• Espagnol Gabriel figueroa luna cornea

    Cornea

    La mirada de Gabriel Figueroa Mateos (1907-1997) no está vinculada únicamente a una filmografía compuesta por más de doscientas películas y a varias de las obras cumbre de la cinematografía mexicana. Su multidisciplinario trabajo iconográfico fue determinante en la construcción del horizonte visual sobre el que se proyectaron los imaginarios del México posrevolucionario.
    En su entrega número 32, la revista Luna Córnea, publicada en formato libro por RM, despliega y desmenuza la prolífica trayectoria que Gabriel Figueroa siguió como creador de imágenes fijas y móviles -retratista, stillman, cinefotógrafo-, y como figura emblemática de una fábrica de sueños que ofreció a varias generaciones de mexicanos entretenimiento y educación sentimental.

  • Il me semble bienvenu de proposer ici quelques exercices de ­­« ­réhabilitation ­» des refusés de la philosophie platonicienne par la médiation de quelques personnages secondaires des dialogues, face auxquels Socrate, semble-t-il, avait toujours raison.

    L'ancien humanisme socratique est aujourd'hui - après Nietzsche, Wittgenstein, Derrida, Foucault et tant d'autres - tombé en ruine. Néanmoins il est encore temps de construire un autre humanisme, plus modeste, défensif plutôt mais plus solide peut-être, un « ­humanisme secondaire ­», mais à condition de se poser la question première ­: où se trouve donc l'origine des erreurs anciennes qu'il faut en quelque sorte expier ­? Quo numine laeso quels sont donc les dieux qui, autrefois irrités par la philosophie socratique, se sont entre temps vengés d'elle, mais aussi, me semble-t- il, de l'être humain dans son intégrité ­? Seule, la réponse à cette question nous permettrait, à mon sens, de repartir la tête haute et de faire comprendre au monde actuel (contemporain du terrorisme de masse, de la manipulation génétique et de la vulgarité du « ­chat ­» sur le net) que Socrate, si irritant pût-il être dans ses prétentions à avoir toujours et irréfutablement raison (une raison assez fragile somme toute), n'est tout de même pas mort inutilement.

    Voyons donc ce qui se passe lorsque Socrate a tort

  • Dans l'univers d'Antunes, on se dispute ciel et terre, ténèbres et lumière.
    Démons et anges défendent la politique de leurs âmes enragées, tout comme les humains... Les uns à côté des autres, ils déroulent à travers leurs attitudes les pépites d'un imaginaire s'inscrivant à l'interstice de l'esprit vagabond de l'artiste et les récits de l'histoire intuitive de notre humanité.

  • Raymond hains

    Ileana Cornea

    Etude sur l'artiste contemporain Raymond Hains, en 11 chapitres, accompagnée de reproductions en couleur de ses oeuvres.

  • This book explores what science fiction can tell us about the human condition in a technological world, with the ethical dilemmas and consequences that this entails. This book is the result of the joint efforts of scholars and scientists from various disciplines. This interdisciplinary approach sets an example for those who, like us, have been busy assessing the ways in which fictional attempts to fathom the possibilities of science and technology speak to central concerns about what it means to be human in a contemporary world of technology and which ethical dilemmas it brings along. One of the aims of this book is to demonstrate what can be achieved in approaching science fiction as a kind of imaginary laboratory for experimentation, where visions of human (or even post-human) life under various scientific, technological or natural conditions that differ from our own situation can be thought through and commented upon. Although a scholarly work, this book is also designed to be accessible to a general audience that has an interest in science fiction, as well as to a broader academic audience interested in ethical questions.

  • Année de tous les espoirs et de tous les dangers, 1989 a fait basculer le continent européen dans une autre histoire.
    La chute du communisme totalitaire a soulevé les peuples de l'Est et révélé de fortes personnalités. Doina Cornea, en Roumanie, est le symbole de ce basculement historique. Dans ces entretiens en forme de mémoires, l'une des plus célèbres parmi les opposants à la dictature de Ceausescu évoque ses dix dernières années de combat, au service de la liberté et de la difficile conquête de la démocratie. Souvenirs personnels, rencontres au sommet avec les responsables politiques de l'Ouest, débats intellectuels, ces dialogues avec Rodica Palade sont un témoignage incontournable pour comprendre les bouleversements récents, le passé et l'avenir d'un pays en pleine mutation.
    C'est " un extraordinaire plaidoyer, écrit Danielle Mitterrand dans sa préface, inspiré par les peuples riches de leur culture empreinte de moralité. "

empty