Cnrs

  • " Quand le sacré, par retour de balancier, s'invite dans le débat d'idées et pénètre en force dans les rues et les maisons, dans quelle situation se retrouve l'homme ou la femme qui ne se veulent tenus par aucune obédience (le romancier, le cinéaste, le chroniqueur, le poète) ? Dans la situation peu enviable mais assez probable du profanateur, traître aux siens et à la Vérité. Au mieux, de l'imprudent et de l'irresponsable. Au pis, du renégat animé d'une volonté maligne ou perverse. Il lui échoit non seulement de déranger mais d'outrager, blasphémer, et à coup sûr blesser les convictions d'autrui, qui sont, pour des multitudes d'honnêtes gens, des foyers vivants d'existence, de chaleur, d'estime de soi. Une vieille affaire, me dira-t-on. La philosophie a commencé avec la mise en question ironique des certitudes de l'homme de la rue - certitudes puissantes mais subjectives dans leur principe et objectivement indémontrables. Autant dire qu'elle a commencé dans le sang. Celui de Socrate, condamné à mort pour impiété "

  • " Permettez-moi un petit examen de conscience sur cette formule pieuse, le dernier dogme d'un monde sans dogme, à la fois cri de détresse et protestation contre la détresse, je veux dire : "le dialogue des cultures". Que veut dire ce mantra et que faire pour qu'il ne tourne pas à l'exutoire, voire à l'exorcismeoe " Le 28 juin 2007 Régis Debray inaugure le grand symposium qui rassemble des penseurs venus des quatre coins de la Méditerranée et qu'accueille à Séville la Fondation des Trois Cultures. Ce discours va bouleverser l'audience et modifier les travaux de l'assemblée. Il représente en fait un tournant dans la pensée de l'après 11 septembre.
    En tant que tel, il est donc apppelé à demeurer comme un rare exercice philosophique de lucidité.

  • En bref Le meilleur des analyses médiologiques par les grands penseurs de notre temps.
    Le livre Les cahiers de médiologie, c'est :
    Une grande revue trimestrielle créée et dirigée par Régis Debray.
    Des signatures prestigieuses : Régis Debray, Jean Baudrillard, Jacques Derrida, Hubert Védrines, Marc Fumaroli, Pierre Sansot, Jacques Lanzmann, Alain Finkielkraut, François Dagognet, Pierre Vidal-Naquet, Serge Tisseron, Bernard Stiegler, Benoît Peeters, Rony Brauman, Pierre Bergé, Alexandre Adler, Jean Clair.
    Des thèmes importants questionnés par les grands penseurs de notre temps : La route, le terrorisme, les nations, la guerre, le papier, l'automobile, les lumières, l'éphémère, la communication, le spectacle.
    18 numéros de référence parus chez Gallimard entre 1996 et 2004.
    Retrouver dans un monumental ouvrage illustré, l'essentiel d'une revue qui a marqué les esprits de son temps.
    Arguments Régis Debray et la fine fleur de l'intelligentsia française

empty