• Natural Killer Cells

    Jacques Zimmer

    • Springer
    • 12 Janvier 2010

    Natural killer (NK) cells have been at the forefront of immunology for two decades. During that time, a great amount of information about these cells has been obtained. They are important in antiinfectious and antitumoral defense and shape the adaptive immune response. In addition, they can act as immunoregulatory cells. In recent years, the therapeutic potential of NK cells in cancer immunotherapy has become increasingly evident. This book describes in detail current knowledge about NK cells and covers a broad range of NK cell-related topics, including those that are not frequently reviewed, e.g. NK cells and allergy or NK cells and skin diseases.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Un dossier de quinze mille pièces, soixante rapports d'expertise, cent dix-huit témoins et treize chefs d'inculpation, pas moins. L'affaire Simone Weber révèle un personnage d'exception. Rouée, instinctive, orgueilleuse, vindicative, elle exaspère. Son amant disparaît ? On l'accuse bientôt de l'avoir tué et découpé. Simone, elle, nie. À coups de mensonges flagrants, de contradictions brouillonnes. Le juge s'obstine. Les avocats défilent. La meurtrière présumée mène la danse. Elle a beau jeu. Pas d'aveux, pas de corps, pas de mobile. Mais Simone en fait trop. Elle veut convaincre, tout justifier. Et tisse elle-même la toile d'araignée dans laquelle elle s'empêtre impitoyablement. Des preuves ? Aucune ou si peu. Mais de lourdes présomptions pour une affaire retentissante où la vérité n'éclatera jamais, où la rumeur sera reine.

  • Le 27 juillet 1988, dans un village de Haute-Provence, le corps de Céline, 7 ans, est découvert, atrocement violenté. L'émotion est à son comble, l'enquête fulgurante : quarante-huit heures plus tard, deux marginaux avouent ce crime. Une simple affaire, en apparence. Pourtant, dès la première audition, l'un des deux inculpés se rétracte. L'affaire Céline devient l'affaire Roman. Et Roman se bat contre une presse majoritairement hostile, une opinion publique enfiévrée, et une justice sûre de son fait. Il faudra des résultats d'analyses contradictoires, une mise en cause des aveux, une contre-enquête journalistique, pour que le doute s'installe. Roman sera libéré par un juge, réincarcéré par un autre et, finalement, acquitté lors du procès.

empty