• « Comme souvent au Pays Basque et dans ses environs, contes et gastronomie sont liés. Selon la légende, Gaston Fébus, fier chevalier béarnais, blesse un cochon sauvage lors d'une chasse. Il retrouve l'animal dans une source d'eau salée, parfaitement conservé. Ainsi commença la salaison sur le bassin de l'Adour, ce fleuve dont nous avons parlé qui nait au Pic du Midi, traverse le Béarn pour finir sa course à la fois dans les Landes et au Pays Basque. Le jambon de Bayonne se retrouve également en pointillé à d'autres occasions : sur le portail de la cathédrale d'Oloron Sainte-Marie, à la table d'Henri IV, ou encore dans le Gargantua de Rabelais... »

empty