Livres en VO

  • Espagnol Pedro Páramo

    Juan Rulfo

    «Desconcertante, lista a inquietar a la crítica, está ya en los escaparates la primera novela de Juan Rulfo, Pedro Páramo, que transcurre en una serie de transposiciones oníricas, ahondando más allá de la muerte de sus personajes, que uno no sabe en qué momento son sueño, vida, fábula, verdad, pero a los que se les oye la voz al través de la 'perspicacia despiadada y certera' de tan sin duda extraordinario escritor.» Con estas palabras iniciaba Edmundo Valadés la primera reseña de Pedro Páramo, aparecida el 30 de marzo de 1955 y conservada por Rulfo entre sus papeles.

    Desde entonces, escritores como Jorge Luis Borges, Gabriel García Márquez, Gu¨nter Grass, Susan Sontag y Mario Vargas Llosa, o el cineasta Werner Herzog, entre muchos más de cualquier lengua, coinciden en calificar esta novela como una de las obras maestras de la literatura de todos los tiempos. La encuesta del Instituto Nobel de Suecia, de 2002, dirigida a un centenar de escritores y estudiosos de todo el mundo, ubicó a Pedro Páramo entre las cien obras que constituyen el núcleo del patrimonio universal de la literatura

  • The iconic Mexican painter as seen through over 300 archival items, from her wardrobe to her personal art collection This compendium presents the rich diversity of themes, ideas, concepts and emotions generated around two fundamental, iconic figures of modern Mexico: painter Frida Kahlo and her husband, muralist Diego Rivera.
    More than 300 images from the archives of the Museo Frida Kahlo in Mexico City offer readers a glimpse of Kahlo's distinctive wardrobe and the impressive collections of popular and pre-Hispanic art she assembled with Rivera, her connection with photography and the history of La casa azul, her beloved cobalt-blue home that now serves as the museum's main building. This volume welcomes us into Frida Kahlo's universe, exploring the legacy of an indispensable figure in the world of 20th-century art and culture in her native Mexico and across the globe.
    Frida Kahlo (1907-54) began painting at the age of 18 when she was immobilized for several months as a result of a bus crash that left her permanently disabled. From then on, art served as an immense source of healing for Kahlo as well as a vehicle for self-expression and cultural exploration. At the heart of Kahlo's practice was her love for Mexican folk tradition, her staunch communist beliefs and her complex relationship with her body, gender and sexuality. A lifelong activist, Kahlo died of a pulmonary embolism after participating in a demonstration against the CIA's invasion of Guatemala.

  • Des timbres aux affiches grand format en passant par les magazines, les tracts, les partitions ou les publicités, ce livre rassemble plus de 350 imprimés mexicains des années 1910 aux années 1960, allant des micro-tirages aux impressions en quantité massive. Cette banque d'image engagée et colorée en dit long sur l'Histoire du pays après la Révolution Mexicaine de 1910, sur la culture de l'imprimé qui y reste omniprésente et sur l'importance que l'imagerie populaire mexicaine, entre fantasme et réalité.

  • Ce catalogue accompagne une exposition à la Fundacion Mapfre (30 septembre 2020 - 10 janvier 2021). Lee Friedlander y présente son travail réalisé après son exposition au MoMA en 2005. Dans une édition conçue par Lee Friedlander et son épouse Maria, l'ouvrage rassemble 350 images de l'un des photographes les plus influents de notre temps et l'un des maîtres de la photographie aux États-Unis du XXe siècle. Depuis les années 1960, Friedlander est un chroniqueur infatigable de son propre monde et de son environnement. Ses photographies révèlent à la fois les aspects communs et inattendus de la vie quotidienne.

  • Angel Albarran et Anna Cabrera (tous deux nés en 1969) imprimeurs renommés pour de nombreux musées et photographes, dont Masao Yamamoto, livrent ici leur premier travail en tant qu'artistes. Leur pratique expérimentale mêle techniques d'impressions modernes et anciennes : ils interrogent ainsi les traces que la photo peut saisir du passé, notre relation au temps et à la mémoire, et la perception de l'image photographique entre réalité et illusion.

  • Anglais Pieter hugo la cucaracha

    Pieter Hugo

    La Cucaracha, dernier projet du photographe Pieter Hugo, a été créé au Mexique en 2018 et 2019. Cette série de photos dépeint les personnes et les situations rencontrées par l'artiste au cours de ces quatre séjours à Mexico, Oaxaca de Juárez, Juchitán et Hermosillo. Les portraits et natures mortes mettent en avant l'ouverture de cet artiste voyageur face à des situations génériques mais inattendues.

  • Première monographie consacrée uniquement au travail en couleur du photographe mexicain proposant une séléction de clichés dont certains inédits.

  • Le Jeu de Paume présente, en collaboration avec le Museo Amparo de Puebla (Mexique), la première exposition rétrospective de la photographe Kati Horna (1912-2000), retraçant plus de six décennies de production en Hongrie, en France, en Espagne et au Mexique. Mexicaine d?adoption, elle fait partie de la génération de photographes hongrois contraints de quitter leur pays en raison des conflits et de l?instabilité sociale des années 1930.

  • Anglais Kazuma obara exposure

    Obara Kazuma

    Trente ans ont passé depuis qu'a eu lieu le plus grave accident nucléaire à Tchernobyl. Le photojournaliste Kazuma Obara s'est rendu en Ukraine de février 2015 à avril 2016 et y a photographié les portraits de ceux directement impactés par l'explosion et qui ont ainsi vu leur vie changée à jamais. Exposure présente ses trente portraits d'hommes et femmes de Tchernobyl, dans un ensemble de deux livres et une réplique de journal.

  • Dans cette série importante Jérôme Sessini documente six années de guerre en Ukraine, montrant les moments de répit comme les moments les plus durs de vies rythmées par le conflit. Sans filtre, il témoigne à l'aide d'images et de textes de l'hypocrisie, de la violentce, mais aussi de la banalité de ces évènements au portes de l'Europe.

  • À la mort de Frida Kahlo en 1954, sa maison familiale, la légendaire Casa Azul, fut changée en musée. Peintures, céramiques, dessins et livres furent sélectionnés et exposés, tandis que le reste (objets, vêtements, documents, dessins et lettres, ainsi que plus de 6 000 photographies) fut stocké dans la salle de bain restée fermée, et ainsi rendu inaccessible pendant plus de 50 ans. Au coeur de l'événement qu'a constitué l'ouverture de cette réserve se trouve la redécouverte des photos prises par Frida Kahlo et souvent annotées de sa main : un témoignage unique sur sa vie, ses influences visuelles et artistiques. Une sélection de ces images est présentée dans ce livre.

  • L'emblématique série de photos des travestis de la place Blanche réalisée par Strömholm dans les années 1950 est soigneusement rééditée en petit format.

  • La présence d'OVNI rend les lieux où ils sont apparus particulièrement mystérieux, incarnant alors une énergie singulière propice à la réflexion sur l'immensité, l'inconnu, le vide. Depuis le développement des moyens de communication, et notamment des techniques d'images dans les années 1950, les phénomènes d'OVNI se sont multipliés, étayés par des preuves de plus en plus semblant authentiques. Cet ouvrage spiralé recense les signalements d'OVNI sur le territoire américain, l'illustrant de photographies, cartes, coupures de presse...

  • Anglais Posada a century of skeletons

    Posada

    Edité à l'occasion des cent ans de la mort de José Guadalupe Posada (1853 - 1913), ce magnifique ouvrage dresse un panorama très complet de l'oeuvre de ce graveur et illustrateur de génie. Fin observateur du genre humain, il saisit toutes les facettes de la société mexicaine au tournant du 19e siècle, à travers des images pieuses, des portraits de gloires nationales, des illustrations et caricatures pour la presse et de nombreux livres, sans oublier ses célèbres calaveras, avec lesquelles il raconte les joies et les peines de son peuple.

  • Photographe emblématique de l'underground madrilène des années 1980, Alberto García-Alix déconstruit la réalité par la photographie. Un voyage émotionnel à travers sa propre imagination : paysages urbains, natures mortes abstraites, portraits et autoportraits qui sont exposées à la Maison Européenne de la photographie (22/10/14 - 25/01/14).

  • En miroir du livre The Pigs qui parlait de la situation économique du Sud de l'Europe, Carlos Spottorno propose avec Wealth Management un regard acide sur la Suisse, pays des banques et des grandes fortunes.

  • Las siluetas que dibuja Lakra en las revistas están hechas con tinta china y luego las raspa con unas agujas que se usan para tatuar. Algunos de los tatuajes están confeccionados con la misma tinta pero muy diluida, y otros, con lápiz. También usa vinílica y wash blanco.

  • Album

    Joan Colom

    Cet ouvrage est le facsimilé de l'album que Joan Colom prépara pour son ami le galeriste Josep Maria Casademont. Ces photographies prises entre 1958 et 1964 dans le fameux quartier barcelonais du Raval font partie de la série emblématique Gente de la Calle, qui a marqué l'histoire de la photographie au XXe siècle. Elles sont présentées dans la maquette d'album conçue par Colom lui-même et valorisées par un rythme narratif très expressif.

empty