• On croit tout savoir sur le courage, persuadés que les chemins qui y mènent ont été largement défrichés. Mais en les empruntant, on comprend vite que ces sentiers sont encore très peu balisés. Quels sont les points communs entre le courage de risquer sa peau, de jouer sa réputation, d'affronter l'inconnu ou de mourir dignement ? Le courage d'une mère Teresa partage-t-il les mêmes racines que celui d'un Winston Churchill ou d'un Ernest Shackleton ? Et aujourd'hui, est-il en déclin ?

    En compagnie de philosophes et de scientifiques, de sportifs, aventuriers, secouristes, militaires et héros du quotidien - de Géraldine Fasnacht à Élisabeth Revol, de Mike Horn à Matthieu Ricard, du policier du Raid à monsieur Tout-le-Monde -, Gérard Guerrier part à la découverte du courage. Pourquoi tant de peine ? Parce que le courage fait et continuera à faire la noblesse de l'Homme et parce qu'il ne peut y avoir de bonheur individuel ni de société juste sans courage.

  • Prendre l'air et vivre l'aventure !
    " La randonnée, tu connais ? " est présenté comme les précédents. Le récit mêle tous les aspects qu'un enfant ou une personne devrait savoir sur la randonnée, la marche loisir. Comment la marche a façonné l'histoire de l'humanité, les grands noms de marcheurs écrivains, philosophes, explorateurs, photographes, etc... mais aussi les aspects pratiques de l'activité incluant l'explication de quelques principes de base comme le respect de la nature et la connaissance de l'environnement.
    Au fil des pages, le jeune lecteur découvre aussi toutes les façons de pratiquer la randonnée : la balade d'une après-midi, au trek engagé en territoire lointain en passant par la rando écolo, la rando nature etc... incluant aussi quelques notions sur : comment vivre en communion avec le milieu naturel. Pour rendre cet ouvrage attractif, de nombreux dessins et photos illustrent le texte comme pour les précédents ouvrages.

  • Gérard Guerrier explore un sujet qui est aujourd'hui au coeur de nos sociétés : la peur. Mais pas n'importe quelle peur : la peur choisie, celle acceptée et parfois recherchée des aventuriers, des explorateurs, mais aussi celle de tous les jours. Pour mieux comprendre les ressorts de la peur, son rôle dans les mécanismes de décision, ses conséquences, il s'est autant tourné vers les philosophes Spinoza, Blaise Pascal, Kierkegaard, Lacan, Darwin, que vers les neuroscientifiques et psychiatres. Mais pas seulement... Comme l'expérience est toujours le meilleur exemple et le meilleur moyen de comprendre, il a interrogé aventuriers et sportifs extrêmes, ceux qui ont choisi de vivre avec la peur : Isabelle Autissier, Bertrand Piccard, Pierre Mazeaud, Loïck Peyron, Jean-Louis Étienne, Géraldine Fasnacht... Chacun donne sa définition de la peur, mais aussi ses formules et ses moyens de la surmonter, de la contourner, pour mieux avancer.
    Dans cet essai, philosophes et sociologues, base-jumpeurs et freeriders, explorateurs, montagnards et marins dialoguent par-delà l'Histoire, par delà leur expérience et leur savoir, sur la peur, leurs peurs, la gestion qu'ils en font ou qui leur glisse entre les mains.

  • Gérard Guerrier invente son propre itinéraire à travers les Alpes pour se rendre d'Allemagne en Italie, des forêts profondes de Neuschwanstein aux collines parfumées de Bergame, en passant par le Vorarlberg autrichien et l'Engadine suisse.

  • Un roman initiatique, sur fond de la redoutable « guerre blanche » qui opposa les troupes de montagne italiennes et austro-hongroises entre 1915 et 1918 dans les massifs du Stelvio, de l'Ortler et de l'Adamello.

    Juillet 1913, dans les montagnes entre Autriche et Italie. Jean, encordé à son cousin Dante et à Walter, leur guide et ami tyrolien, assiste impuissant à la chute mortelle de son père, un industriel milanais. La vie du jeune homme, jusqu'alors harmonieuse, rythmée par la passion paternelle pour l'alpinisme et la musique enseignée par sa mère, pianiste française, se disloque. L'attentat de Sarajevo va précipiter les trois jeunes gens dans le chaos du monde et la tragédie.  Alors que Walter intègre un régiment de Kaiserjäger, Jean reçoit un ordre de mobilisation de l'armée française. Il choisit plutôt l'armée italienne, restée neutre, et part pour l'Académie militaire. Las, le 23 mai 1915, l'Italie déclare la guerre à l'Autriche-Hongrie.Promu sous-lieutenant dans les alpini, Jean rejoint le front dans le massif de l'Adamello où il retrouve son cousin, engagé de la première heure.
    Dans ce cadre grandiose d'arêtes et de glaciers, les offensives à outrance fauchent la fine fleur de l'alpinisme italien. L'hiver est pire encore avec les assauts du froid, de vent et des avalanches.
    À la faveur d'une permission à Milan, Jean présente Dante à Antida, dont il est amoureux. Comment ne pas remarquer le contraste entre le chaste et fragile « lieutenant français » et le sergent aux épaules larges, auréolé de cicatrices et de médailles ! C'est en rivaux que les deux cousins retournent au front...
    Un jour, une colonne autrichienne dont les alpini observaient la progression est engloutie par une avalanche. Contre l'avis de Dante, Jean se porte au secours de l'ennemi. Parmi les survivants se trouve Walter, leur ami guide. Les retrouvailles des anciens compagnons de cordée tournent bientôt au drame...

  • 15 août 1943. Jean Lippmann, un grand bourgeois de Nice, sa fille et ses deux grands fils, font l'ascension de la Grande Séolane dans les Alpes du Sud. Malgré les menaces qui pèsent sur leur destin, l'atmosphère est joyeuse. En quelques semaines pourtant, leur destin bascule avec l'arrivée des commandos nazis, chasseurs de Juifs. La famille Lippmann prend le maquis dans les montagnes de l'Ubaye. Ils hivernent là. En symbiose avec les montagnards, ils multiplient les reconnaissances à peau de phoque.

    Quelques jours après le 6 juin, obéissant aux ordres, malgré leurs réticences, ils participent au bouclage de la vallée de l'Ubaye. Bousculés par l'ennemi, ils se replient dans le Haut-Verdon. Au contact avec la réalité de cette guerre de partisans, ils réalisent peu à peu que la résistance, qu'ils avaient idéalisée, a aussi ses zones d'ombre, jusqu'au drame final... Gérard Guerrier retrace, au plus près de la vérité historique, le roman alpin de ces maquisards. Tout au long du récit, il nous raconte aussi son enquête à la rencontre des derniers témoins.

  • Ces 22 randonnées itinérantes, en boucle ou en traversée, souvent hors sentiers, sur glacier ou en rocher, dans 6 pays, sont une invitation au voyage et au rêve pour parcourir les recoins secrets du massif des Alpes.

    Nos Alpes, si belles soient-elles, sont parmi les montagnes les plus parcourues, peuplées et les plus urbanisées de la planète ! Pourtant, chaque montagnard connaît au moins un « coin secret » où il part faire le plein d'air pur et d'espoir...
    Paulo Grobel, guide de haute montagne, spécialiste de l'Himalaya et Gérard Guerrier, écrivainvoyageur et accompagnateur en montagne, ont sillonné pendant de nombreuses années les montagnes les plus lointaines. Et puis... ils ont décidé de partir à la découverte des « coins secrets » du massif alpin, de la Méditerranée à la Slovénie.
    Ces 22 randonnées itinérantes, en boucle ou en traversée, dans 6 pays, sont une invitation au voyage et au rêve : des couloirs glaciaires du massif des Écrins (France), aux déserts de calcaire des Alpes kamniques (Slovénie), en passant par les alpages des Alpes bergamasques (Italie). Bien souvent, pour accéder à ces « coins secrets », nos deux explorateurs ont dû inventer un passage, dormir à la belle étoile, courber l'échine sous le poids du sac, défricher un sentier oublié depuis des générations, bref vivre pleinement leur aventure en se frayant une trace entre le trek et l'alpinisme.
    Si les niveaux de difficulté de ces circuits sont variables : de la randonnée sportive à l'alpinisme réputé facile, il s'adresse à des montagnards aguerris capables de voyager en autonomie et, si nécessaire, de changer leur itinéraire pour faire face à un imprévu ou l'arrivée du mauvais temps.

empty