• En 1936, Eigil Knuth, un jeune artiste danois, décide de tourner le clos à la civilisation pour aller hiverner à Angmagssalik, sur la côte est du Groenland, où il souhaite pratiquer la sculpture. Alors qu'il est déjà en route, il rencontre une expédition française de trois hommes menée par Paul-Emile Victor, qui lui propose de se joindre à eux pour traverser l'Inlandsis d'ouest en est. Il saisit l'occasion de réaliser son rêve le plus fou et se joint aux Français.
    Mais l'aventure sera bien plus épique qu'il l'imagine... Pour Paul-Emile Victor, cette aventure restera "la plus grande de toutes". Le récit du jeune Eigil, publié au Danemark en 1937 sous le titre Quatre hommes et le soleil et jusqu'alors inédit en France, est aussi drôle que poignant.

  • Indépendance: un fjord au nord-est du Groenland, que peu d'hommes ont exploré. Eigil Knuth est l'un d'eux. Dans ce petit livre de la maturité, insolite vade-mecum en forme de méditation, il fait la somme poétique de ses pérégrinations à travers la région. De sa contemplation des paysages englacés, déserts, Eigil Knuth tire une réflexion sur la condition humaine et rend hommage à la Terre d'Indépendance, où il a vécu l'une des expériences les plus rares qui soient : découvrir un univers aussi vierge que le regard qui s'y pose. Pour un sculpteur tel que lui, c'est une chance inouïe de transformer son appréhension du réel. En cela, Indépendance est le récit d'une renaissance.

empty