Gallimard

  • L'AN 2020, marqué par la Covid-19 et l'effondrement du marché pétrolier, est celui de tous les bouleversements depuis le Moyen- Orient jusqu'aux banlieues de l'Europe.
    Le conflit israélo-palestinien se fragmente avec, d'un côté, un pacte portant le nom du prophète Abraham, qui va des États-Unis à Abou Dhabi au Maroc et au Soudan en passant par Israël, agrège l'Égypte et l'Arabie, et lorgne l'Irak ; de l'autre « l'axe fréro-chiite » qui rassemble Gaza, Qatar, Turquie et Iran, avec le soutien ponctuel de la Russie.
    Dans ces convulsions sismiques, Beyrouth explose, réfugiés et clandestins affluent en Europe, et le président turc Erdogan tente de refaire d'Istanbul le centre de l'islam mondial.
    Enfin, le terrorisme frappe de nouveau, en France et en Autriche, au nom d'un jihadisme sans organisation. Il s'appuie sur une atmosphère créée par des entrepreneurs de colère, mobilisant foules et réseaux sociaux du monde musulman pour venger leur prophète face à l'Occident - tandis que Joe Biden doit restaurer la confiance des alliés de l'Amérique.

    Poursuivant la réflexion engagée dans Sortir du chaos, succès français et international, Gilles Kepel propose, cartes et chronologie à l'appui, la mise en perspective indispensable de l'actualité pour comprendre et anticiper les grandes transformations de demain.

  • Depuis 1973, nous avons assisté à une islamisation progressive de la politique au Moyen-Orient, puis à la jihadisation de la région et de l'Occident. En moins d'une décennie, nous sommes passés de l'enthousiasme des slogans démocratiques universels des « printemps » et de leur « révolution 2.0 » à une funeste régression au salafisme, au retour de l'autoritarisme et à la guerre civile. Le chaos s'est aujourd'hui installé au Moyen-Orient et autour de la Méditerranée.
    Comment s'est-il établi ? Comment en sortir ? Quels sont aujourd'hui les choix sur la table d'Emmanuel Macron, de Donald Trump ou de Vladimir Poutine ? C'est à ces questions d'une brûlante actualité et d'une importance cruciale que répond ce livre, réflexion à la fois experte et pédagogue permettant de décrypter le présent et de comprendre les scénarii à venir.
    Cet ouvrage offre aussi, pour la première fois, une analyse complète et compréhensible du conflit syrien.

    Pour ce faire, Gilles Kepel est retourné partout - Palestine, Israël, Égypte, Tunisie, Libye, Oman, Yémen, Qatar, Bahreïn, Arabie saoudite, Liban, Turquie, Syrie, Kabylie, Russie - et a rencontré tous les acteurs. Fort de son expérience du terrain et de sa connaissance de la région, analysant les événements les plus récents à la lumière de l'histoire, il livre ici une contribution essentielle pour qui veut comprendre les enjeux d'aujourd'hui et de demain.

  • Cinq ans après les attentats qui ont ensanglanté la France - de la tuerie de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015 aux massacres du Bataclan le 13 novembre 2015 - ce livre présente le premier récit de l'intérieur du processus qui a vu naître le jihadisme français parmi les « cités » enclavées des banlieues populaires et a mené ses activistes, en passant par le « califat » de Daech au Levant, jusqu'aux prisons de l'Hexagone.
    C'est en effet à partir de quatre-vingts entretiens avec des jihadistes incarcérés que Hugo Micheron a pu reconstituer la structuration des réseaux et des territoires du jihad. S'inscrivant en faux contre l'opinion commune qui fait du monde pénitentiaire une institution totalitaire coupée de la société, il analyse les interactions constantes entre celui-ci et les « quartiers ». Il montre comment la projection dans l'hyper-violence sur la « terre sainte du Châm » en Syrie et sur le territoire français est l'aboutissement d'un itinéraire qui démarre dans les cercles salafistes de Toulouse et Molenbeek dès la fin du siècle dernier. Il est scandé par les grands bouleversements des attentats du 11 Septembre 2001 aux États-Unis et les meurtres commis par Mohamed Merah en mars 2012, préludes à la proclamation du « califat » à Raqqa.
    Ces analyses, qui reposent sur la familiarité de l'auteur avec les banlieues populaires, sur sa connaissance des langue et culture arabes et de la Syrie, ainsi que son immersion pendant deux années dans le monde carcéral, ouvrent des perspectives totalement nouvelles.
    Elles permettent de comprendre pourquoi la majorité de la classe politique, des hauts fonctionnaires et beaucoup d'universitaires, n'ont eu du phénomène jihadiste qu'une lecture superficielle et inopérante - dont notre société a payé un prix particulièrement élevé. Elles ouvrent également la réflexion sur les pistes pour anticiper « l'après-Daech ».

  • Depuis 2012 et 2014, Jérôme Cartillier et Gilles Paris sont basés aux États-Unis et couvrent au plus près la politique américaine. Respectivement correspondant de l'AFP à la Maison Blanche et correspondant du journal Le Monde à Washington, ils suivent au quotidien Donald Trump, dans ses briefings, ses points de presse improvisés dans le Bureau ovale, ses voyages à l'étranger à bord de l'Air Force One, et les meetings d'une campagne permanente. De leur poste d'observation, ils livrent un récit édifiant de sa présidence. Et offrent la première analyse de la crise du Covid-19 vue des États-Unis. En 2016, la première puissance mondiale a élu un nouveau leader, Donald Trump, qui brave tous les codes en vigueur, tant sur les scènes nationales que diplomatiques. En 2020, l'humanité s'est heurtée au cataclysme du coronavirus qui a mis l'économie mondiale à genoux. Ces deux événements ont bouleversé l'échiquier mondial. Ils ont aussi exacerbé les tensions entre les deux superpuissances américaine et chinoises, et au-delà.
    Les auteurs se penchent dans ce livre sur la gestion de la pandémie par Donald Trump, et ses conséquences pour ses chances de réélection. Avec une profonde connaissance de la politique américaine et une expérience de terrain unique, ils reviennent sur l'action politique du magnat immobilier, à la fois imprévisible et cohérente, clef de la loyauté spectaculaire de sa base électorale. Et éclairent de manière remarquable la personnalité publique qu'il s'est construite en cinq décennies. D'une plume vivante et maîtrisée, ils décryptent la place de l'Amérique dans le monde de demain. Cet ouvrage, qui prend en compte les événements les plus récents, est sans doute le plus complet sur la présidence Trump, et met en perspective l'enjeu de la présidentielle de 2020, première échéance électorale majeure de l'après-pandémie, pour les États-Unis et pour le monde.

  • Emmanuel Macron a de grandes ambitions pour l'Europe, énoncées lors d'un discours à la Sorbonne et dans une lettre adressée à l'ensemble du continent. Elles se heurtent à un manque total de répondant de Mme Merkel et plus généralement du principal partenaire de la France, l'Allemagne.
    Pourquoi ce couple historique censé être le moteur de l'Union européenne ne fonctionne-t-il plus ? Peut-on le réparer et comment ? C'est l'objet de cet ouvrage, qui porte un regard incisif sur l'Allemagne d'aujourd'hui et sur les aléas de nos relations avec la grande voisine d'outre- Rhin. La France, note Édouard Husson, observe depuis deux siècles l'Allemagne avec passion, que ce soit pour la haïr ou l'imiter, tandis que celle-ci hésite entre admiration et condescendance - sans qu'aucune ne soit vraiment capable de comprendre l'autre.
    À l'heure où les déséquilibres mondiaux mettent l'Union Européenne en péril, face aux États- Unis et à la Chine, où les populismes et l'immigration menacent sa cohésion de l'intérieur, Édouard Husson décrypte d'une plume acérée l'incroyable décalage entre la vision qu'ont les élites françaises de l'Allemagne et la réalité. Grâce à ses expériences personnelles, ses rencontres et sa profonde connaissance du terrain, il nous éclaire de manière inédite sur le les lignes de faille de l'Europe d'aujourd'hui et propose en urgence des pistes pour demain.

  • Rory Stewart longe à pied le mur d'Hadrien, bâti autour de l'an 120 aux confins de la Britannia romaine pour la protéger des incursions barbares. Sur cette frontière chevauchant celle qui sépare aujourd'hui l'Angleterre de l'Écosse, où le parti indépendantiste est majoritaire, il retrouve son père, Brian, pour un ultime dialogue.
    Écossais, ils ont servi la Couronne. Le père, sinophone, fut l'un des patrons des services secrets de Sa Majesté en Asie. Le fils, né à Hong Kong en 1973, arabisant, fut gouverneur adjoint en Irak après l'invasion de 2003. Il est député de la circonscription anglaise de Penrith and The Border et ministre. Cet infatigable marcheur a déjà parcouru 9 000 km en Afghanistan en 2002 ; le récit de ce périple est un «chef-d'oeuvre tout simplement » selon le New York Times.
    La description lyrique de paysages sauvages égratignés par la modernité convoque Histoire et mémoire, nouant un dialogue passionné entre Brian et Rory. Ils confrontent leurs vies aux vestiges impériaux de Rome et de Londres, tissant un récit de filiation qui enfante les grands débats de notre temps.
    À l'heure où le Brexit déchire notre voisin et partenaire, où l'Europe se cherche au péril des nationalismes, populismes et mondialisation, ce document extraordinaire remet l'homme au coeur des enjeux politiques du Vieux Continent.

empty