FeniXX réédition numérique (L'Instant)

  • Un plateau calcaire et sauvage entre mer et montagne, couvert de chênes verts et parsemé de taillis d'arbustes épineux ; des blaireaux, des huppes, des guêpiers, des loirs, des sangliers. Une chapelle en ruine et un vieux mas autrefois détruit par les dragons de Louis XIV. Une bande de petits vieux, assis jour après jour sur le banc devant la mairie, qui mènent l'enquête pour savoir où vont les touristes qui traversent le village un soir d'été. Un garde-chasse que personne n'a jamais vu, dont on ne sait d'où il vient, qui placarde des panneaux menaçants interdisant de chasser. Des incendies de forêts dont on ne sait s'ils sont l'oeuvre de touristes maladroits, de chasseurs mécontents, d'incendiaires névropathes ou de promoteurs véreux. Une bataille rangée entre les vieux loubards et ceux d'en face, des luttes sournoises entre chasseurs et écolos, un garde-champêtre qu'on appelle le shérif, la rivalité qui oppose S.R.P.J. et Maréchaussée, des dizaines de coups de feu tirés et de bouteilles vidées et, surtout, un humour noir, corrosif et réjouissant ; voilà les ingrédients qui font du Plateau des embrouilles une lecture aussi passionnante que roborative. Un coup d'essai qui est aussi un coup de maître !

  • « Les révolutions sont des temps où le pauvre n'est pas sûr de sa probité, le riche de sa fortune et l'innocent de sa vie », estimait Joubert. Si les héros de Délit de Fuite ne font pas la révolution au moins vivent-ils les temps agités d'un monde possible - où l'amour lui-même participerait de la guerre sociale. Quelques millions de chômeurs parmi lesquels nombre d'éclopés de la performance survivent tant bien que mal alors que s'affrontent les militants de l'Association pour l'Application et le Respect de la Constitution et ceux des Milices antiparasites sociaux. Fable sociale et roman d'humour noir, Délit de Fuite est aussi un bel exercice de style, car Bernard Alliot, à l'instar de Roger Nimier dans Le Hussard bleu, prête un langage particulier à chacun de ses personnages.

  • Lorsque sa femme et ses deux filles, qui attendaient son retour, sont écrasées par un chauffard qui prend la fuite, le gros industriel accuse le coup. Mais très vite il se jure de faire payer les coupables et, lorsque l'enquête de police est close sans que rien n'ait abouti, il charge son homme de confiance, Steve Darras, de reprendre l'enquête à zéro. Et celui-ci ira de surprise en surprise, faisant peu à peu sien le désir de vengeance de son patron, cependant que sur un rythme haletant et avec une habileté diabolique l'auteur bâtit un extraordinaire roman noir couronné par le Grand Prix de la Littérature Policière.

  • Une petite ville des Alpes du Sud, un peu isolée, un peu oubliée du reste du monde... Une radio locale clandestine qui déverse quotidiennement son poison, dénonçant les méfaits grands et petits, passés et présents de ses habitants... La méfiance, la discorde, puis la violence, qui s'installent sous le regard attentif mais anonyme de ce délateur hertzien qui a pris pour nom de guerre : « Sycophante »... Un journaliste local désabusé... Un flic plutôt « marginal »... Des citoyens au-dessous de tout soupçon... Une histoire de bruits, de rumeurs et de fureur.

  • En l'an 2187, les archives de Police regorgent de nombreux crimes, datant de plusieurs siècles, restés impunis faute de coupables identifiés. Jacques Freini, rare survivant d'une race en voie de disparition (il est pigiste dans un journal de bibliophilie), jongle avec le temps entre Terre et galaxies dans une folle course-poursuite pour traquer l'auteur d'un crime étrange, commis deux siècles plus tôt au Salon du Livre 1987. Que veut dissimuler Milan Spassieck, le tout-puissant dirigeant de la multinationale SPACIALEK ? Comment Susan, la belle Américaine, conjugue-t-elle amour et mission ? Qui aurait imaginé que le jazz serait la musique classique du XXe siècle ? Quel micmac dans le cosmos ! Décidemment, ça swingue dans les étoiles.

  • La vengeance des Pharaons ? Vous n'y croyez pas ? Et pourtant, quarante siècles plus tard, Pylops, le plus féroce farceur de l'Histoire, continue à faire des siennes ! Elles sont saignantes ! Jan-Janus, écrivain de polar, croit se livrer à une plaisante croisière sur le Nil. Las, accusé de toutes les plaies d'Égypte, aux prises avec des trafiquants de drogue, des pilleurs d'antiquités et des drôlesses explosives, traqué à la fois par des malfrats et la police égyptienne dans la Cité des Morts, il aura bien du mal à sauver sa peau et prouver une innocence, qu'il vaut mieux ne pas trop gratter de l'ongle.

  • Mai 1988. Le locataire de l'Élysée vient de signer un nouveau bail. Encadré dans la rubrique « faits divers », un cinéma parisien est la proie des flammes. Accident ? Pendant ce temps, à Cannes, on s'active pour réussir le dernier festival du Palais Croisette, cathédrale du 7e art promise à la démolition. Mais le chant du cygne se change en sanglante tragédie. Un « fossoyeur » énigmatique flingue à tout-va au milieu des clinquantes festivités. « ...Dans Cannes, des milliers de gens vivaient de pellicules de plus ou moins bonne qualité, un assassin jouait à cache-cache, un flic tentait de le débusquer et moi, je souhaitais vieillir prématurément.... » Moi, Michel Ravel, critique et amoureux de cinéma, chargé soudain de dénouer les fils d'une vengeance où surgissent les fantômes d'un passé qui est celui du cinématographe. Avec la perspective de servir de cible, comme dans une mauvaise série B. Et le spectacle continue.

empty