• « J'écris comme je respire, mais je parle en apnée. À l'occasion de la sortie d'un précédent ouvrage, j'ai battu des records d'absurdité sur les ondes d'une radio locale quand le présentateur m'a demandé de raconter, au pied levé, une anecdote insolite me concernant. Après avoir envisagé de m'immoler devant l'antenne régionale de Radio France, j'ai prétendu en direct que le père de mes enfants m'avait offert, pour la naissance de notre fille, un poussoir à saucisse. Mon éditrice, hilare et peu encline à compatir à la honte qui a mordu mon semblant de dignité, m'a dit : « ta prestation vaut bien un livre sur les saucisses maison, à condition que tu y racontes ton histoire de poussoir. » Ainsi vont les livres de recettes, qui naissent d'une obsession, d'un souvenir, d'un jeu, d'une rencontre, d'un voyage, d'une musique, ou parfois d'un mot, poussoir. »

    Ajouter au panier
    En stock
  • La brousse du Rove

    Mayalen Zubillaga

    • Epure
    • 12 Avril 2018

    Difficile de trouver plus extensif que le mode d'élevage pratiqué par les bergers-producteurs de brousse du Rove. Ces irréductibles chevriers arpentent chaque jour, avec leurs troupeaux, les collines arides d'un territoire typiquement méditerranéen. Leurs chèvres aux longues cornes torsadées, vigoureuses représentantes d'une race rustique qu'ils ont largement contribué à sauvegarder, donnent un lait peu abondant mais adapté aux exigences de la transformation fromagère. La brousse du Rove, petit fromage frais dont l'AOC est en cours d'instruction, est ainsi exceptionnelle à plusieurs titres : basée sur la pratique quotidienne du pastoralisme et exclusivement fermière, elle est élaborée selon une technologie originale reposant sur la floculation du lait entier après la traite. Le cahier des charges, très restrictif, a été mis en oeuvre par les éleveurs de façon à préserver l'indépendance à laquelle tous sont farouchement attachés.
    Cet ouvrage, publié en partenariat avec l'association Slow Food Provence Méditerranée, amène le lecteur à la rencontre du terroir et des producteurs du fromage « bon, propre et juste » qu'est la brousse du Rove. Il s'adresse aux gastronomes curieux de penser leur alimentation, ainsi qu'à tous les amoureux de cette gourmandise douce et crémeuse qui, il y a quelques décennies encore, se vendait à la criée dans les rues de Marseille.

  • Peut-on espérer une vie heureuse sans jouer de la baguette ? Partant du postulat que la réponse est non, non et non, ce petit Kâmasûtra des sauceurs explore l'une des plus grandes joies des mangeurs enthousiastes : celle qui consiste à éponger jus et sauces avec du pain. Panzanella, pan bagnat, anchoïade, poivrons verts à la crème, daube de poulpe, crevettes à l'orange, pieds et paquets, tajine de keftas, coda alla vaccinara, poulet rôti farci au pain, ceviche, baba... Voici une vingtaine de recettes de jus idéaux à saucer, mais aussi, pour les occasions où la bienséance classique s'impose, des recettes pour saucer en douce, sans en avoir l'air, bref, des recettes à sauçage intégré.

  • Muni d'un coupe-papier, plongez dans la lecture de ce livret qui expose en 24 pages dix façons originales d'agrémenter un même aliment, préalablement présenté dans une courte préface.
    Le choix des papiers, la composition typographique et la reliure cahier d'écolier fil de lin en font une édition originale de grande qualité. De l'aubergine à la sardine en passant par le camembert ou le spéculoos, plus de 250 titres déjà parus...

  • Paysages naturels, monuments historiques, espaces culturels, sites industriels, domaines agricoles ou viticoles : pendant tout le mois de juillet 2019, sur l'ensemble du territoire provençal, le cuisinier nomade Emmanuel Perrodin a orchestré seize banquets dans presque autant de lieux détournés de leur vocation originelle.
    L'objectif de ces dîners insolites, conçus comme une performance artistique mise en oeuvre avec la complicité des Grandes Tables de la Friche et de Marie-Josée Ordener : ébaucher en mets et en mots un récit contemporain de la cuisine provençale.
    De la digue du large à Marseille aux restanques du Cap Rousset sur la Côte Bleue, en passant par le domaine du Paternel à Cassis, le château de Tarascon, les Carrières de Lumière des Baux-de-Provence, le Musée de la Mine de Gréasque, l'ascenseur à bateau de La Ciotat ou le parc ornithologique de Pont-de-Gau, plusieurs chefs (Dimitri Droisneau, Nadia Sammut, Lionel Levy, David Mijoba, Kohei Ohata, Mathias Dandine...) ont été invités à coécrire, soir après soir et sous le regard de la photographe Caroline Dutrey, les chapitres de cette narration amarrée à la table méditerranéenne en tant que patrimoine vivant.

empty