Lattes

  • D'année en année, le grand ours blanc de l'Arctique voit la banquise se rétrécir, son territoire s'amenuiser... Son destin lui échappe. L'homme, quant à lui, a conscience d'un monde qui se dégrade mais pourtant il continue à vivre tête baissée sans rien changer.
    A travers quinze chroniques, Jean-Louis Etienne nous décrit le monde polaire, sa stupéfiante beauté, sa pureté, son rôle fondamental dans les équilibres climatiques, ses terribles métamorphoses. Avec passion, il nous raconte comment les savants auscultent les glaces, observent les migrations, analysent l'eau et l'air. Et comment les explorateurs et les habitants de ces contrées lointaines hésitent entre l'héroïsme et le fatalisme face à cette sournoise dégradation.
    Le monde polaire est une parabole de notre avenir. Dans son absolue blancheur, les stigmates de notre aveuglement se voient de façon encore plus éclatante.

    Médecin, explorateur, homme de science, écrivain, Jean-Louis Etienne tente ici de nous sensibiliser à la puissance et à la beauté de la Nature et de nous faire prendre conscience aussi de sa fragilité.

  • Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transformeEn reprenant la célèbre formule de Lavoisier, Jean-Louis Etienne veut nous sensibiliser sur le fait que la planète et l'homme ont aujourd'hui perdu leur entente mutuelle : « Nous sommes devenus de super consommateurs et de piètres décomposeurs qui se gavent à l'excès. » Comment réintégrer le fonctionnement de l'écosystème Terre sans que la vie s'engage sous la tutelle d'une autorité décrétée insoutenable pour l'avenir de l'humanité ? Comment satisfaire les besoins croissants d'une démographie galopante tout en maintenant les équilibres écologiques indispensables ? A travers une vingtaine de textes inspirés par des rencontres ou par des réflexions - le nucléaire, la démographie, le krill, les microbes. - Jean-Louis Etienne nous explique comment l'homme et son génie doivent réinventer leur relation à la Terre.
    Un défi passionnant que l'on peut considérer comme l'équation du siècle.

empty