• Ce livre est une présentation provocatrice et cynique des sept étapes qui permettent aux leaders populistes de passer du statut de «personnage ridicule» à celui d'«autocrate terrifiant».
    Ces sept étapes qui matérialisent le moment où une démocratie bascule dans une dictature, Ece Temelkuran les a identifiées dans son pays d'origine, la Turquie. Mais elle en observe aussi les prémices dans bien d'autres États, y compris des démocraties que nous pensions très solides : création de mouvements qui veulent s'adresser au «vrai peuple», bêtise érigée en moyen de communication, complotisme comme obscurantisme contemporain...
    La journaliste en exil, qui a observé ces dérives lors de ses nombreux déplacements dans le monde, développe l'idée d'un «mal de la banalité» qui devrait nous inciter à toujours rester vigilants pour éviter de basculer hors de la démocratie. Un livre salutaire pour qui veut voir le monde tel qu'il est, et non tel qu'on espère qu'il perdurera.

    Ajouter au panier
    En stock
  • ''This is essential'' Margaret Atwood on Twitter ''She''s one of the most acute and perceptive analysts of the furtive growth of fascism. Everyone should know about this'' Philip Pullman ''Vibrates with outrage'' The Times ''It couldn''t happen here'' Ece Temelkuran heard reasonable people in Britain say it the night of the Brexit vote. She heard reasonable people in America say it the night Trump''s election was soundtracked by chants of ''Build that wall.'' She heard reasonable people in Turkey say it as Erdogan rigged elections, rebuilt the economy around cronyism, and labelled his opposition as terrorists. How to Lose a Country is an impassioned plea, a warning to the world that populism and nationalism don''t march fully-formed into government; they creep. Award winning author and journalist Ece Temelkuran, identifies the early-warning signs of this phenomenon, sprouting up across the world from Eastern Europe to South America, in order to define a global pattern, and arm the reader with the tools to root it out. Proposing alternative, global answers to the pressing - and too often paralysing - poltical questions of our time, Temelkuran explores the insidious idea of ''real people'', the infantilisation of language and debate, the way laughter can prove a false friend, and the dangers of underestimating one''s opponent. She weaves memoir, history and clear-sighted argument into an urgent and eloquent defence of democracy. No longer can the reasonable comfort themselves with ''it couldn''t happen here.'' It is happening. And soon it may be too late.

  • Sur le toit d'une terrasse à Tunis, quatre femmes se retrouvent par hasard, et tandis que résonnent les youyous suraigus d'un mariage elles bavardent, boivent du whisky, assistent à un feu d'artifice. Il y a Maryam, l'historienne égyptienne, qui a fait preuve d'une liberté sexuelle surprenante quand elle déclare avoir fait l'amour sur la place Tahir, lors du soulèvement. Et Amira, la jeune tunisienne de retour de New York, activiste politique, danseuse du ventre et Mme Lilla, la plus âgée, qui a vécu à Paris et à Londres, et qui veut entraîner les autres en Lybie, sur les lieux des cités antiques où a vécu la déesse Didon.
    Après une traversée rocambolesque de la Lybie à bord d'une voiture conduite par un chauffeur local, puis à dos de chameau, elles vont tenter de rejoindre Tripoli à bord du yacht d'un oligarque russe qui finira par les débarquer à Beyrouth.
    Un roman au charme tout oriental où mythes et réalité s'entrecroisent.

  • Menaces faites aux médias, emprisonnements, massacres dans les régions kurdes, affaires et corruption, sous-évaluation de la menace de l'État islamique, attentats à répétition et désordres au sein des services de renseignement : considéré comme démocratique, le gouvernement Erdogan ressemble de plus en plus à celui d'un régime autoritaire. Et bien que la Turquie soit un État laïc, le pouvoir du parti Justice et développement nourri l'influence des conservatismes religieux, avec des figures proches du pouvoir qui dénoncent l'avortement ou appellent à criminaliser l'adultère.
    Entre Orient et Occident, le pays est secoué par les contrecoups du printemps arabe, la proximité de la guerre civile syrienne et la montée en puissance de Daech.

    Romancière, essayiste, journaliste et blogueuse, Ece Temelkuran est l'une des journalistes les plus connues de la Turquie contemporaine. Dans le collimateur du pouvoir turc pour ses prises de position, elle dresse avec La Turquie ou l'échec d'une nation un tableau vivant et extrêmement personnel de la crise que travers la Turquie contemporaine.
    Avec ce livre dans lequel elle souhaite « dire au monde comment les choses dégénèrent en Turquie », elle revisite le passé récent de la Turquie pour mettre en lumière son glissement progressif vers un État fasciste, elle pointe une culture de répression et d'autoritarisme dont elle identifie le point de départ au moment de la chute des Ottomans, et un climat de déni autour du génocide arménien, mais elle croit aussi profondément aux voix de la dissidence.
     

empty