphane Guillon, et des dizaines d'autres personnalités, chacun révèle sa part de vérité d'une journée particulière qui aura marqué tout le monde. pour le meilleur et pour le pire.
    Le photographe et le journaliste se complètent : l'écriture et l'enquête journalistique permettent de restituer l'air du temps et les mentalités de l'époque, la photographie offre tout un kaléidoscope d'attitudes et de sentiments humains et révèle ce que sont devenus aujourd'hui les acteurs d'hier.

  • Le sculpteur Nicolas Gerhaert de Leyde (vers 1430-1473) est considéré comme l'un des plus important artistes de la fin du XVe siècle au Nord des Alpes, auteur d'innovations décisives tant sur le plan formel qu'iconographique. Le parcours européen de cet artiste, depuis les Pays-Bas dont il était probablement originaire jusqu'en Autriche, comprend un séjour marquant à Strasbourg entre 1462 et 1467. Il y réalise plusieurs ensembles conséquents, en particulier l'épitaphe du chanoine de Busnang dans la chapelle Saint-Jean de la cathédrale (datée 1464 et signée) et surtout le portail de la Chancellerie de la ville, bâtiment aujourd'hui disparu mais dont quelques fragments sculptés subsistent.

    L'ouvrage présente une grande partie de l'oeuvre sur bois et sur pierre de cet artiste, dont le Musée de l'oeuvre Notre-Dame conserve quatre bustes d'hommes en grès dont le très célèbre Homme accoudé mélancolique, véritable " portrait de la conscience de soi du sujet moderne ". Elle permet en particulier de rassembler les deux fragments encore existants du décor du portail de la Chancellerie de Strasbourg, la Tête d'homme barbu du Musée de l'oeuvre et son pendant, la Tête de jeune femme conservée au musée de Francfort.

    Il s'agit également d'évoquer, en présentant un ensemble d'autres chefs-d'oeuvre de la sculpture européenne, l'influence décisive de l'oeuvre de Nicolas de Leyde dans l'espace rhénan entre Bâle et Cologne, mais aussi dans l'ouest et le sud de l'Empire et jusqu'en Autriche, dans l'actuelle Slovaquie et les régions limitrophes. L'ouvrage montre ainsi comment Nicolas de Leyde reprend à son compte la tradition d'une sculpture physionomiste, les innovations picturales de Van Eyck

  • « Une tapisserie, ce sont deux fils entrelacés. J'utiliserai la métaphore du fil pour tisser une cathédrale, dans le château d'Angers, lié à la tapisserie par la tenture de l'Apocalypse. [...] Architecturalement, la structure reprendra la forme classique de la cathédrale, en forme de croix latine, avec les inventions du Moyen Âge (arcs brisés et croisée d'ogives). Cette structure en métal, sera tissée de fils espacés (on perçoit à travers). Dans la symbolique, le métal est le squelette, le fil est la peau. [...] Au-delà de ces multiples jeux de correspondance, cette installation est liée avec ce qui m'intéresse dans les photographies. En effet, je travaille les visages du pouvoir à la recherche de la matière : traces du temps sur les peaux, sur la pierre des statues, sur les fils des tapisseries. Mais elle m'intéresse aussi dans son questionnement sur le sacré, son détournement à l'heure actuelle, et la manière dont les gens se l'approprient. » (Olivier Roller).


    Photographe français installé à Paris, Olivier Roller est né en 1972. Il se spécialise dans les portraits et particulièrement les figures du pouvoir : « Depuis 2009, je réalise une fresque photographique, cherchant à décrire le pouvoir et l'influence en ce début de XXIe siècle, par les individus qui le composent. » (O.R.) Chaque année, le Centre des monuments nationaux invite des artistes à investir tel ou tel monument dont il assure la gestion. De ces rencontres entre l'art contemporain et le patrimoine, naissent des oeuvres profondément originales dont la trace sera désormais conservée dans chacun des titres d'une nouvelle collection : « Un artiste / un monument ».

  • Quels sont les visages du pouvoir moderne ? Comment photographier les gens de pouvoir alors que sévit la tyrannie de la communication ?

    Dans un livre d'entretiens, le photographe portraitiste Olivier Roller raconte les coulisses et les relations avec une galerie de monstres qui nous troublent, commentant une trentaine de portraits forts.

  • Few personalities from classical antiquity are more famous--yet more poorly understood--than Cleopatra VII, queen of Egypt. In this major biography, Duane Roller reveals that Cleopatra was in fact a learned and visionary leader whose overarching goal was always the preservation of her dynasty and kingdom.
    Roller's authoritative account is the first to be based solely on primary materials from the Greco-Roman period: literary sources, Egyptian documents (Cleopatra's own writings), and representations in art and coinage produced while she was alive. His compelling portrait of the queen illuminates her prowess as a royal administrator who managed a large and diverse kingdom extending from Asia Minor to the interior of Egypt, as a naval commander who led her own fleet in battle, and as a scholar and supporter of the arts. Even her love affairs with Julius Caesar and Marcus Antonius--the source of her reputation as a supreme seductress who drove men to their doom--were carefully crafted state policies: she chose these partners to insure the procreation of successors who would be worthy of her distinguished dynasty. That Cleopatra ultimately lost to her Roman opponents, Roller contends, in no way diminishes her abilities.
    "Roller tells his tale smoothly and accessibly....The resulting portrait is that of a complex, many-sided figure, a potent Hellenistic ruler who could move the tillers of power as skillfully as any man, and one far and nobly removed from the 'constructed icon' of popular imagination."
    --The New York Times Book Review
    "A rich account of late Ptolemaic culture."
    --The New Yorker
    "Offers a superb panorama of the society and culture of late Ptolemaic Egypt, with vivid sketches of the (remarkably vigorous) intellectual life of Cleopatra's Alexandria and the structural instabilities of the late Ptolemaic state."
    --Times Literary Supplement
    "Besides providing a compelling story and breathing fresh air into a heretofore two-dimensional caricature from history, Roller's 'Cleopatra' provides an interesting commentary on the attitudes still prevalent towards women who rule."
    --Christian Science Monitor
    "Compulsively readable."
    --Bookslut
    "A definitive account of a queen of remarkable strength."
    --Publishers Weekly

  • Few personalities from classical antiquity are more famous--yet more poorly understood--than Cleopatra VII, queen of Egypt. In this major biography, Duane Roller reveals that Cleopatra was in fact a learned and visionary leader whose overarching goal was always the preservation of her dynasty and kingdom.
    Roller's authoritative account is the first to be based solely on primary materials from the Greco-Roman period: literary sources, Egyptian documents (Cleopatra's own writings), and representations in art and coinage produced while she was alive. His compelling portrait of the queen illuminates her prowess as a royal administrator who managed a large and diverse kingdom extending from Asia Minor to the interior of Egypt, as a naval commander who led her own fleet in battle, and as a scholar and supporter of the arts. Even her love affairs with Julius Caesar and Marcus Antonius--the source of her reputation as a supreme seductress who drove men to their doom--were carefully crafted state policies: she chose these partners to insure the procreation of successors who would be worthy of her distinguished dynasty. That Cleopatra ultimately lost to her Roman opponents, Roller contends, in no way diminishes her abilities.
    "Roller tells his tale smoothly and accessibly....The resulting portrait is that of a complex, many-sided figure, a potent Hellenistic ruler who could move the tillers of power as skillfully as any man, and one far and nobly removed from the 'constructed icon' of popular imagination."
    --The New York Times Book Review
    "A rich account of late Ptolemaic culture."
    --The New Yorker
    "Offers a superb panorama of the society and culture of late Ptolemaic Egypt, with vivid sketches of the (remarkably vigorous) intellectual life of Cleopatra's Alexandria and the structural instabilities of the late Ptolemaic state."
    --Times Literary Supplement
    "Besides providing a compelling story and breathing fresh air into a heretofore two-dimensional caricature from history, Roller's 'Cleopatra' provides an interesting commentary on the attitudes still prevalent towards women who rule."
    --Christian Science Monitor
    "Compulsively readable."
    --Bookslut
    "A definitive account of a queen of remarkable strength."
    --Publishers Weekly

  • Allemand Trading für Dummies

    Karin Roller

    "Wer nicht wagt, der nicht gewinnt", so heißt es oft zum Thema Geldanlage, aber gerade beim professionellen Trading ist der Satz "Wer nichts weiß, muss alles glauben." ebenso wichtig. Getreu dem "... für Dummies"-Motto "Mach Dich schlau!" vermittelt Karin Roller Ihnen in diesem Buch das ntige Wissen, um an der Brse erfolgreich zu sein. Dabei geht die ausgewiesene Trading-Expertin ausführlich auf die Risikoanalyse ein, denn eine der wichtigsten Aufgaben des Traders ist es, Risiken zu erkennen und kontrolliert einzusetzen. Entwickeln Sie mithilfe der Technischen Analyse und der Fundamentalanalyse Ihre persnliche Tradingstrategie. Lassen Sie sich handfeste Tipps geben, wie Sie das richtige Portfolio zusammenstellen und das beste Timing für den Kauf und Verkauf wählen.

  • Mme Sophie Gabriar décédée à Rome le 18 février 1870 [Signé : J. Roller.] Date de l'édition originale : 1870 Sujet de l'ouvrage : Gabriac, Sophie Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Le quinquennat qui s'annonce va être riche en surprises de toutes sortes. On assiste à une explosion de nouvelles têtes, de nouveaux pouvoirs (et contre-pouvoirs)... et de boulettes.
    Ce quinquennat valait bien un feuilleton ! C'est chose faite à raison de trois rendez-vous par an. Un duo a l'ambition d'en dresser la chronique non-stop durant ces cinq années.
    Le journaliste Emmanuel Lemieux traque les nouveaux agents d'influence, et l'oeil impitoyable du portraitiste Olivier Roller capture ces nouveaux personnages du quinquennat qu'ils se trouvent en politique, dans les médias, l'économie et le monde intellectuel.
    Dans ce deuxième épisode, on se familiarise avec quelques personnages du « Château » et des ministères, avec la constitution d'une nouvelle cour et les premières rébellions. Sans oublier les nouveaux opposants : qui va être le contre-président ?

  • Comment photographier les responsables politiques, les femmes et hommes d'influence, les figures des pouvoirs économiques, médiatiques, culturels, intellectuels ou spirituels alors que sévit la tyrannie de la com' et de la séduction obligatoire ? Olivier Roller a entrepris depuis une dizaine d'années la construction d'une photothèque des pouvoirs modernes. Comment le gagne-t-on, comment l'exerce-t-on et... comment le perd-on ?
    Dans le studio d'Olivier Roller où curieusement ils s'y pressent, les gens de pouvoir se révèlent comme jamais, résistent mais voient leurs défenses tomber et leur carapace se fissurer. Une photographie d'Olivier Roller est un choc frontal. Tel un Goya des temps modernes, le photographe laisse à voir ces figures anormales.
    Chaque portrait du recueil est raconté et analysé par l'auteur. En révélant les coulisses de ses photos, il éclaire le lecteur sur les différentes facettes du pouvoir. De Le Pen, Mélenchon, Fillon, Hollande aux financiers, des patrons de toutes sortes aux conseillers occultes, des grands écrivains aux stars du cinéma, défile une galerie de sacrés monstres qui nous trouble.

  • Roller skating

    Roller Skating Ff

    • Eps
    • 1 Janvier 1998

    Propositions de séances et d'exercices propices à l'apprentissage et à la progression.

empty