• La France des miracles

    Marc Lemonier

    Lisieux, Lourdes, Rocamadour, Vézelay, Le Mont Saint-Michel... Autant de lieux qui ont vus et verraient parfois encore s'accomplir des miracles (apparitions, guérisons, soulagement des douleurs physiques et morales...). Chaque année des milliers de visiteurs se retrouvent en ces lieux, aux quatre coins de la France, dans l'espoir de ressentir à leur tour cette force qui les dépasse.
    Mais tous ces lieux saint guérissent-ils vraiment ? Telle est la question qu'a osé se poser Marc Lemonier. Partez avec lui pour un tour de France des lieux miraculeux, sur les traces de l'histoire des plus grands miracles de l'histoire et de leurs protagonistes. Explorez toutes les hypothèses et le miracle de la vérité se révèlera à vous !

  • Louis de Funès fut l'un des génies comiques français - voire mondiaux - du siècle dernier, un clown magnifique, quasiment sans égal dans le registre qui fut le sien. Mieux que quiconque, il savait faire rire !

    Au travers des cent cinquante films dans lesquels il apparaît en trente ans de carrière, même dans la plus infime de ses figurations, Louis de Funès incarne la France, celle des Trente Glorieuses, celle d'un pays qui, de la fin de la Seconde Guerre mondiale aux incertitudes du choc pétrolier, entrait dans la modernité. Ni vu... ni connu, La Grande Vadrouille, Le Corniaud, Rabbi Jacob, Le Gendarme de Saint-Tropez, Oscar, Fantômas, Le Petit Baigneur, La Folie des grandeurs, L'Aile ou la cuisse, Pouic-Pouic... tous ces succès occupent une place particulière dans nos mémoires, celles des « soirées détente » où l'on pouvait oublier le temps d'un film les réalités du quotidien.

    Partons à la découverte de l'univers de cet acteur hors norme : sa filmographie complète, ses rôles, ses partenaires, sa famille, ce qu'il fut et ce qu'il incarna, sous la forme particulière d'un dictionnaire. Car Louis de Funès valait bien qu''un jour on lui consacrât un dictionnaire.

  • Paris aux mille visages ! née de la seine, la ville a la séduction d'un port, capitale d'un royaume puis d'une nation, elle en possède les palais, les avenues et le faste, métropole dévorant ses alentours campagnards, elle a su préserver quelques arpents villageois sur ses marges.
    Une libre balade dans la capitale est aussi une promenade historique, et c'est avec la même jubilation que le piéton de paris découvre quartiers aristocratiques et ruelles populaires. en amoureux de la ville, il ne se lasse pas du spectacle : la splendeur d'un monument, l'harmonie d'une rue, la fraîcheur d'un jardin... sont autant de bonheurs a attraper au vol.

  • Histoires de seins

    Marc Lemonier

    • Jourdan
    • 9 Novembre 2017

    De Joséphine Baker à la Nana d'Émile Zola en passant par le Marquis de Sade et Marie-Antoinette, les seins ont toujours passionné, interloqué et inspiré les artistes en poésie, peinture, cinéma ou littérature.
    Ils ont également joué un rôle dans notre Histoire, que ce soit avec les révolutions du topless ou les strip-teases, l'art du body painting ou, plus simplement, l'invention et la démocratisation du soutien-gorge.
    - Connaissez-vous l'histoire de sainte Agathe, invoquée pour la prévention des tremblements de terre, dont les seins furent tranchés par Quintien, consul de Sicile? Elle est, naturellement, ainsi la Sainte Patronne des nourrices, la Sainte des seins !
    - Découvrez les Amas, ces plongeuses aux seins nus, qui nourrissent encore aujourd'hui l'imaginaire érotique japonais.
    /> - Saviez-vous que les Amazones, ces guerrières mythiques, coupaient leur sein droit afin de mieux bander leur arc ?

  • Le cinéma francophone est truffé de scènes ridicules, d'acteurs ratés ou de projets avortés parce que trop farfelus.
    Marc Lemonier propose, sous forme de dictionnaire, un catalogue de grosses bêtises, de films désolants, de répliques absurdes, de personnages, acteurs ou réalisateurs farfelus, d'aspects inattendus de la carrière de vedettes, etc.
    Saviez-vous que...
    L'un des tous premiers films de l'histoire fut une oeuvre érotique signé Méliès.
    Le plus épouvantable drame de la « Belle époque » fut causé par le cinéma.
    Un personnage historique rendit fou tous ceux qui l'interprétèrent.
    Les stars du cinéma comique ou musical dinaient à la table de la Gestapo.
    Des intégristes catholiques ont fait exploser un cinéma.
    Suicides, accidents tragiques ou assassinats, les stars meurent aussi.
    /> De Gaulle adorait Bourvil, mais pas la Grande Vadrouille.
    «?Le Père Noël est une ordure?» devait, au départ, s'appeler «?Le père Noël s'est tiré une balle dans le cul?».
    Louis de Funès a menacé de faire grève si on le lui donnait pas plus de temps de jeu dans «?Le Corniaud?».

  • Vive les dimanches !

    Marc Lemonier

    • Grund
    • 2 Octobre 2014

    Qu'on se lève aux aurores pour pêcher ou chasser, ou au contraire que l'on en profite pour faire la grasse matinée puis aller faire son marché, le ton sera donné pour le reste de la journée ! Aurons-nous déjeuné avec mémé et pépé, autour d'un bon gigot, ou opté pour un pique-nique champêtre ou au bord de mer ? L'après-midi, serons-nous allés à l'hippodrome, au cinéma, à la foire ? Ou au contraire, aurons-nous eu le plaisir de nous retrouver tous en famille pour fêter un anniversaire ? La fin de la journée sonnera le retour de week-end, avec son lot d'embouteillages, qui nous ferait presque rater le film du dimanche soir ou les résultats d'une élection cruciale, auxquels toute la France est suspendue. Se couchera-t-on avec un peu de spleen au coeur ? Ce qui est sûr, c'est que le lundi, on organisera déjà le dimanche à venir et qu'on se dira : "Vivement dimanche prochain !" Dans ce beau livre richement illustré, Marc Lemonier, avec sa plume déliée et vivante, s'attache à nous montrer l'évolution de nos modes de vie, nos petites habitudes de ce jour sacré, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale aux années 1980.

  • Multifaceted Paris! Founded by the Seine, the city has the charms of a port. Capital of a kingdom, then a nation, it has the palaces, the avenues, and the splendors.

    A metropolis devouring surrounding countryside, and yet, it has managed to conserve a few village squares within its periphery. A stroll through the capital is also a walk through history.

    Explorers of the city will be intrigued equally by its aristocratic quarters and humble lanes. Lovers of the city never tire of the sights: the nobility of a monument, the harmony of a street, the refreshing air in a garden, the exhilaration of slipping through a half-open carriage door to discover the greenery in a hidden courtyard. Such fleeting pleasures must be seized instantly.

    Un album de photos pour célébrer Paris, ses monuments les plus prestigieux, ses quartiers les plus courus, ses jardins les plus élégants, mais aussi le Paris plus intime des villages, des bistrots du coin, des passages et squares méconnus. Loin de n'être qu'un décor, une ville-musée, Paris apparaît ici comme une cité vivante, vibrante, qui a su allier avec bonheur le faste et la grandeur d'une capitale ouverte sur le monde et la mosaïque des recoins campagnards qu'elle a peu à peu absorbés.

    Cette nouvelle édition intègre des monuments récents : le musée du quai Branly, la passerelle Simone de Beauvoir, le 104, etc.

  • Née de la libération des moeurs du début des années soixante-dix, l'industrie du cinéma pornographique et érotique connaît son essor grâce à la télévision et à Internet.
    Si elle permet à beaucoup de fantasmer, les films pornographiques, leurs interprètes, leurs scénarios, leurs publics, leurs titres et, pire encore, les scènes délicates qu'ils exposent à la vue du public sont souvent désolants.
    Sous forme de dictionnaire, Marc Lemonier présente dans cet ouvrage le meilleur du pire d'une forme taboue de l'art :
    Qui a pu laisser croire aux starlettes du cinéma pornographique qu'elles pouvaient sans vergogne emprunter le nom de véritables actrices vedettes pour se composer des pseudonymes prestigieux ?
    Pourquoi désignait-on à Paris sous le terrible nom «?d'Enfer?» ce qui n'était tout au plus qu'un placard contenant des ouvrages libertins ?
    Quitte à fantasmer sur une actrice, pourquoi pas Garbo ?
    Que nous apprennent les comédies familiales sur l'acceptation parentale de l'épilation intégrale du pubis de leurs filles ?
    Pourquoi faudrait-il forcément désigner le sexe féminin en employant ces dizaines de noms grossiers toujours imaginés par des hommes ?

  • Un dictionnaire piquant et désolant des pires mariages de l'Histoire, que ce soit à cause d'erreurs durant la cérémonie, de divorces ridicules, de couples mal assortis...

    Un ouvrage qui mêle à la grande histoire la petite, le cinéma, la culture pop' et les classiques de la littérature.

    Le meilleur du pire du plus beau jour de leur vie.

  • Découvrez plus de 150 objets cultes de l'enfance, des années 1940 aux années 1980, qui à l'heure d'internet et du virtuel, ont traversé le temps, et sont pour la plupart chéris et collectionnés par les enfants de l'ère numérique.

    L'histoire de chaque objet, de sa création à nos jours, de la dînette au camion de pompier en passant par le Goldorak, l'élastique ou encore le jeu des 1000 bornes.

    Des objets venus d'univers très variés :
    Petite enfance, friandises, jouets, jeux de société, école, livres, vêtements, magazines, personnages et héros.

    Pour les nostalgiques, les passionnés, les collectionneurs... et les curieux !

  • Animaux people

    Marc Lemonier

    • Artemis
    • 27 Octobre 2017

    Le Closer des animaux de compagnie !

    1 00 animaux stars paparazzés, de Choupette, la chatte de Karl Lagerfeld, à Tornado, le célèbre cheval de Zorro, en passant par Baltic, le labrador de François Mitterrand, ou encore Garfield, le chat le plus paresseux du monde.

    Pour chacun, son histoire et celle de son créateur ou de son propriétaire, les secrets croustillants et les anecdotes incroyables.

    Une mise en page ultra-graphique, dynamique et moderne, qui met en valeur une iconographie originale.

    Un livre passionnant, amusant, à lire en cachette ou en famille, pour tout savoir sur la vie de ces animaux pas comme les autres.

  • Ancrage historique :
    Courtisanes, Cocottes, Demi-Mondaines, Lionnes, membres de la Garde ou de la Haute-Bicherie, Grandes Horizontales, Demi-castors...les mots ne manquent pas pour qualifier ces flamboyantes aventurières de la chambre à coucher, véritables stars nationales, du Second Empire à la Belle Epoque. Célèbres pour leurs frasques rocambolesques, les « reines de Paris » incarnent pour l'éternité les vestiges d'une époque de jouissance effrénée, idoles atemporelles d'un ultime sursaut de plaisir avant les désastres de la Grande Guerre.

    Le livre :

    Les courtisanes sont des prostituées de luxe, les plus belles femmes de leur temps, douées de talents multiples, érotiques ou artistiques, mis au service d'hommes fortunés qu'elles s'évertuent à ruiner en se faisant offrir des rivières de diamants et des hôtels particuliers...

    Certaines d'entre elles se distinguent par leurs goût pour la littérature, comme Yo Xianji, prostituée et poétesse, d'autres se rêvent espionnes au service de leur patrie, comme la Castiglione ou les filles délurées de « l'escadron volant », la plupart sont les muses et les modèles de grands artistes... Méry Laurent est l'un des modèles préférés de Manet, mais également l'inspiratrice du personnage de Nana chez Émile Zola et d'Odette de Crécy dans la Recherche du temps perdu.

    Voici l'histoire des plus extravagantes d'entre elles. De Messaline, « l'impératrice des putains », à la Dame aux camélias, de Ninon de Lenclos à Lola Montès... toutes eurent en commun d'adopter la devise de la Belle Otéro « La fortune ne vient pas en dormant... seule ».

  •  La danse yiddish de Louis de Funès dans Rabbi Jacob, la chanson de Jean-Claude Duss dans Les Bronzés font du ski, la scène de la cuisine des Tontons flingueurs, les pitreries des Charlots et des bidasses de la 7ème compagnie, les extravagances de Monsieu

  • Histoire d'O, les nudistes à Saint-Tropez, la minijupe, le magazine pour adultes Lui, le manifeste des 343, la sortie du film Emmanuelle au cinéma, le minitel rose, la légalisation de l'avortement, l'apparition des films X, l'âge d'or de l'érotisme, la pin-up de Stéphane Collaro...
    Ah, les temps heureux de la révolution sexuelle !

    Liberté, Égalité, Sexualité retrace l'histoire de la sexualité « à la française ». De 1954 à 1986 s'ouvre une période d'insouciance, de conquêtes et d'exercice de nouvelles libertés, brutalement mises à mal par l'apparition du sida. Depuis, il ne s'agit plus que de défendre ces acquis contre le retour à l'ordre moral et la banalisation. Et plus que jamais, il s'avère utile de rappeler l'importance de ces combats passés.

    En une soixantaine de chapitres qui correspondent chacun à une date et à un événement marquants, ce beau livre, composé de récits vivants et documentés, généreusement illustrés d'une iconographie d'époque, iconique et riche dans sa variété, se feuillette comme un magazine.
    Voici donc un album souvenirs rétro et vintage pour découvrir ou (re)découvrir, non sans une certaine nostalgie, cette histoire pas si lointaine, ainsi que les hommes et les femmes qui l'ont écrite et auxquels nous devons tous beaucoup.
     

  • Véritable artisan du succès des grands films comiques français des années 50, 60 et 70, Michel  Audiard a mis dans la bouche de : Gabin, Ventura, Blier, Girardot, Noiret, Francis Blanche, Mireille Darc, Serrault, Belmondo... des dialogues qui sont aujourd'hui devenus aussi célèbres que les fables de La Fontaine. Il est l'âme du cinéma populaire français, sa gouaille d'authentique "titi parisien" a fait hurler de rire des générations entières.

    Une telle oeuvre méritait d'être recensée dans une petite encyclopédie, une intégrale du cinéma de Michel Audiard. Classés de A  à Z, chaque film - environ 120, chaque acteur, chaque réalisateur, chaque thème abordé dans ses scénarios  est répertorié, analysé et commenté. Un tour du petit monde d'Audiard en plus de 300 entrées.   Depuis son premier film en 1947,  Mission à Tanger d'André Hunnebelle, jusqu'au dramatique On ne meurt que deux fois de Gilles Deray, Audiard en su retranscrire en paroles toutes les couleurs de l'émotion.  La plupart des films auxquels il a participé sont devenus cultes : Les Tontons flingueurs, Les Barbouzes, Les Vieux de la vieille, Le cave se rebiffe, Un singe en hiver, Maigret et l'affaire Saint-Fiacre, Un taxi pour Tobrouk, Mélodie en sous-sol, Le Pacha, Mortelle randonnée, Garde à vue, On ne meurt que 2 fois... pour ne citer que les plus célèbres.

    Extraits de dialogues :

    "Il vaut mieux s'en aller la tête basse que les pieds devant." "J'dis pas que louis était très social - non - il avait l'esprit de droite. Quand tu parlais augmentation ou vacances, il sortait son flingue avant que t'aies fini, mais il nous a tout de même apporté à tous la sécurité. " "Depuis Adam se laissant enlever une côte, jusqu'à Napoléon attendant Grouchy, toutes les grandes affaires qui ont raté étaient basées sur la confiance... Faire confiance aux honnêtes gens, est le seul vrai risque des professions aventureuses." "Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche."  "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait." "Quand on mettra les cons sur orbite, t'as pas fini de tourner."

  • Le destin émouvant de la « môme Piaf » retracé en images dans un agréable petit livre cartonné. Une biographie illustrée dans un format « album cadeau », à l'occasion du 50ème anniversaire de sa disparition.

    La voix d'Édith Piaf est célèbre dans le monde entier. Pourtant, c'est dans les ruelles de Belleville qu'a débuté le destin digne d'un roman de la petite Édith. La voix extraordinaire de celle qui était surnommée « la môme Piaf » la propulsa sous le feu des projecteurs, faisant faire le tour du monde à ses chansons.

    Sa carrière fabuleuse fut marquée par des amours tumultueuses, des drames, la maladie, et sa vie fut à l'image des textes qu'elle a interprétés, intenses, tragiques, poignants. Elle fut aussi celle qui donna leur chance de grands talents comme Yves Montand, Charles Aznavour ou Georges Moustaki. Aujourd'hui considérée, en France comme à l'étranger, comme la chanteuse francophone la plus célèbre, ses chansons - « La vie en rose », « La foule », ou encore « L'Hymne à l'amour » - ont fait l'objet de multiples reprises et ont été utilisées dans de nombreux films.

    Plus d'une centaine de photos viennent illustrer le destin rocambolesque et poignant de celle qui est considérée comme la plus grande chanteuse populaire française.
    Un texte rythmé et entraînant retrace au gré d'une centaine de photos le destin de la plus parisienne des chanteuses populaires.

  • Si aujourd'hui la cigarette est presque totalement bannie de l'espace public, à force de lois, de campagnes pour la santé et de principe de précaution, souvenez-vous, il n'y a pas si longtemps ! Le « temps béni de la clope au bec » - les Trente Glorieuses puis les années 70 et 80 - a laissé une empreinte indélébile sur notre société. Retrouvez avec émotion l'album souvenirs d'une époque où tout était permis.

    Allumer une cigarette - et toute la symbolique de ce geste -, l'imagerie de la publicité - souvent sophistiquée -, les expressions imagées passées dans la langue française, mais aussi les belles heures des débats télévisés- sous des nuages de fumée, les stars du cinéma ou de la chanson indissociables des volutes de leurs cigarettes, la bande dessinée : autant de chemins buissonniers empruntés ici pour nous faire revivre toute une époque, par le biais de la clope et de ses représentations.

    Brunes ou blondes, Gauloises, Gitanes ou Royale, papier maïs ou mentholées, Marc Lemonier revient aussi, avec humour et érudition, sur l'histoire de la fabrication et de la commercialisation des cigarettes : les manufactures de tabac, le monopole de la Seita, avant l'arrivée de la concurrence étrangère.

    Cet album récréatif raconte la vie au temps des volutes bleutées, un monde opaque, loin des interdits de tout poil, un monde où l'on savait encore apprécier les différences.

  • Cette anthologie de l'humour belge francophone contemporain rassemble quelques centaines de bonnes vannes et de formules à l'emporte-pièce, dont les humoristes d'outre-Quiévrain ont aujourd'hui le secret.

    Mais qui sont ces rigolos ?
    Myriam Leroy, Laurence Bibot, Bruno Coppens, Kroll, Marc Herman, les Taloche, François Pirette, Guillermo Guiz et des dizaines d'autres... Humoristes, animateurs, chroniqueurs, dessinateurs ou acteurs, leurs vies exemplaires, leurs oeuvres essentielles et leurs pensées profondes sont évoquées ici. Certains font déjà carrière en France, comme Charline Vanhoenacker, Walter ou Alex Vizorek ; d'autres ont essayé sans succès, la plupart s'en fichent complètement !

    Et de quoi rit-on en Belgique ?
    Pour paraphraser un grand philosophe local, le dénommé Geluck : peut-on rire de tout ? Apparemment, oui. Il sera donc question de l'ancien roi Albert II et de feu sa belle-soeur Fabiola, du roi Philippe et de son épouse la reine Mathilde, du prince Laurent, « l'électron libre » de la famille, ainsi que de personnages politiques belges hauts en couleur dont la notoriété reste assez locale. Les humoristes rient de tout, du racisme, de la religion catholique, de l'homosexualité, de l'Eurovision, des islamistes, de Bruxelles, des Belges, de la Belgique, de la France et des Français...

    A.B.C.D.
    Provenant de chroniques ou de sketchs, extraits de spectacles de stand-up ou de web-séries, d'émissions de télévision ou de radio, l'ensemble est notoirement « belge et méchant », pas vraiment politiquement correct, évidemment de très mauvais goût, presque toujours à prendre au second, troisième ou millième degré...

  • Les Tontons flingueurs figure au palmarès des films cultes du cinéma français. Un chef d'oeuvre qui, cinquante ans après, fait toujours partie des films préférés du public. Dans ce dictionnaire « façon puzzle », l'auteur rend hommage à un monument d'humour décalé, de personnages loufoques et de situations abracadabrantesques. Sans oublier les plus grandes répliques devenues des classiques (« Touche pas au grisbi salope ! », « Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît », etc.) De A comme Audiard à Z comme Série Z, de G comme Grisbi à V comme Volfoni, de B comme Blier à L comme Lautner : entrez dans l'univers d'un film de légende.

  • Mais qui est donc lupin ? Nouv.

  • Le cinema de johnny Nouv.

  • Les nuits immorales de paris 1930-1960 Nouv.

  • De la nudité des dieux de l'Antiquité à celle des muses en passant par les tenues des strip-teaseuses, découvrez toutes les histoires nues plus surprenantes les unes que les autres.

    Que ce soit pour des raisons politiques, artistiques, sensuelles, scandaleuses ou encore un moyen de communication, la nudité a décidé du destin de personnages historiques, légendaires ou fictifs.

empty