Littérature traduite

  • American gods

    Neil Gaiman

    À peine sorti de prison, Ombre apprend que sa femme et son meilleur ami viennent de mourir dans un accident de voiture et qu'ils étaient amants. Seul et désemparé, il accepte de travailler pour un mystérieux individu qui se fait appeler Voyageur. Entraîné dans une aventure où ceux qu'il rencontre semblent en savoir plus sur ses origines que lui-même, Ombre va découvrir que son rôle dans les desseins de l'énigmatique Voyageur est bien plus dangereux qu'il aurait pu l'imaginer.
    Car, alors que menace un orage d'apocalypse, se prépare une guerre sans merci entre les anciens dieux saxons des premiers migrants, passés à la postérité sous les traits des super-héros de comics, et les nouveaux dieux barbares de la technologie et du consumérisme qui prospèrent aujourd'hui en Amérique...

  • Comment et pourquoi plus de deux millions d'américains sont aujourd'hui derrière les barreaux ? Comment les entreprises font-elles profit du système carcéral ? Quels sont les mécanismes qui conduisent à criminaliser les communautés de couleur et à désaffilier politiquement de larges franges d'électeurs dans les minorités ?
    Pour Angela Davis, l'incarcération aux États-Unis, est un instrument de la ségrégation raciale, fondée sur une économie d'exploitation.
    Elle critiquait déjà dans Les Goulags de la démocratie un système qui s'obstine à bâtir des complexes pénitenciers gigantesques sur les ruines tenaces d'un passé esclavagiste et d'une idéologie raciste et inégalitaire. Elle démontre ici comment les mouvements sociaux ont transformé ces institutions sociales, politiques et culturelles et ont converti en norme des pratiques intenables. Elle argumente sans détours en faveur de la désincarcération et plaide pour une société unie et sans enfermement.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Depuis toujours, Lazare maintient mordicus qu'il n'a jamais été ressuscité et que cette histoire n'était qu'une farce de son ami le rabbi Yeshua. Quand d'étranges visiteurs l'invitent à bord d'un fabuleux vaisseau mécanique dirigé par un automate à tête de crocodile, Lazare embarque pour une aventure dans l'espace et dans le temps avec un objectif : réhabiliter le judaïsme accusé d'avoir assassiné le Christ, et favoriser l'arianisme lors du fameux concile de Nicée.
    Du New York des années 1960 où il découvre le cinéma et la pornographie, aux Saintes-Maries-de-la-Mer où il dépose Marie de Nazareth, Marie Salomé et Marie Magdalene, à Rome, à Carthage à Byzance ou à Nicée, ses péripéties rocambolesques, servies par la culture encyclopédique de l'auteur, revisitent l'Ancien et le Nouveau Testament comme l'histoire du christianisme avec humour et tendresse. On se souviendra particulièrement d'un ballet de Salomé scandé par le texte du Cantique des Cantiques.
    Un grand roman de Morrow mêlant ses différentes passions, l'histoire du cinéma, la satire religieuse et historique et un certain goût pour l'uchronie.

  • Dana, jeune femme noire d'aujourd'hui, se retrouve propulsée au temps de l'esclavage dans une plantation du Sud et y rencontre ses ancêtres...
    UN ROMAN D'AVENTURE QUI EXPLORE LES IMPACTS DU RACISME, DU SEXISME ET DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE.

  • Dieu et le Diable en ont ensemble décidé : l'Apocalypse est pour demain ! À Londres, un ange secondaire libraire d'ancien et un petit démon dandy amateur de rock et de grosses cylindrées, employés permanents de Dieu et de Satan sur Terre, sont chargés de son organisation. Mais, guère enthousiastes à l'idée de la fin d'un monde auquel ils ont fini par s'attacher, ils vont allier leurs forces et leur ruse pour abuser leurs patrons. Mission : faire capoter l'Apocalypse !

    Un roman purement irrésistible, délirant et désopilant, débordant de finesse et truffé de références musicales, télévisuelles ou de films de série B : il est pour les Diables de Vauvert une référence incontournable, un titre culte, mieux, une carte de visite !

  • Au moment où l'adaptation en série d' American Gods conquiert le monde, le poète du fantastique contemporain nous raconte la vraie légende des dieux scandinaves, au coeur de son inspiration.

    Depuis les contes anglo-saxons de son enfance, l'univers de Neil Gamain est nourri par les mythologies nordiques. Après Beowulf, ce récit était attendu car il y revisite et dévoile la source de son inspiration, tout en nous racontant un univers mythologique en pleine vogue, celui des dieux Vikings.
    De la genèse des légendaires neuf mondes au crépuscule des dieux et à l'ère des hommes, les dieux de la mythologie scandinaves qui l'ont inspiré pour American Gods, prennent vie. Odin, le plus puissant des Dieux, sage, audacieux et rusé ;
    /> Thor, fils d'Odin, incroyablement fort mais tumultueux ;
    Loki, un fils de géants, escroc et manipulateur.
    Gaiman les ressuscite dans leur nature fière et compétitive, leur inclinaison à tromper et à être trompé, leur tendance à laisser la passion gouverner leurs actions, et rend leur souffle à des mythes ancestraux, désormais pleins de vie. Très...
    Humains.

  • En 2025 aux États-Unis, après l'effondrement du dollar, l'exclusion, la misère et la violence atteignent des proportions inégalées. Les propriétaires sont barricadés et armés contre les pillards, les crève-la-faim, les pyromanes ou les bandes furieuses de drogués. Dans ce monde détruit, quelques groupes tentent de s'organiser pour survivre. C'est au sein de l'une de ces communautés que vit Lauren, quinze ans, noire, fille du premier mariage d'un pasteur noir et d'une junkie, dotée d'une faiblesse génétique, une hyper-empathie qui lui fait ressentir physiquement la douleur ou le plaisir d'autrui.
    Jetée sur les routes dans un exode de cauchemar, la jeune fille trace son chemin à travers le chaos, semant une parole d'espoir pour une nouvelle humanité auprès des déshérités.
    L'histoire se poursuit dans un second volume, La Parabole des talents, disponible au Diable vauvert.

    Ajouter au panier
    En stock
  • « Je voudrais voir ma chatte autrement et putain qu'on la respecte un peu ».

    La voix impétueuse et enflammée d'une icône noire américaine féministe.

    Entre narration personnelle et critique culturelle poétique et politique, Morgan Parker confronte société de consommation, médias et féminisme, tissant habilement son histoire personnelle avec la pop culture.

  • Deeba et Zanna mènent une vie tranquille de jeunes londoniennes jusqu'à ce qu'elles se fassent attaquer par un mystérieux nuage toxique et découvrent une porte ouvrant sur une dimension parallèle : Lombres, cité des merveilles regorgeant d'étranges surprises. Tous les objets perdus et cassés, toutes les personnes égarées et brisées finissent un jour dans la ville de Lombres, qui, sous l'emprise du sinistre Smog, attend d'être délivrée.
    Avec l'aide d'un livre magique pas toujours de bon conseil, nos deux héroïnes se décident de stopper Smog avant qu'il ne brûle tout sur son passage...
    Sur le motif d'Alice au pays des merveilles ou de Neverwhere, portée par deux jeunes filles qui n'ont pas froid aux yeux, une métaphore écologiste à qui l'actualité donne un sens et une profondeur nouvelle. Et un antidote à l'angoisse existentielle particulièrement destiné aux ados 2020.

  • Neuromancien

    William Gibson

    Si Neuromancien a marqué la science-fiction, ce n'est pas uniquement parce qu'il est longtemps resté le seul roman de l'histoire à avoir remporté la sainte trinité des prix Hugo, Nebula et Philip K. Dick. En introduisant la notion de cyberspace, Wiliam Gibson devenait le père de la génération cyberpunk et changeait à tout jamais le visage de la science-fiction.
    Case était le meilleur Hacker sur les autoroutes de l'information. Son cerveau étant directement relié à la matrice, il savait comme personne se frayer un chemin dans le cyberespace pour pirater des données pour le compte de riches clients. Voulant dépasser un de ses employeur, Case a été amputé de son système nerveux, le privant ainsi de l'accès à la matrice. Complètement déprimé, le jeune homme n'a plus aucun moyen de s'évader de la prison qu'est son corps, jusqu'au jour où une mystérieuse conspiration va lui offrir une seconde chance...

  • Cinq heures, en temps réel, de la vie de cinq personnes réunies dans le bar d'un aéroport lors du cataclysme terminal : il y a Karen, une mère célibataire qui attend un homme rencontré sur internet ; Rick, le barman fauché de l'aéroport ; Luke, un pasteur en cavale ; Rachel, une belle blonde souffrant d'un syndrome autistique et incapable de vrais contacts humains ; et pour finir, une voix mystérieuse connue sous le nom de Joueur_1. Chaque personnage se révèle peu à peu alors que le monde tel qu'on le connaît touche à sa fin.
    Dans la tradition de Kurt Vonnegut et de J. G. Ballard, Douglas Coupland explore ici les crises contemporaines et s'interroge sur l'identité humaine, la société, la religion et la vie après la mort.
    Un huis-clos jubilatoire avant la fin du monde, proche du Goncourt 2020, avec la mordante ironie de Coupland.

  • Californie 2032. La fille de Lauren, Asha, créatrice de jeux virtuels, découvre le journal dans lequel Lauren a posé les bases de Semence de la Terre, bible humaniste et pacifiste.
    Dans un pays au comble du chaos, les élections portent au pouvoir le révérend Jarret, un chrétien fondamentaliste. L'Amérique renoue avec la grande tradition de l'esclavagisme, dernière étape avant l'ouverture de camps de détentions destinés aux rebelles. C'est le sort réservé à la communauté Semence de la Terre. Lauren entre en résistance et subit le pire sans jamais se résigner, masquant son hyper empathie à ses bourreaux, et luttant pour s'évader, retrouver les siens et réensemencer la vie.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Deux iconoclastes de la littérature américaine s'amusent à déboulonner le couple.

    Harry est dans une situation délicate : il a dû faire interner sa femme Gloria car elle souffre d'une paranoïa aiguë qui la rend à la fois agressive et perspicace.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Renton le malin, Sick Boy l'ambitieux, Begbie le fou furieux, Spud l'égaré : quatre jeunes qui ont grandi dans les quartiers pauvres d'Edimbourg et que l'amitié a soudés comme des chewing-gums à un trottoir.
    Ciment et poison de cette relation : la came, l'héroïne, cinquième personnage de ce roman, qui fédère autant qu'elle désintègre. Quand un bon coup se profile, le dernier, celui qui pourrait mettre tout le monde à l'abri de cette vie chienne, on se serre les coudes. Et on réfléchit au moyen de poignarder les autres quand ils auront le dos tourné. Chronique d'une époque, d'une ville, d'une société, Trainspotting est bien plus qu'un énième roman générationnel.
    Il est le pendant écossais de Retour à Brooklyn de Selby, d'une intensité identique, l'humour en plus. Car Welsh, en écrivain social, sait que le drame n'est rien s'il n'est relevé par le rire.

  • Agency

    William Gibson

    Au 22e siècle, à Londres, Wilf Netherton et sa patronne, l'énigmatique Ainsley Lowbeer peuvent étudier et, sous certaines conditions, communiquer avec des « fragments », des univers parallèles du passé. Dans celui qu'ils viennent de découvrir, en 2017, Verity Jane est engagée comme bêta testeuse pour évaluer un assistant numérique basé sur une IA d'un tout nouveau genre : « Eunice ». L'IA quasi humaine présente dans les lunettes, manifeste un visage, un passé fragmentaire et une habile maîtrise de la stratégie de combat. Réalisant que ses nouveaux employeurs énigmatiques ne savent pas encore à quel point Eunice est puissante et précieuse, Verity décide instinctivement qu'il est préférable qu'ils ne le sachent pas.
    Une course-poursuite s'engage alors. Verity, aidée par les londoniens de l'avenir, cherche à soustraire Eunice à l'entreprise qui la lui a confiée.

  • Neverwhere

    Neil Gaiman

    Pour avoir recueilli le temps d'une nuit une jeune fille blessée, la vie tranquille et rangée de Richard bascule. Sa fiancée le quitte, et surtout il constate qu'il n'existe plus aux yeux des autres : quelqu'un a pris possession de son appartement, ses collègues de bureau ne le reconnaissent plus. Bientôt, il découvre qu'il existe un Londres souterrain, peuplé d'habitants invisibles.

  • « Toute cette région était désertée depuis des décennies, pour des raisons qui ne sont pas faciles à raconter. Notre expédition était la première à entrer dans la Zone X depuis plus de deux ans et la majeure partie de l'équipement de nos prédécesseurs avait rouillé, leurs tentes et abris ne protégeant plus de grand-chose. En regardant ce paysage paisible, je ne pense pas qu'aucune d'entre nous n'en voyait encore la menace. » La zone X est coupée du monde depuis des décennies. La nature a y repris ses droits. Quelques vestiges de civilisation subsistent dans une faune et une flore luxuriantes.
    La première expédition décrit une contrée idyllique. La deuxième s'achève sur un suicide de masse. Les membres de la troisième expédition s'entretuent, ceux de la onzième reviennent amorphes et succombent à un cancer foudroyant.
    Nous suivons la douzième, composée de femmes.
    Leur mission : cartographier le terrain et ne pas se laisser contaminer par la zone X.
    Somptueusement écrit, un roman saisissant, une plongée claustrophobique en territoire inconnu, à mi-chemin entre Conrad et Lovecraft, qui mêle à la perfection thriller et SF.
    « Nous étions quatre : une biologiste, une anthropologue une géomètre et une psychologue. J'étais la biologiste. Il n'y avait que des femmes, cette fois, choisies pour intégrer l'ensemble complexe de variables qui régissait l'envoi des expéditions. »

  • Un uppercut illustré par deux grands artistes subversifs‚ maîtres de la satire.
    Manny Hyman est dépressif‚ alcoolique, et par-dessus tout terriblement mauvais acteur. Pourtant, sur un malentendu‚ la chance va lui sourire !

    Ajouter au panier
    En stock
  • Une anthologie de textes inédits et illustrés sur l'alcool par le plus grand boit-sans-soif de la littérature américaine.
    Splendeurs et misères d'une âme imbibée d'alcool.
    Dans ce recueil de prose et de poésie couvrant l'ensemble de sa carrière, Charles Bukowski se sert de la bouteille comme d'une longue vue pour observer au plus près le spleen et l'idéal des déchus de l'Amérique.
    Sans jamais se départir de son sourire en coin, celui qui s'autoproclamait « le vieux dégueulasse » raconte comment l'alcool lui servait à la fois de muse, de combustible et de gaz hilarant.

  • La Belle Rouge

    Poppy Z. Brite

    La Belle Rouge nous propulse deux ans après le lancement du restaurant Alcool qui bat son plein. Les deux chefs Rickey et G-man ont une clientèle fidèle et préparent les plats à base spiritueuse qui ont fait leur réputation. Tout va pour le mieux jusqu'à ce qu'une mauvaise critique laisse entendre que le célèbre chef Lenny Duveteaux, leur « discret » bienfaiteur, a des projets bien à lui. Se trouvant alors dans l'obligation de mettre fin à leur collaboration financière, Rickey et G-Man doivent absolument renflouer les caisses.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Skinheads

    John King

    Trois générations d'une même famille, trois hommes issus du milieu prolétaire britannique. Terry English, skinhead propriétaire d'une petite société de taxis, n'est pas sûr d'être encore vivant pour ses cinquante ans, mais garde malgré tout sa joie de vivre grâce au ska et à sa jolie assistante Angie. Il décide de s'investir corps et âme dans la réouverture de l'Union Jack Club. Nutty Ray, punk, employé par Terry, lutte pour contrôler sa haine de la société et n'a qu'un seul plaisir : passer son temps libre à provoquer les flics de Chelsea. Et enfin Lol, quinze ans, skater punk adolescent à la recherche de lui-même...

    À travers ces trois personnages, John King va revenir sur l'apparition de la culture skin, une culture prolétaire qui s'enracine d'abord dans la musique, comme toujours en Angleterre, et une musique de pauvres, le reggae qui va s'épanouir dans le ska des années 1970, en rupture avec l'époque, alors hippie. Mais qui s'accomplit aussi dans l'amour de la sape, de la bière, et du pays. Il rend un remarquable hommage au mouvement culturel britannique des années 1960, mouvement complexe, souvent caricaturé et finalement incompris, qui a déchaîné une peur sociale et symbolique encore plus forte que le punk, décuplée par son essence radicalement et ostensiblement prolétaire.

  • Stardust

    Neil Gaiman

    D'un côté, il y a Wall, paisible village niché au sein d'une calme forêt anglaise. De l'autre, Féérie, le pays des fées, univers d'enchantements, de sorcières, de licornes et de princes sanguinaires. Jeunesse, pouvoir et amour se gagnent à force de sortilèges, de lames ensorcelées et de fioles de poison. Où l'espace et le temps se traversent de bien des façons.
    Entre les deux, il y a le Mur, l'infranchissable et épaisse muraille qui ceint le hameau et le sépare de Féérie. Infranchissable ? Pas tout à fait, puisque tous les neuf ans s'ouvre la Foire des Fées qui, durant un jour et une nuit, permet aux deux mondes de se rencontrer.
    Dans certaines circonstances, cependant, attendre si longtemps pour pénétrer en Féerie est impossible. Car quand on s'appelle Tristran Thorn et que l'on a promis à la belle Victoria, sa voisine, de lui rapporter une étoile filante tombée du firmament de l'autre côté du Mur, aucun obstacle ne saurait s'élever contre l'amour...
    Un magnifique roman tout public pour les enfants comme les adultes.

  • Alcool

    Poppy Z. Brite

    Rickey et G-man, amants et tous deux cuisiniers, ouvrent à La Nouvelle-Orléans un restaurant où tous les plats contiennent un spiritueux... Commence une course frénétique et épicée à travers les cuisines, les arrière-cours, les bouges et les deals d'une ville amoureuse de l'alcool.
    Poppy Z. Brite mixe ambition, scandale, cocaïne et meurtre, et nous sert Alcool bien tassé, avec une paille !

    Ajouter au panier
    En stock
  • À quarante ans, Raymond Gunt mène une existence misérable entre une ex-femme qui le méprise, un appartement londonien crasseux et une carrière de cameraman ratée.
    Engagé pour le tournage d'une célèbre téléréalité américaine aux îles Kiribati, en plein océan Pacifique, Raymond s'attend à connaître des jours luxurieux. Mais il attire littéralement les catastrophes les plus extrêmes et les plus imprévisibles...

    Ajouter au panier
    En stock
empty