Hobbies

  • Carnets de marins

    Huw Lewis-Jones

    • Paulsen
    • 19 Septembre 2019

    La mer est depuis toujours une inépuisable source de fascination, un lieu d'émerveillement et de terreur. Les journaux de bord, carnets de croquis, lettres et dessins nous font partager les expéditions et navigations des marins les plus intrépides. Une source essentielle pour comprendre leur vécu et leur ressenti, suivre leurs découvertes de nouveaux rivages et de créatures extraordinaires, connaître leurs appréhensions des dangers et leurs accomplissements.
    À travers des documents datant du XVIe au XXe siècle, complétés par des notices biographiques, nous partons à la rencontre d'officiers et de matelots ordinaires, de cuisiniers et de baleiniers, de chirurgiens et d'artistes, tous explorateurs et aventuriers à leur manière. Parmi eux, Jeanne Baret, première femme à avoir fait le tour du monde - sur un navire où elle s'était embarquée clandestinement -, l'Italien Antonio Pigafetta, qui navigua avec Magellan, William Bligh, capitaine du Bounty, Piri Reis, amiral ottoman et cartographe, le Tahitien Tupaia, qui participa au premier voyage de Cook, ou les figures exceptionnelles que furent le flibustier Bartholomew Sharp, le naturaliste Georg Steller et Zheng He, l'homme aux commandes d'une flotte chinoise de 200 navires sous l'empereur Ming.
    Comme des trésors surgis des malles, les carnets des hommes et des femmes qui prennent la mer sont une invitation à embarquer.

  • Près de 400 ans après les expéditions de Christophe Colomb, Jean-Baptiste Charcot, le « gentleman des pôles », entreprend d'écrire sur le grand navigateur. Riche de son expérience d'explorateur et de marin, doté d'une solide connaissance des sciences grâce à son père médecin, c'est ici l'homme de métier qui s'exprime en expert, raconte le capitaine de navire moderne qu'était Christophe Colomb et dresse un état des lieux de la Marine à la fin du XVe siècle. Il réalise un portrait complet de l'Amiral, depuis son enfance à Gênes jusqu'à ses démarches auprès des Rois Catholiques, puis ses quatre grands voyages outre-Atlantique qui permettront de tirer un trait sur le Moyen Âge et d'ouvrir la voie aux temps modernes. Il s'étend, sans détour ni exagération, à la manière des véritables marins, sur la prodigieuse aventure maritime de Christophe Colomb, en décrivant des épisodes de la vie des matelots, entre chants collectifs, labeur quotidien, mutineries et découvertes fantastiques.
    Conquistador, astrologue, chef d'expédition, marchand, vice-roi des Indes... On oublie souvent la qualité première du célèbre explorateur italien : son art des sciences de la navigation. Jean-Baptiste Charcot la rappelle dans un texte vivant, accompagné par plus de 200 illustrations.

empty