Entreprise, économie & droit

  • Loin de la sociologie des médias avec laquelle on la confond parfois, la médiologie a pour objet les interactions, passées et présentes, entre technique et culture.
    Il s'agit de confronter, mieux : réconcilier, ces deux champs traditionnellement et dangereusement opposés.
    Réflexion sur la trace, l'archive et la mémoire, l'enquête médiologique, qui peut aller de l'histoire ancienne à la nôtre, de l'écriture à internet, tire au jour les effets symboliques des innovations techniques comme les conditions culturelles des tournants technologiques.
    Son utilité : faire valoir les impératifs de la transmission face aux urgences de la communication.
    Réhabiliter la maîtrise des temps longs, que pourrait bientôt compromettre la conquête obsessionnelle des espaces, est devenu un enjeu capital de civilisation. la démarche médiologique, avec d'autres, peut y contribuer.
    Un domaine d'études en émergence trouve ici sa première mise au point, accompagnée d'un retour critique sur ses présupposés et ses voisinages. synthèse apéritive et accessible, à l'usage des étudiants comme des simples curieux.

  • Des intellectuels, parmi les plus prestigieux, s'interrogent sur les médias, n'hésitent pas à les malmener.
    Ils disent leur agacement, leur méfiance. Leurs craintes aussi. Ils ont été interviewés, au cours de ces dernières années, par la revue Médias. Leurs points de vue - divers, parfois opposés ou discordants - devraient intéresser tous ceux qui, au-delà du fonctionnement des médias, intarissables machines à produire de l'information, s'interrogent sur leur rôle dans nos sociétés, leurs effets et parfois leurs méfaits.
    Retrouvez, dans le tome 2, les contributions de Edgar Morin, Pierre Nora, Michel Onfray, Fernando Savater, Philippe Sollers et Paul Virilio.

empty