Balland

  • Dans ce livre vous trouverez 100 questions et les réponses, qui sont le quotidien de la recherche scientifique : les scientifiques recherchent et trouvent les réponses. Les réponses ont été sélectionnées et adaptées aux enfants, et elles sont faites pour donner un aperçu du côté excitant du travail d'avant-garde réalisé dans les laboratoires de l'Institut Weizmann de Science. Lorsque vous lirez, vous noterez que la réponse n'est jamais complète. À la fin de chaque page, Il reste des interrogations sans réponse - celles qui entraineront de nouvelles recherches dans un futur proche ou plus lointain.
    Au cours des soixante-dix années de l'Institut Weizmann des Science, si nous avons appris quelque chose, c'est que s'interroger et soulever les bonnes questions peut nous entrainer dans un voyage fascinant vers l'inconnu. La récompense pour tout ce questionnement est l'apparition d'idées nouvelles et de découvertes surprenantes qui améliorent notre vie et déterminent notre futur. Nous espérons que dans ce livre les enfants trouveront quelques réponses à leurs propres questions et en imagineront de nouvelles. Mais plus important nous espérons qu'ils retiendront le message, ne jamais arrêter de poser des questions et rechercher les réponses.
    100 illustrations

  • A une époque où les Italo-Américains ne détenaient pas encore le monopole de la voyoucratie, de jeunes juifs utilisèrent la violence, seul moyen alors à leur portée pour passer du stade de miséreux à celui d'hommes d'affaires. Toutefois, contrairement aux mafieux italiens qui n'imaginaient pas d'autre perspective de société qu'une structure parallèle et criminelle se transmettant de génération en génération, les mafieux juifs n'ont jamais considéré le gangstérisme comme une fin en soi. Il n'a été qu'un moyen de s'élever dans la société à une époque où aucun autre moyen ne leur donnait cette possibilité. Comment trouver de l'argent pour monter un business dans un quartier où l'on passait son temps à se battre pour un bout de pain ? Les études, direz-vous. Pour les juifs, les quotas d'entrée dans les universités étaient alors extrêmement limités. Ils n'étaient pas assez américains pour y être acceptés et trop pauvres pour payer. Ainsi, demeuraient-ils un peuple à la dérive cherchant seulement à assurer sa survie, comme leurs parents avant eux, misérables réfugiés ayant fui l'enfer des pogroms sans même savoir où ils iraient. Ils avaient choisi New York et il leur a fallu un certain temps pour se rendre compte qu'ils avaient finalement débarqué dans un autre ghetto. Oui, l'argent du crime a effectivement permis de soudoyer les recteurs d'universités et d'ouvrir les portes des meilleures facultés aux enfants des gangsters juifs comme à beaucoup d'autres au sein de leur communauté. Je le répète, contrairement aux mafieux italiens, aucun des caïds juifs ne voulait de cette vie-là pour ses gamins qui se sont tous, sans exception, parfaitement intégrés dans la société américaine, accédant à des fonctions tout à fait honorables. Meyer Lansky, le trésorier de l'organistaion l'avoua lui-même : « Voyez mon fils, premier juif américain à intégrer l'académie militaire de West Point. Croyez-vous qu'ils l'ont accepté pour me faire plaisir ? Voilà pourquoi, la mafia juive n'a duré qu'une génération. »

  • Un voyage avec les « cow boys » de la virologie au coeur des zones tropicales et des virus qui y circulent et qui émergeront demain sous nos latitudes. Les épidémies, l'étude des virus, ont fait l'objet de nombreux ouvrages.
    L'originalité de ce livre est d'amener le lecteur au fin fond des savanes africaines à la poursuite des virus les plus dangereux du monde (Ebola, fièvre jaune, Lassa). Un livre autobiographique qui retrace la chasse aux virus réalisée dans les laboratoires des Instituts Pasteur de Bangui (Centrafrique) et de Dakar (Sénégal) puis poursuivie par l'étude de ces virus dans les laboratoires à haute sécurité (P4) des Etats-Unis. Une expérience de « cow boy » de la virologie qui sera suivie, de vingt années de recherche, dans la plus grande société pharmaceutique productrice de vaccins (Sanofi Pasteur) pour le développement de vaccins contre le sida, la dengue, Sars-CoV et chikungunya, Une vie consacrée à la lutte contre les virus, résumé dans un ouvrage écrit au moment ou l'humanité connait la pire pandémie de ce siècle et pour laquelle nous apportons notre contribution pour éclairer le lecteur sur la complexité de celle-ci et en particulier le développement des vaccins.

  • Dans la lignée de Hasards de Mer écrit en 2018, voici un deuxième opus de récits écrits par les Marins du grand large, aventures réellement survenues à bord d'unités de la Marine Nationale. L'idée reste toujours de témoigner du quotidien de ces marins, au plus près de la réalité maritime lors des dernières décennies. Cette deuxième vague se déploie sur un vivier ici amplifié de la troisième dimension - verticale -, avec des commandos marine et le monde sous-marin.
    Avec les commandos, vous irez avec ce marin jusqu'aux limites de l'endurance et de la résistance physique et mentale, école de courage et de ténacité.
    A bord d'un sous-marin en plongée, vous aurez un récit typique de tout un équipage orienté vers une mission de renseignement en ambiance hostile dans des eaux territoriales en Méditerranée, alors que le monde Occidental se croit en paix La lutte contre les sous-marins est évoquée au sein d'une force anti-sous-marine, à partir d'une frégate anti-sous-marine.
    D'autres rendez-vous maritimes vous séduiront : une escale exotique en Afrique où l'équipage fait face à de multiples et cocasses situations diplomatiques, un marin sur son patrouilleur dans le Pacifique expliquant quelques légendes qu'il est préférable d'appréhender si on fréquente la Polynésie, un évènement de mer - l'homme à la mer tant redouté - avec une intensité palpable, une navigation face à un cyclone dans le Sud-Est Asiatique. Enfin par ces temps de confinement, vous toucherez l'importance de la bonne cuisine (« 50 % du moral des marins ! ») Vous embarquerez également à bord de bateaux qui naviguent dans le brouillard, par mauvaise mer ou à l'approche d'un cyclone, en Atlantique, en Méditerranée, dans le Pacifique, en mer de Chine Pour terminer, vous serez au coeur d'une mission extraordinaire de sauvetage de boat-people par l'aviso-escorteur Balny.

  • Témoignage sur la vie d'Israël et les actions secrètes menées par l'auteur aux quatre coins du monde et sur lesquelles il lève pudiquement un coin du voile. Il y a une forte dose d'espoir et de désespoir dans ce livre qui offre une occasion de sortir des lieux communs.Comment la narration d'un parcours militaire au sein de Tsahal se fait oeuvre littéraire destructrice de bien des idées préconçues sur l'armée, Israël mais aussi sur la littérature elle-même Au départ, ce récit autobiographique, bilan personnel d'un parisien de 68 devenu officier des services secrets israéliens, ne devait être que la chronique d'un révolté.
    Mais il avait des comptes à régler avec les gens : les israéliens, les Sex Pistols, Arafat, sa concierge, Henri Michaux, les femmes, un bébé du Rwanda, le prophète Moïse Alors, ses « confessions » sont devenues le bilan d'une époque dingue. A travers jungles et palaces, en passant par Normale Sup' et le lycée Henri IV, de Manaus à Gaza, de Manhattan à Bogota, ce n'est pas qu'un aventurier qui roule sa bosse : c'est l'histoire qui roule l'aventure. C'est la totale : thriller, provocation, voyage, poésie. C'est l'actualité brûlante, le danger, un certain opportunisme, le vécu, l'absinthe et les Uzis de l'art en direct ! Le soldat juif qui a bu le café avec Pinochet, Dick Cheney et le Prince de Thaïlande s'explique enfin dans un immense clin d'oeil et avec un style d'écriture inattendu. Alors, oubliez tout ce que vous croyez savoir des arabes, des juifs et des punks, de la guerre et de Dada.

  • Comment expliquer l'intérêt actuel de l'Iran pour le sud de l'Irak, le Yémen et la Syrie ? Celui-ci est incompréhensible si l'on ignore quel a été le moteur de la puissance iranienne sur la longue durée. Le plateau iranien se présente comme un espace géographique aux contraintes naturelles suffisamment exigeantes pour que la vie ne puisse s'y développer que de façon circonscrite. Des îlots de culture originaux, favorisés par l'isolement relatif, ont pu naître dans cet espace très particulier. L'Iran s'est ainsi doté d'une puissance imaginative, spirituelle et militaire. Il lui est toutefois impossible de rayonner sur le Moyen-Orient en restant confiné sur le territoire isolé qu'il occupe. Sa puissance régionale ne devient effective qu'à la condition que le cerveau imaginatif persan, sis sur le haut plateau, prenne possession du ventre babylonien, nombril de la puissance agricole puis maritime. Lorsque ce couplage du cerveau et du ventre devient effectif, l'Iran peut aller s'emparer d'un moteur secondaire situé sur la côte méditerranéenne. Celui-ci associe les riches provinces de Syrie et d'Égypte, sièges d'une agriculture florissante et portes sur une autre mer. À l'inverse, lorsque les pôles iranien, babylonien et syrien sont dissociés, la puissance créatrice persane se détourne du champ politique pour se tourner vers la poésie ou l'innovation scientifique.

  • Suite au décès de son père, le narrateur récupère des documents sur la disparition de son parrain Philippe de Dieuleveult. Il veut les partager et se jette dans cette affaire jamais résolue: Africa-Raft.

    En août 1985, l'expédition, composée de neuf personnes dont Philippe de Dieuleveult, traverse l'Afrique d'Est en Ouest, du Burundi à l'Atlantique, en empruntant le fleuve Zaïre.
    Parmi les membres de l'expédition, certains appartiennent à des services secrets. Philippe, quant à lui appartient à la DGSE. Simple aventure ou mission ? Ce livre apportera des éléments à cette question.L'Etat français fera tout pour couvrir un grand scandale de l'ère mitterrandienne: Faire passer, suite à la trahison d'une personne ou d'un service français, sept assassinats en simples noyades « d'aventuriers inconscients ». Tout, jusqu'à livrer à la famille, un cadavre faussement identifié comme celui de Philippe et qui s'est révélé être le corps d'un africain!
    Ce livre explique les actions du gouvernement à l'égard de la famille de Philippe. Comment Roland Dumas, ministre des affaires étrangères de l'époque, a contribué à tisser une toile d'araignée de manipulations visant à diviser deux familles amies et parentes de la région malouine : Les Dieuleveult et les Torquat (Nom de jeune fille de Diane, épouse de Philippe).
    Histoire dramatique mais passionnante qui ressemble à un roman dont les acteurs étaient Messieurs Mitterrand (Père et fils), Mobutu, Dumas, Prouteau, Elkabbach, Okito Bene Bene (services zaïrois), Parlos (Juge d'instruction), les généraux Imbot, Schmitt ... et tant d'autres personnages, chacun ayant un rôle précis. Oui, Africa-Raft, qui s'est déroulé au moment de l'affaire du Rainbow Warrior est un véritable scandale d'Etat. Africa-Raft est également un drame révélateur des pratiques de l'époque en matière de politique africaine.

  • Si tous les aspects de la vie sociale sont touchés par la violence, les violences?-?qu'elles soient éducatives, intra ou extra-familiales?-?appartenant au cercle le plus intime de l'individu sont particulièrement destructrices.

    À travers quatre récits de violences intra et extra-familiales de personnes de tous âges, et leur analyse, il s'agit de savoir si celles-ci sont traitées ou non en tant que sujets. Il s'agit aussi d'examiner les conditions de leur accueil et de leurs parcours institutionnels.

    L'ultime violence du terme «?fait divers?», qui les rend enfin visibles, interroge la part d'humanité que nous leur concédons.

    L'ouvrage veut aussi sensibiliser à la question des VEO, les violences éducatives ordinaires. Comment en effet imaginer qu'une rivalité intergénérationnelle instaurée par des parents tout-puissants, que des paroles et des écrits pervers envers l'enfant, que le contrôle répressif de la sexualité adolescente puissent former des principes éducatifs?? Ce sont pourtant des réalités vécues, souvent rendues invisibles parce que restreintes au cercle familial. Dévoiler ces types de violence permet d'interroger leurs processus de légitimation et les facteurs qui les déterminent.

    Ce livre est une réflexion nécessaire et salvatrice pour délivrer la sphère intime d'abus qui laissent souvent des traumatismes à vie.

  • Après Trump ?

    Guy Millere

    Comprendre la présidence Trump, loin de toute haine et de toute caricature, est d'une extrême importance pour quiconque veut saisir le monde contemporain. C'est la clé pour déchiffrer où en sont les États-Unis aujourd'hui et ce qu'ils seront demain.

    Pour écrire ce livre, Guy Millière a parcouru les États-Unis d'Amérique, rencontré des membres de l'administration Trump, des politiciens américains de haut rang, quelques-uns des intellectuels américains les plus importants aujourd'hui. Il offre ici une analyse d'ensemble, explique ce qu'est la «doctrine Trump» en politique intérieure et en politique étrangère, donne à voir les divisions qui parcourent le peuple américain et, dès lors, la vie politique américaine elle-même. Il procède à des révélations essentielles, mais jamais exposées jusqu'à présent dans le contexte français. Son livre est unique, différent en tous points de l'intégralité de ce que vous pourrez lire par ailleurs. C'est ce qui le rend indispensable, et c'est ce qui fait qu'il doit impérativement être au coeur de tous les débats présents et à venir sur le sujet.

  • De lieutenant parachutiste à général d'armée j'ai participé aux engagements extérieurs de la France des cinquante dernières années.

    Ce témoignage d'un parachutiste du Sahara à l'Elysée est celui d'un soldat qui pendant 37 ans s'est consacré à la défense des intérêts de la France et de ceux de « la veuve et de l'orphelin » sur les théâtres d'opérations d'Afrique et du Proche Orient. Soldat qui a toujours cru et croit toujours que le service national est le creuset de la citoyenneté et de l'intégration des minorités.

    Acteur et témoin de première main je peux témoigner de la politique et des engagements français en Afrique et au proche Orient dans les cinquante dernières années. Peu d'ouvrage couvre une telle période sous tous ses aspects stratégiques, économiques, sociaux au plus près des décideurs politiques.

  • Sujet de romans d'anticipation il y a encore plus d'une décennie, la question du cyber-conflit est désormais à la une des titres de presse. Elle devient également une préoccupation de plus en plus pressante dans le monde de l'entreprise. Et pourtant, malgré les budgets toujours plus conséquents pour la cybersécurité, la menace semble progresser inexorablement en même temps que les États se sont lancés à la conquête de la cyber-puissance. Qu'en est-il réellement ? Quels sont les risques d'emballement, pour les États et pour les Entreprises ? Où se trouve la ligne de front de ce nouveau conflit - et existerait-il des stratégies de cyber-puissance qui permettraient aux grandes nations occidentales de maintenir paix et stabilité ?

    Brossant un tableau général de la situation, des premiers usages historiques jusqu'aux impacts et transformations pour l'entreprise, cet essai décrit le bouleversement en cours sur la manière de défendre la nation et de produire de la richesse à l'âge cyber. Avec un objectif : découvrir les nouvelles règles de la sécurité et de la puissance au XXIe siècle.

  • Fort de 20 ans d'activité professionnelle en ingénierie informatique et après une dizaine d'années à enquêter comme journaliste sur les problématiques de surveillance et d'influence numérique, j'ai voulu, en écrivant cet ouvrage, faire partager mon travail avec un public le plus large possible.

    Internet : une plongée dans le Web de l'influence est un essai, ainsi qu'une enquête au long cours, traitant des principales problématiques actuelles liées au numérique : surveillance, données personnelles, addiction aux écrans, économie de l'attention, intelligence artificielle, fausses informations, réseaux sociaux, gouvernance algorithmique. Ces différents sujets traités dans l'ouvrage de manière chronologique, permettent de découvrir de façon sourcée comment une nouvelle économie s'est mise en place, celle du Web de l'influence. Particulièrement liée aux élections et aux grandes luttes idéologiques, cette «?nouvelle économie?», invisible, utilise des techniques issues des neurosciences. Le concept de Web de l'influence est traité par l'exemple, tout au long de l'ouvrage.

  • Menaces sur la gastronomie française analyse l'ensemble des facteurs qui pèsent sur l'avenir de la gastronomie en France. Il intéressera les Français qui attachent de l'importance à la gastronomie et les professionnels impactés par les évolutions examinées et les réflexions prospective sur ce que pourrait être la gastronomie française dans dix ans et au-delà.
    Approche globale des problèmes de la gastronomie : impact des évolutions liées aux nouvelles technologies de l'information, aux évolutions des sociétés occidentales et française en particulier, aux contraintes de ressources humaines, à la pression constituée par la prise en compte de la santé humaine, de l'environnement et du bien-être animal (ainsi que d'autres contraintes juridiques), à la tendance à la concentration, à la nouvelle concurrence étrangère ;
    Le livre est riche des entretiens avec un grand nombre de Chefs (étoilé ou non) français et étrangers, de présidents d'associations et d'instances gastronomiques, de directeurs de festivals gastronomiques, de producteurs, d'exportateurs et d'autres acteurs de la gastronomie (dont la liste figurera en début d'ouvrage).

  • A l'occasion de la sortie dans les salles de Silence, un film de Martin Scorsese inspiré par l'histoire des martyrs japonais du XVIIe siècle, Antonio Spadaro a longuement interviewé le réalisateur, le rencontrant à son domicile de New York et à Rome, et développant un dialogue qui a duré huit mois.

    Martin Scorcese se met à nu en révélant le long processus de gestation de son film, mais également sa manière singulière d'en vivre l'histoire, qu'il reconnaît être une partie de sa vie, complexe, contradictoire, mais à la recherche d'une grâce. La passion avec laquelle le réalisateur présente les événements et les portraits des protagonistes offre des clefs de lecture fondamentales pour comprendre le film, notamment à la lumière de sa production précédente et des échos de la grande littérature qui l'a inspiré. Se dessine ainsi un portrait complet du réalisateur, des données et des thèmes fondamentaux de son oeuvre.

  • « I have a dream », dit un célèbre pasteur chrétien, prophète de la fraternité. Moi aussi, j'ai un rêve. Un rêve pour notre planète et pour nous, les humains qui la peuplons. Je rêve que « bioéthique » soit un mot en harmonie avec gratitude et non plus avec inquiétude.
    Ce rêve est enthousiasmant car la science montre de plus en plus l'admirable complexité et l'étonnante cohérence de la vie humaine et de son développement, ainsi que sa nécessaire relation avec l'environnement, pensée plutôt comme une alliance.
    Dès lors, il s'agit d'avancer vers un monde nouveau. Pour cela, nous devons prendre ensemble le juste virage. Mais comment ? En nous mettant à l'écoute de la planète.
    Elle crie sa souffrance et les plus pauvres en pâtissent.
    Il est impossible de construire le monde de demain si, d'un côté, nous renonçons à nos pouvoirs technologiques malfaisants pour enfin prendre soin de la terre, alors que d'un autre côté nous continuons à laisser les techniques biomédicales nous abuser par leur pouvoir au point d'abîmer les humains. Il serait absurde de vivre en même temps, d'une part, le respect de la planète pour que les plus pauvres soient protégés et, d'autre part, le pouvoir destructeur de techniques séductrices qui, en bioéthique, ne protège pas les plus faibles.

  • Ce livre de chroniques concerne le suivi de la situation sécuritaire au Proche-Orient en général et en Syrie en particulier. C'est une série de coups de projecteurs qui permettent d'éclairer le lecteur sur une situation éminement complexe que les medias ont du mal à percevoir dans sa globalité : La guerre civile syrienne n'est que la partie émergée de luttes qui opposent les chiites aux sunnites et ces derniers entre-eux. La solution est d'abord doctrinale mais elle concerne les musulmans.

    Le monde est agressé par deux organisations salafistes-djihadistes que sont Al-Qaida « canal historique » et sa progéniture répudiée : Daech. La partie la plus visible se déroule actuellement en Syrie et en Irak mais aussi ailleurs dans le monde comme en Afghanistan, au Sahel, en Egypte, en Extrême-Orient, dans le Caucase etc. Les actes terroristes qui ont lieu en Occident ne sont que des répliques à ce séisme qui bouleverse le monde musulman opposant les chiites aux sunnites. Et, à l'intérieur de ce dernier camp, les partisans de la révolution islamique prônent le renversement de tous les pouvoirs musulmans en place car considérés comme « corrompus ». Il ne s'agit donc absolument pas d'une guerre de civilisations même si les puissances extérieures à l'islam interviennent dans cet imbroglio, mais en état de « légitime défense ».

    Pour compliquer la donne, des problèmes annexes viennent se greffer à cette situation comme ceux des Kurdes, des Turcs, des volontaires étrangers, des migrants, de l'emploi des armes chimiques et les démonstrations de puissance dans un but d'influence. Si Washington tente de se désengager du Proche-Orient tout en continuant à être l'assurance-vie d'Israël, afin de se redéployer dans la zone Pacifique jugée comme vitale pour les Etats-Unis pour le siècle à venir, la Russie souhaite de son côté revenir dans la région. Moscou la considère comme une base avancée de sa défense dirigée contre l'islam radical qui pourrait menacer la Russie au coeur via le Caucase.

  • En avril 2009, un an et demi après une entrée en internat et un goût de la vie retrouvé, suite à une adolescence déjà mouvementée ; Caroline se fait violer dans un train de banlieue alors qu'elle n'a que 18 ans. Commence alors un long chemin vers la reconstruction et l'espoir d'un avenir meilleur.
    Quelques mois plus tard, sa soeur meurt d'un cancer, Caroline arrête les cours et obtient son Bac Littéraire de justesse en 2010. A la rentrée scolaire, elle travaille comme hôtesse d'accueil jusqu'en juin 2011. En septembre, elle fait du bénévolat, signe un service civique et entre à la Sorbonne en Lettres Modernes.
    A l'été 2012, elle fait ce qui ne doit pas se faire, et surtout ne pas se dire : elle couche pour de l'argent. Caroline pratique l'escortisme, tombe dans la cocaïne, puis se relève ; animée par un sentiment d'insurrection et une quête de paix intérieure.
    Depuis sa première entrée de journal intime en juin 2009, Caroline écrit ses peines et ses doutes, mais aussi son combat pour retrouver sa joie de vivre et reprendre le contrôle sur sa vie.
    Finalement, ce témoignage est la preuve que l'on peut avoir été violée, prostituée, droguée ; et ne pas abandonner. Dans ce récit poignant, Caroline nous livre ce qu'elle a de plus intime pour nous montrer que malgré les chutes et les coups, l'être humain est toujours capable de se redresser et avancer vers un horizon meilleur

  • Atlas géopolitique de l'économie sous-terraine Nouv.

    Cet Atlas géopolitique de l'économie sous-terraine faite par Thomas Flichy comprend une introduction et 67 cartes en couleur un cartouche de commentaire lié à chaque carte.
    Derrière l'artifice des frontières étanches et du contrôle des marchands par le droit, l'économie souterraine représente une clef géopolitique de premier ordre. D'où l'intérêt d'en esquisser les contours, d'en définir les places fortes, les colonies et les flux invisibles.
    Qu'entend-on par économie souterraine ? Comment l'identifier ? Comment la quantifier ? Ce phénomène macroéconomique est invisible, agissant hors de toute comptabilité nationale.
    Même si l'économie souterraine prend la forme apparente de trafics locaux, ces derniers s'inscrivent le plus souvent dans une logique géopolitique continentale.
    L'exemple du trafic de stupéfiants est très parlant à cet égard.
    La mise à nu de certains trafics permet de modéliser une partie de l'économie souterraine.
    Il y a bien longtemps que les Empires utilisent les mafias à des fins qui leurs sont propres. Il n'est donc pas rare que les trafics clandestins soient instrumentalisés à des fins géopolitiques particulières par les puissances qui en orientent les flux afin de déstabiliser l'adversaire.

  • Territoires : la clef sur ou sous la porte ? histoire d'un village pas comme les autres et cependant tout comme ! Nouv.

    Ce livre raconte l'histoire d'un village, comme beaucoup d'autres à l'époque de la France rurale.
    Saint-Antoine-sur-l'Isle, en Gironde, situé dans la région Nouvelle Aquitaine. Je m'interroge au final, après avoir exercé pendant plus de 30 ans la fonction de Maire, sur la situation actuelle. Il m'est apparu la nécessité de constater et d'interpeller sur ce qui fait la France d'aujourd'hui dans la diversité de ces villages, villes ou métropoles. Que sont devenus nos territoires ? Certes diverses réformes, toujours aussi difficiles à mettre en oeuvre dans notre beau pays (la décentralisation « à terminer », la refonte de nos territoires, les régions, etc.), ont été entreprises sans donner les résultats escomptés. Dans cette démarche le rôle des élus et du Maire en particulier, reste dominant.
    "On prendra un grand plaisir à parcourir ce très vivant tableau d'une petite communauté girondine, dont JP retrace d'abord l'histoire liée à la géographie des lieux, avant d'en décrire les divers aspects économiques, et surtout humains. (...) Dans un monde dont on peut craindre qu'il ne courre à sa perte en raison des intérêts égoïstes, et souvent malhonnêtes, des puissances financières qui en exploitent les ressources, et de l'insouciance, pour le moins, de bien des hommes politiques, il existe malgré tout un modèle de survie : le village, avec ses usages altruistes, la bienveillance mutuelle de ses habitants. (...) Presque tous les chapitres fourmillent de détails, de précisions sur les petits métiers, les travaux des champs, les préparatifs culinaires de l'époque, qui non seulement aident à concevoir l'existence que menait alors les villageois et les paysans, mais enrichissent notre savoir d'hommes du XXIe siècle d'une foule de mots oubliés, ou carrément inconnus de nous, qui ont toute la séduction du terroir." Jacques Lacoste | Professeur émérite de l'histoire de l'Art du moyen âge - Université de Bordeaux Montaigne

  • Bigeard : le romanesque d'une vie Nouv.

    Marcel Bigeard, fils d'une famille pauvre, commence comme petit employé de banque, le certificat d'études en poche pour seul diplôme. Appelé sous les drapeaux en 1936 pour effectuer son service militaire, il exprime un rejet pour l'armée. Mais à la fin de cette période, il ne tient plus en place, il a changé, il s'est découvert : il rêve d'aventures, de servir une cause plus grande que lui. Rappelé sous les drapeaux pour combattre la menace nazie, il confirme son choix : sa vie sera dorénavant l'armée, et son idéal sera le service de la France. Commence alors un destin hors norme. Il connaît moult aventures et conflits : les combats de 1940, l'emprisonnement, les services secrets, l'Indochine, en passant par la légendaire bataille de Dien Bien Phu et aussi les camps d'internement vietminh, l'Algérie avec notamment les batailles d'Alger, les hauts-commandements, la politique Parti de rien, il s'érige jusqu'au grade de général, il est nommé secrétaire d'Etat et écrit une dizaine de livres - la plume sera sa dernière arme. Homme de conviction, d'action, travailleur acharné au moral d'acier, meneur d'hommes exceptionnel, sa vie entière est un concentré d'engagements et de dépassement de soi. Il se bat pour ses idées et ses valeurs jusqu'à son dernier souffle. «Un pas, encore un pas » répète-t-il inlassablement.

  • L'indifférence et autres horreurs Nouv.

    A travers des récits d'évènements vécus de près ou de loin, le cofondateur de Médecins du Monde nous montre ecomment la malédiction de Caïn se renouvelle concrètement, dans une dizaine de situations géopolitiques concrètes et touchantes, dans l'indifférence de ceux qui sont censés incarner le bien. Chacun en fonction de ses sensibilités et engagements à travers des drames dans le monde (Darfour, Tibet, Biafra, Kurdistan, mer de Chine, Jérusalem, Auschwitz, conseil de Droits de l'Homme, banlieue parisienne ) peut trouver un récit et des réflexions (en deuxième partie) susceptibles de l'interpeller.
    J'ai pu saisir la chance de vivre des évènements de l'Histoire contemporaine. On ne peut garder pour soi de telles opportunités qui forcément nourrissent une vie et une pensée loin de la simple morale. Quelles sont les victimes et quels sont les bourreaux ? Les choses sont toujours moins faciles qu'il n'y parait au simple élan naïf du coeur.
    Les histoires narrées m'ont paru didactiques. Ce sont des histoires vécues de près ou de plus loin remaniées sur le seul plan du romanesque qui leur donne une dimension dramatique et parfois drôlesque qui les approche encore plus du réel. Ne pas transmettre est tuer, faire disparaitre de l'Histoire et donc des Hommes pour une seconde fois.
    C'est ce que font finalement les idéologies qui tordent les faits pour les faire entrer dans leur logiciel de perception d'un monde et de sociétés rêvées. Il me parait nécessaire de regarder le monde, le comportement des hommes, le sort de victimes dont il ne faut pas faire des héros et dont le futur n'est pas forcément éthique. Il appartient aux êtres humains de sans cesse perfectionner le monde, d'avancer éternellement vers la liberté en n'omettant pas l'incroyable :
    L'égalité de droits et le distingo entre morale et éthique.

empty