• Dans un manifeste saisissant, le grand alpiniste Reinhold Messner lance un appel en faveur de la préservation de la nature en montagne. Parce qu'il y a urgence.

    Fonte des glaciers, éboulements monstrueux, manque d'enneigement... depuis quelques années, le réchauffement climatique se fait particulièrement sentir en montagne. Par ailleurs, en quelques décennies, cet écosystème a été fragilisé par de nombreux aménagements touristiques. Aujourd'hui, des régions de montagne entières sont devenues des terrains de jeu, plus proches du parc d'attractions que de l'espace sauvage. Le tourisme de masse, avec ses parkings, ses remontées mécaniques et ses routes, menace la nature autrefois unique et vierge des montagnes.

    Qui mieux que Reinhold Messner, alpiniste charismatique, pouvait écrire ce manifeste en faveur du maintien de la nature sauvage en montagne ? Le premier homme à avoir gravi les quatorze sommets de plus de 8 000 mètres, écologiste engagé, plaide pour une interaction durable et raisonnable avec le paysage culturel alpin et appelle chacun d'entre nous à protéger les montagnes afin que nous puissions à l'avenir faire l'expérience de leur état naturel. Son credo : la seule montagne qui vaille la peine qu'on la gravisse, c'est une montagne intacte.

    D'une voix forte, Reinhold Messner montre que nous partageons tous la responsabilité de la survie de ce paysage. Ce n'est qu'en changeant notre mode de vie que nous pourrons sauver les montagnes de leur disparition. Un constat qui peut être fait à l'échelle de la planète.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Reinhold Messner revient sur sept décennies d'une vie aux confins de l'extrême. Au coeur de son propos, la vie dans ce qu'elle a de plus essentiel, la passion, le courage et la responsabilité. Très tôt confronté à la mort lors de ses expéditions, Messner a appris à survivre. Aujourd'hui, il s'exprime sans fard au sujet de l'ambition, la culpabilité, les cauchemars qui l'ont hanté, le vieillissement, les nouveaux départs et le renoncement.
    On retrouvera dans ces pages les étapes d'une vie d'exception qui ont conduit un petit montagnard du Tyrol du Sud à devenir l'aventurier le plus célèbre au monde, mais aussi un homme politique combatif, un agriculteur engagé, un conseiller recherché par les chefs d'entreprise, le fondateur d'un musée des montagnes du monde unique en son genre, et le père de quatre enfants. Reinhold Messner témoigne de cette vie au superlatif en évoquant l'odeur du pays natal, l'espace de liberté dont a besoin un enfant, l'importance de la peur, de l'égoïsme et de l'instinct pour qui doit survivre.
    C'est un livre d'aventure passionnant qu'il nous offre pour ses 70 ans.

  • C'est le plus intime des livres de Messner. Il exorcise son chagrin et met en perspective l'enchaînement des faits : il rentrera seul, sans son frère, de sa première ascension en Himalaya, celle du Nanga Parba.
    Une histoire controversée qui connaît des rebondissements inattendus et alimente la polémique.

  • Aucun alpiniste, pas même Reinhold Messner, n'a jamais vu les montagnes telles que les présente ce livre !
    Grâce aux scientifiques du DLR, l'agence aérospatiale allemande, et aux données des satellites du CNES (Centre national d'études spatiales), 13 sommets de légende prennent ici une nouvelle dimension. Leurs images virtuelles révèlent de manière impressionnante le caractère de ces montagnes où s'est édifiée l'histoire de l'alpinisme.

    Ce livre accompagne une nouvelle étape dans l'observation de la planète et de l'exploration alpine.
    À partir de données en trois dimensions « améliorées », enregistrées par les satellites Pléiades, les chercheurs et les ordinateurs de l'Agence aérospatiale allemande (DLR - Deutsches Für Luft und Zentrum Raumfahrt) ont reconstitué des images photoréalistes qui stupéfient les alpinistes.
    Ni les grimpeurs ni les pilotes d'avion ou d'hélicoptère n'ont jamais pu explorer ainsi les montagnes sous tous les angles, les embrasser toutes entières du regard et parcourir virtuellement le moindre détail de leurs reliefs.
    C'est Gerlinde Kaltenbrunner, première femme à gravir les quatorze 8000 sans oxygène qui a inspiré les scientifiques du DLR et a profité la première de leurs documents exceptionnels.
    Reinhold Messner, co-auteur tutélaire du projet, a sélectionné treize sommets ou voies mythiques pour lesquelles les données satellites ont été spécialement traitées.

    En complément de ces images inédites, le témoignage d'alpinistes d'hier et d'aujourd'hui y ayant vécu des aventures exceptionnelles rendent ces montagnes encore plus captivantes. Les récits de Pierre Mazeaud, Hervé Barmasse, Volles Risiko, Barbara Washburn, Robert Paragot, John Roskelley, Stephen Venables, Gerlinde Kaltenbrunner, Tomaz Humar, Sandy Allan, Yannick Graziani, Hansjörg Auer inscrivent les montagnes dans la dimension temporelle: une quatrième dimension.

  • Le 29 juin 1970, Reinhold Messner perdait son frère cadet Günther dans une avalanche, juste après avoir atteint le sommet du Nanga Parbat, le neuvième sommet le plus haut du monde (8 125 mètres). Lui-même revient de cette expédition avec de graves séquelles. Il entreprend de raconter les circonstances de la catastrophe dès son séjour à l'hôpital, mais son récit est alors interdit à la vente, en vertu d'un contrat léonin, signé avant l'expédition.
    En 2010, cinq ans après la découverte des restes du corps de Günther, le témoignage de Reinhold Messner est publié, aboutissement d'un long combat pour rétablir la vérité. L'auteur narre avec talent ce qui fut la toute première ascension du Nanga Parbat par le versant du Rupal, la voie la plus dangereuse.
    Ce livre est le fruit d'un combat, celui de Reinhold Messner, contre la calomnie, le mensonge et la trahison dont il fut l'objet dès son retour du sommet. Accusé d'avoir abandonné son frère pour assouvir ses ambitions, les bruits les plus fous se répandirent sur lui.

  • Enquête sur la première ascension du Cerro Torre, revendiquée en 1959 par Cesaro Maestri, Cesarino Fava et Toni Egger qui a trouvé la mort au cours de cette expédition. L'absence de crochets entre le sommet et le dernier campement, les contradictions entre les témoignages de Maestri et Fava, et l'ascension par Fava du Cerro Torre par une autre voie en 1970, ont semé le doute sur cet exploit.

  • Dans les années cinquante, l'Autrichien Hermann Buhl (1924-1957) est le plus grand alpiniste de son temps. Souverain en rocher comme en glace, il prend tous les risques et pousse l'engagement jusqu'aux limites de ses forces. En 1952, alors que sa réputation est établie dans les pays germanophones après la première hivernale de la face sud-ouest de la Marmolada, il se fait connaître de l'Europe entière par deux réalisations : le premier parcours solo de la voie Cassin à la face nord-est du Piz Badile et la huitième ascension de la face nord de l'Eiger où, après trois bivouacs dans la tempête, il parvint à guider hors de l'enfer neuf alpinistes parmi lesquels Gaston Rébuffat et Guido Magnone. Mais c'est en Himalaya, en 1953, qu'entre dans la légende celui que l'on surnommera « Buhl du Nanga Parbat », premier homme à réussir seul l'ascension d'un sommet du plus de 8 000 mètres. C'est au Pakistan également, en 1957, qu'Hermann Buhl gravit son deuxième 8000, le Broad Peak, avant de trouver la mort au Chogolisa. Sa recherche de l'élégance et de la légèreté en escalade, ses ascensions solitaires, l'enchaînement de sommets et l'invention du style alpin en Himalaya font de lui un précurseur. Ce livre réunit de nombreux textes originaux d'Hermann Buhl, des articles écrits par sa fille et ses compagnons de cordée, comporte une iconographie exceptionnelle et inédite.

  • Reinhold Messner revient sur sept décennies d'une vie aux confins de l'extrême. Au coeur de son propos, la vie dans ce qu'elle a de plus essentiel, la passion, le courage et la responsabilité. Très tôt confronté à la mort lors de ses expéditions, Messner a appris à survivre.
    Aujourd'hui, il s'exprime sans fard au sujet de l'ambition, la culpabilité, les cauchemars qui l'ont hanté, le vieillissement, les nouveaux départs et le renoncement.
    On retrouvera dans ces pages les étapes d'une vie d'exception qui ont conduit un petit montagnard du Tyrol du Sud à devenir l'aventurier le plus célèbre au monde, mais aussi un homme politique combatif, un agriculteur engagé, un conseiller recherché par les chefs d'entreprise, le fondateur d'un musée des montagnes du monde unique en son genre, et le père de quatre enfants.
    Reinhold Messner témoigne de cette vie au superlatif en évoquant l'odeur du pays natal, l'espace de liberté dont a besoin un enfant, l'importance de la peur, de l'égoïsme et de l'instinct pour qui doit survivre.
    C'est un livre d'aventure passionnant qu'il nous offre pour ses 70 ans.

  • Alpiniste de légende et homme de tous les exploits, Reinhold Messner revient sur sa carrière exceptionnelle. De ses premiers pas en escalade à son mandat de député européen, en passant par ses plus belles ascensions, Ma voie retrace la vie d'un des plus grands aventuriers du xxe siècle. Dans cet ouvrage, Reinhold Messner a rassemblé un choix de ses interviews, témoignages et autres récits qui éclairent au plus juste son parcours d'exception. Réussites professionnelles ou échecs personnels, Reinhold Messner n'omet rien dans ce livre intime et nous livre des sources uniques en forme de bilan d'une vie aux limites sans cesse repoussées.

  • Voici à peine un siècle, on trouvait encore indécent de voir une femme en tenue de ski.
    En 1974, une expédition féminine atteint pour la première fois un sommet de plus de 8000 mètres. Trente-cinq ans plus tard, parmi les vingt-deux alpinistes parvenus au sommet des quatorze plus de 8000, se trouvent deux femmes. Comme dans de nombreux domaines, le XXe siècle a donc été déterminant pour ouvrir au deuxième sexe les portes de l'alpinisme. Quelles ont été les pionnières en la matière ? Et à quel prix ? Reinhold Messner brosse le portrait de ces femmes d'exception: Hettie Dyhrenfurth, qui conserva longtemps le record d'altitude pour une femme, Junko Tabei, surnommée "Madame Everest", ou, plus récemment, l'Espagnole Edurne Pasaban, l'Italienne Nives Meroi, l'Allemande Gerlinde Kaltenbrunner, sans oublier bien sûr la Française Catherine Destivelle...

  • Un destin passé dans l'ombre de deux des explorateurs les plus mythiques de leur temps, Fridtjof Nansen et Roald Amundsen : telle devait être la vie de Hjalmar Johansen, jeune Norvégien au coeur sensible, loyal et d'un courage à toute épreuve. Alors qu'il a 26 ans, Nansen l'engage pour l'expédition du Fram (1893-1896) à la conquête du pôle Nord et en fera son « second » pour l'ultime tentative : trois ans de voyage, de périls, de solitude et de souffrances. Plus tard, c'est Amundsen qui s'appuiera un temps sur lui avant de l'exclure du premier cercle.
    Il admirait le premier, malgré son caractère implacable, et haïssait le second. Mais avec les deux, il manqua de mourir. Et de retour chez lui, il se sentit abandonné, jusqu'à son suicide en 1913. Messner se glisse ici dans la peau de ce héros injustement oublié pour lui rendre une voix : grâce à lui, au fil des pages, Johansen dépeint des épopées aujourd'hui d'un autre temps et met en lumière le caractère de ses « chefs », tant admirés et redoutés, qui contribuèrent, malgré tout, à donner un sens à sa vie.

  • C'est un soir de juillet 1986, au crépuscule, dans une vallée perdue de l'Himalaya, que "Reinhold Messner" croise pour la première fois une créature effrayante qui lui rappelle les récits colportés par les Sherpas sur le yeti. Cette furtive rencontre marque le début d'une aventure qui durera plus de dix années au cours desquelles Reinhold Messner, aimanté par le mythe qui entoure la mystérieuse créature, traquera celle-ci dans tout l'Himalaya. Du Népal au Bhoutan, du Ladakh au Baltistan, du Tibet oriental au nord de l'Inde, Reinhold Messner sillonne les régions les plus reculées, visite les monastères les plus retirés et mène auprès des peuplades montagnardes une véritable enquête policière et scientifique pour tenter de démêler le mythe de la réalité. Le yeti, cet abominable homme des neiges popularisé par Tintin en Occident est-il un immense singe, une sorte de King-Kong tibétain, un hominien encore inconnu de la classification zoologique ou encore un ours oeReinhold Messner nous livre ici le fruit de ses recherches : une enquête passionnante et une aventure dépaysante menées par un homme d'exception.

  • Un des plus grands alpinistes du XXe s. raconte la première ascension du Nanga Parbat par le versant du Rupal qui couta la vie à de nombreux alpinistes. En 1970, il y perd son frère dans une avalanche peu après avoir atteint le sommet. Son récit avait alors été interdit par une campagne de diffamation.

  • Récit de vie de l'alpiniste Walter Bonatti raconté par son condisciple Reinhold Messner, qui met leurs deux parcours alpins en parallèle. Les deux sportifs, longtemps éloignés, se sont connus tardivement et se sont découvert de nombreuses similitudes. Messner revient sur une étape décisive de la vie de Bonatti : le drame du K2 et la trahison initiale qui a déterminé la suite de son parcours.

empty