Sillage

  • Fables

    Italo Svevo

    • Sillage
    • 16 Juin 2010

    (Extrait) La petite porte de la cage était restée ouverte. Le petit oiseau d un bond léger fut sur le seuil et de là, il regarda le vaste monde d un oeil d abord, puis de l autre. Son petit corps fut traversé par le désir frémissant des grands espaces pour lesquels étaient faites ses ailes. Mais ensuite, il se dit : « Si je sors, on pourrait refermer la cage, et je resterais dehors, prisonnier. » La petite bête rentra et peu après, non sans satisfaction, elle vit se refermer la petite porte qui scellait sa liberté.

empty