• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La mer est étrangement calme aux abords du Cap Horn et l'inquiétude gagne l'équipage de la "Duchesse-Anne". Un vaisseau fantôme surgit des brumes, le satanite blanc, l'oiseau de mort survole le navire. Leurs seules présences suffisent-elles à expliquer l'inexorable série de catastrophes qui vont s'abattre sur les marins ? À partir de 11 ans

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Vous avez choisi le bateau de vos rêves, de vos possibilités. Reste à le faire naître, à le faire vivre, le faire durer. Il existe de nombreuses façons de l'acquérir : seul ou en copropriété, neuf ou d'occasion, classique ou de conception personnelle, tout de suite ou avec délais, comptant ou à crédit, voire de le construire vous-même ou de le louer. Jean Merrien vous indique ici toutes les formalités, tous les principes et toutes les pratiques. Il est né, vous l'avez ? Reste à "l'élever" comme un enfant, le parfaire, lui faire tenir ses promesses, tout de suite et pour longtemps, à le défendre contre ses ennemis, dont, comme pour nous, le moindre n'est pas le temps... Un bateau n'est pas un vase que l'on pose sur une cheminée, pour l'y reprendre ; c'est un être vivant. Voilà quarante-cinq ans que Jean Merrien soigne, "nourrit" lui-même ses bateaux de toutes tailles et ceux de ses fils, leurs moteurs, qu'il reste à l'affût de toutes les nouveautés, qu'il questionne les autres usagers, les fabricants. Sans prétendre tout connaître en cette matière infinie, il dit ici l'essentiel. En cet ouvrage, présenté dans le même format que le « Cours de plaisance » et qui en constitue le complément "du point de vue du bateau", Jean Merrien n'a d'autre dessein que d'être utile à ses "collègues" en navigation de plaisance, grande, petite ou minuscule - à quiconque mène au grand large ou sur la mare aux canards, quelque chose qui flotte... et doit continuer de flotter !

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • « La mer, c'est l'affaire des hommes. La femme de marin, femme de chagrin, tricote à l'abri d'un menhir en attendant que le bâtiment apparaisse à l'horizon. Ou bien, embarquée comme passagère, elle constitue ce lest en diable si redouté des anciens de la voile. » Cette conception est-elle juste ? Nullement. Aux temps antiques, il exista de grandes femmes marins ; plus près de nous, à côté de passagères héroïques ou tragiques, dont Jean Merrien raconte les histoires hautes en couleur, des femmes pirates étonnantes ont laissé le souvenir d'un prodigieux courage. De nos jours, victorieuses du vieux Colbert, de jeunes femmes deviennent marins-pêcheurs, ou, dans d'autres pays, tiennent tous les postes à la mer. Mais, surtout, cette plaisance nouvelle qui, miraculeusement, ouvre la navigation aux non-professionnels, apporte aux femmes toutes les joies, comme tous les bienfaits physiques et moraux de la mer. Jean Merrien explique ici, en se plaçant du point de vue des « équipières », de quelle façon, à quelles conditions d'agréement, sous une voile ou près d'un moteur, en régate, en promenade ou en croisière, les rivières, les baies, la mer, peuvent être, aussi, aux « dames ».

  • Un homme aussi entreprenant qu'étrange va lancer ses caravelles vers l'Ouest dans l'espoir de rejoindre les Indes. Il découvrira malgré lui l'Amérique et sera à l'origine des fabuleuses richesses qui se déverseront sur l'Espagne. L'homme a de la grandeur mais aussi des faiblesses. Jean Merrien, à l'aide de documents d'époque, restitue cette audacieuse aventure qui fera naître à l'histoire le Nouveau Monde.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • De Platon à Hannah Arendt, en passant par Averroès, Machiavel et Nietzsche, cet ouvrage retrace les moments-clés de l'histoire de la philosophie. Synthétique et pédagogique, il présente l'essentiel de ce qu'il faut retenir pour comprendre les principaux courants. Des citations expliquées introduisent l'oeuvre de chaque philosophe abordé, et des encadrés illustrent ses concepts en s'appuyant sur des exemples de la vie quotidienne. Clair, précis et concret, ce livre montre l'évolution de la pensée philosophique d'hier à aujourd'hui.

  • La collection "Petite philosophie des grandes idées" retrace, à travers la présentation d'une dizaine de penseurs majeurs, le destin d'un concept-clé.

    Ainsi, ce livre raconte l'histoire de l'idée d'amour, de l'Antiquité à nos jours : chaque chapitre est consacré à la pensée d'un philosophe dont l'auteur dégage les lignes de force. Illustré de citations de référence et d'exemples de la vie quotidienne, ce guide constitue une approche vivante et efficace de l'histoire de la pensée philosophique.

    Préface d'André Comte-Sponville

  • Les Guns avaient tout pour devenir les rois du rock`n'roll : la jeunesse, le culot, l'éclat, l'insolence et le talent. Ozzy Osbourne déclarait en substance : « Ils auraient pu devenir les prochains Rolling Stones. » Les chiffres ne sauraient lui donner tort. Sortis de nulle part, ils ont intégré en un temps record le cercle restreint des plus gros vendeurs d'albums au monde. Entre 1987 et 1993, ils ont écoulé cent millions de disques dont presque la moitié aux US, un exploit à ce jour inégalé. Le succès monstre dont ils ont bénéficié dès leurs débuts leur a permis de faire directement la tournée des stades, remettant au goût du jour un hard rock gouailleur à deux guitares avec des tubes comme « Sweet Child O' Mine », « Welcome to the Jungle » ou « Knockin' on Heaven's Door ».

    Nicolas Merrien est rédacteur en chef du webzine Albumrock. Aux éditions Le mot et le reste, il est l'auteur de Black Sabbath, Children of the Grave.

  • Groupe britannique fondé en 1968, Black Sabbath a changé l'histoire du rock. Leur deuxième album Paranoid est considéré comme une des pierres angulaires du heavy metal et demeure à ce jour un album culte. Issus du milieu prolétaire de Birmingham, Ozzy Osbourne, Tony Iommi, Geezer Butler et Bill Ward ont redessiné le visage du heavy rock, compensant des qualités techniques limitées par une approche stylistique radicale, tournant le dos au blues pour engendrer une musique lugubre portée par des thématiques sombres. Dans cet ouvrage, Nicolas Merrien revient sur les quarante-sept années de carrière de cette formation réputée sulfureuse qui, outre le metal, a influencé le grunge et le stoner. Il analyse la genèse et la discographie du groupe d'origine puis brosse la trajectoire d'un projet qui, gangrené par la drogue et au gré d'incessants changements d'effectif, a terni sa propre image, avant d'opérer un retour en grâce au cours des dix dernières années avec un album encensé et une tournée internationale.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Avec « Sociologie contemporaine », une quinzaine de sociologues ont publié, dans la même collection, la synthèse théorique devenue l'ouvrage de référence dans les universités de langue française. Dans « Sortie de Siècle », ils expliquent à partir des théories sociologiques les grandes transformations qui secouent la France dans des domaines aussi divers que le travail, le temps libre, la famille et la ville, les classes sociales, le silence des intellectuels. Ils interrogent le grand désenchantement qui traverse les églises, le syndicalisme, le politique et ils analysent les grandes menaces : sida, terrorisme, destruction de l'écosystème. Enfin, ils questionnent pour le futur, la crise de l'enseignement, la « galère » des jeunes, l'État, l'immigration, le devenir de l'ère informationnelle ou la place de la France dans le monde. Dans cet essai aux multiples entrées, les auteurs ne synthétisent pas seulement les travaux existants, ils proposent des paradigmes nouveaux pour répondre aux défis scientifiques à venir.

  • L'État social est une invention majeure du XXe siècle qui garantit aux citoyens une protection contre les principaux risques sociaux comme la maladie, la vieillesse, le chômage ou la pauvreté. Cet idéal a inspiré un grand nombre de pays dans tous les continents selon des formes diverses et plus ou moins achevées. Néanmoins, depuis plus de vingt ans, cet État social fait l'objet de réformes de grande ampleur inspirées par des considérations sociales, économiques et financières.
    L'objectif de cet ouvrage est de fournir les éléments essentiels à la compréhension de l'édification, de l'institutionnalisation et des réformes de l'État social. Doté d'une bibliographie impressionnante, il dégage les logiques profondes et les facteurs explicatifs de l'État social en France, en Europe et à travers le monde.
    Il dresse d'abord un tableau précis et complet de la sociologie politique de l'État social, abordant tour à tour l'histoire, les principaux concepts de l'analyse de la sécurité sociale et la typologie des États-providence. Il rend compte ensuite des différents mondes de l'État social en présentant les trajectoires en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique latine, en Asie et dans les pays en transition vers l'économie de marché. Il analyse enfin l'impact de la globalisation sur l'État social, les nouveaux défis que ce dernier doit affronter (montée du chômage, vieillissement de la population...), ainsi que les réformes introduites dans plusieurs continents. Ce faisant, il présente une analyse précise des évolutions globales, mais aussi des secteurs majeurs de l'État social, les retraites et la santé.
    Ce livre s'adresse aussi bien aux spécialistes qu'aux étudiants qui désirent consolider et élargir leurs connaissances, ainsi qu'à toute personne intéressée aux débats sur les retraites et la santé, la protection sociale et l'État-providence
    La sociologie politique des États-providence. Les États-providence dans une logique fonctionnelle. L'interprétation par l'action individuelle ou de classe. Vers un nouvel institutionnalisme. Édification et institutionnalisation des modèles occidentaux d'État providence. L'édification de l'État social. L'institutionnalisation des États-providence. Les pensions de retraite. Les systèmes de santé. Les régimes d'État-providence. Naissance d'une tradition. Les trois régimes d'État-providence. Les critiques du modèle de Esping-Andersen. Conclusion : des typologies et de leurs limites. Les trajectoires des pays en voie de développement.  L'État social en Amérique latine. Les États développementalistes asiatiques. Le modèle communiste de protection sociale. Les États-providence à l'âge de la globalisation.  Les États-providence et le choc de la mondialisation. Les réformes des États-providence par secteurs. Les pays de l'OCDE entre contraintes et choix politiques. Trajectoires. Cas de figure. La sécurité sociale dans la construction européenne. Trajectoires des pays en voie de développement dans la globalisation. Le tournant des années 80-90 dans les États développementalistes asiatiques. Le tournant néo-libéral en Amérique latine. Les réformes économiques et sociales dans les pays postcommunistes et la Chine.

  • Cette notion est une invention des Temps modernes dans des sociétés riches. Elle est devenue un concept clef et incontournable de la sécurité des citoyens des pays développés. Les temps changent, la prospérité économique n'est plus, la validité de cette notion est fortement contestée aujourd'hui. Cet ouvrage retrace l'histoire des États-providence, en souligne les différentes formes et analyse les réformes en cours.

empty